Serial Painter à la Galerie du 5ème des Galeries Lafayette à Marseille

Mise à jour le 9 mars 2016

Pour l’inauguration de son nouvel espace, la Galerie du 5ème des Galeries Lafayette à Marseille présente jusqu’au 28 mai 2016 Serial Painter, une proposition de Sextant &+ avec trois artistes de la scène niçoise : Pascal Pinaud, Cédric Teisseire et  Xavier Theunis.

Serial Painter à la Galerie du 5ème, Marseille - Photo : J.C. Lett ©jcLett
Serial Painter à la Galerie du 5ème, Marseille – Photo : J.C. Lett ©jcLett

L’exposition emprunte son titre à celui d’un catalogue consacré à Pascal Pinaud, édité par le Mamco de Genève… Curieusement, il y a dans l’accrochage, la scénographie ou les couleurs des cimaises de Serial Painter comme un écho à l’esprit si particulier des expositions au Musée d’art moderne et contemporain de Genève… Effet de hasard ou illusion ? Que doit-on comprendre du parallèle que  Véronique Collard Bovy, commissaire de l’exposition fait avec l’exposition All Over à la Galerie des Galeries à Paris, dont le commissariat est assuré par Samuel Gross qui a débuté sa carrière au Mamco auprès de Christian Bernard ?

En dehors de cet esprit Mamco réel ou imaginaire, on sent un investissement important des trois artistes dans l’accrochage et l’on perçoit une complicité, peut être parfois espiègle, avec la commissaire de l’exposition…

Une collection d’assiettes en faïence de Pascal Pinaud, un Alias de Cédric Teisseire et deux Vues d'atelier de Xavier Theunis… Serial Painter à la Galerie du 5ème, Marseille - Photo : J.C. Lett ©jcLett
Une collection d’assiettes en faïence de Pascal Pinaud, un Alias de Cédric Teisseire et deux Vues d’atelier de Xavier Theunis… Serial Painter à la Galerie du 5ème, Marseille – Photo : J.C. Lett ©jcLett

Naturellement, il est question de séries dans les œuvres présentées, mais beaucoup peu moins de peinture, à l’exception des laques et aérosols de Cédric Teisseire et  jamais de toiles ou de châssis. Collections d’objets manufacturés parfois déformés, résidus industriels, photographies, objets archéologiques d’anciennes expositions, palques de Dibon laquées et déformées sont utilisés par Pascal Pinaud, Cédric Teisseire et  Xavier Theunis pour investir les murs de la galerie devenue support de leur création à deux, quatre ou six mains…

Comme le souligne Véronique Collard Bovy : « Les artistes (…) ont souhaité investir l’espace de la Galerie du 5e pour en proposer une version inédite basée sur des protocoles spécifiques telles de nouvelles règles du jeu. Des objets manufacturés et parfois modifiés sont ainsi rapportés, et installés ça et là sur les cimaises devenues de grands à-plats colorés ».

Les Avatars de Cédric Teisseire, la Vasque de Pascal Pinaud et les tondo de Xavier Theunis… Serial Painter à la Galerie du 5ème, Marseille - Photo : J.C. Lett ©jcLett
Les Avatars de Cédric Teisseire, la Vasque de Pascal Pinaud et les tondo de Xavier Theunis… Serial Painter à la Galerie du 5ème, Marseille – Photo : J.C. Lett ©jcLett

Les intentions annoncées par la commissaire (lire son texte ci-dessous)  trouvent une traduction très réussie dans Serial Painter. Sa complicité avec les trois artistes, l’originalité de leurs productions, leurs écarts mais aussi leurs complémentarités, un accrochage habile et efficace, tout contribue à transformer  « les murs de la galerie [en] de larges paysages abstraits où chacun (…) a inséré sur la surface de l’autre une ou plusieurs œuvres issues d’une série rapportée ».

Diverses séries de Cédric Teisseire et les plaques de tôle ondulée de Xavier Theunis… Serial Painter à la Galerie du 5ème, Marseille - Photo : J.C. Lett ©jcLett
Diverses séries de Cédric Teisseire et les plaques de tôle ondulée de Xavier Theunis… Serial Painter à la Galerie du 5ème, Marseille – Photo : J.C. Lett ©jcLett

Pour ne pas troubler les « paysages » ainsi créés, il n’y a ni cartels, ni texte de salle. Un plan avec toutes les informations relatives aux œuvres est à la disposition des visiteurs, ainsi qu’un texte d’introduction de Véronique Collard Bovy, directrice de Sextant et Plus, commissaire de l’exposition.

Bien entendu, Serial Painter mérite un passage par le cinquième étage des Galeries Lafayette à Marseille.

Serial Painter (I) : Sur un «  L » gris, les Test’arts de Pascal Pinaud, diverses séries de Cédric Teisseire et les plaques de tôle ondulée de Xavier Theunis

Les Test'arts de Pascal Pinaud et les plaques de tôle ondulée de Xavier Theunis… Serial Painter à la Galerie du 5ème, Marseille - Photo : J.C. Lett ©jcLett
Les Test’arts de Pascal Pinaud et les plaques de tôle ondulée de Xavier Theunis… Serial Painter à la Galerie du 5ème, Marseille – Photo : J.C. Lett ©jcLett

Une première cimaise en forme de L accueille le visiteur. Côté Galeries Lafayette, trois Test’arts de Pascal Pinaud apparaissent de loin comme des toiles abstraites… qui se revêlent être des photographies de tests de peintures de carrosserie…
La teinte de la cimaise, choisie par Xavier Theunis, un gris mate, renforce la présence des Test’arts de Pascal Pinaud. Mais avec malice, Xavier Theunis vient les recouvrir partiellement de plaques de tôle ondulée ( Sans titre rideau, 2013/2016). Posées sur le sol, elles sont couvertes du même gris que la cimaise sur laquelle elles sont appuyées.

Cédric Teisseire, Fragments du Confort Moderne,2006 – 2016 et Saw City Destroyed Same. Xavier Theunis, Sans titre rideau, 2013/2016… Serial Painter à la Galerie du 5ème, Marseille - Photo : J.C. Lett ©jcLett
Cédric Teisseire, Fragments du Confort Moderne,2006 – 2016 et Saw City Destroyed Same, 2010 – Xavier Theunis, Sans titre rideau, 2013/2016… Serial Painter à la Galerie du 5ème, Marseille – Photo : J.C. Lett ©jcLett

De l’autre côté de la cimaise, un ready-made de la même série masque partiellement trois Fragments du Confort Moderne,2006 – 2016 de Cédric Teisseire. Ces trois cadres blancs renferment une accumulation de couleurs prélevées au moment de la destruction d’un wall painting réalisé par l’artiste au Confort Moderne en 2006… « Archéologie, œuvre de mémoire, geste sentimental, les fragments sont pour l’artiste une forme de mise en boite d’un geste de peinture… » nous dit la commissaire.

Cédric Teisseire, Fragments du Confort Moderne,2006 – 2016 (détail)
Cédric Teisseire, Fragments du Confort Moderne,2006 – 2016 (détail)

Un peu plus loin, Saw City Destroyed Same appartient à une série commencée en 1993. Le vert presque fluorescent montre le travail de la température, de la gravité et du temps de séchage sur la peau que forme couche de la laque appliquée sur un Dibond.
Sur le retour en L de cette cimaise, face à l’espace documentaire, Front Kick, 2014, une dernière œuvre de Cédric Teisseire, très proche de sa série Point d’impact où poids du corps de l’artiste a déformé une feuille de Dibond.

Cédric Teisseire, Fragments du Confort Moderne,2006 – 2016, Saw City Destroyed, 2010 Same et Front Kick, 2014 - Xavier Theunis, Sans titre rideau, 2013/2016… Serial Painter à la Galerie du 5ème, Marseille - Photo : J.C. Lett ©jcLett
Cédric Teisseire, Fragments du Confort Moderne,2006 – 2016, Saw City Destroyed, 2010 Same et Front Kick, 2014 – Xavier Theunis, Sans titre rideau, 2013/2016… Serial Painter à la Galerie du 5ème, Marseille – Photo : J.C. Lett ©jcLett

Serial Painter (II) : Une collection d’assiettes en faïence de Pascal Pinaud, un Alias  de Cédric Teisseire et deux Vues d’atelier de Xavier Theunis

Collection d’assiettes en faïence de Pascal Pinaud, deux Vues d'atelier de Xavier Theunis… Serial Painter à la Galerie du 5ème, Marseille - Photo : J.C. Lett ©jcLett
Collection d’assiettes en faïence de Pascal Pinaud, deux Vues d’atelier de Xavier Theunis… Serial Painter à la Galerie du 5ème, Marseille – Photo : J.C. Lett ©jcLett

À droite de l’espace d’exposition,  la couleur terreuse d’une longue cimaise met en évidence une collection d’assiettes en faïence manufacturées, dites de Delft, de Pascal Pinaud.  Ces « citations » de l’histoire de l’art interrogent ironiquement( ?) l’acte de collectionner…
Elles construisent un surprenant dialogue avec un Alias  de Cédric Teisseire. Les couleurs et la matière de la laque Glycéro issues des seringues de Cédric Teisseire semblent avoir été utilisées pour le décor des assiettes…

Collection d’assiettes en faïence de Pascal Pinaud, Alias, 2014 de Cédric Teisseire… Serial Painter à la Galerie du 5ème, Marseille - Photo : J.C. Lett ©jcLett
Collection d’assiettes en faïence de Pascal Pinaud, Alias, 2014 de Cédric Teisseire… Serial Painter à la Galerie du 5ème, Marseille – Photo : J.C. Lett ©jcLett

Les chutes d’adhésifs publicitaires découpées et utilisées par Xavier Theunis pour ses deux Vues d’atelier renvoient par leur origine industrielle à la fabrication manufacturée des céramiques… et elles interrogent les relations parfois ambiguës entre production industrielle et création artistique.

Serial Painter (III) : Du bleu pour les Avatars de Cédric Teisseire, la Vasque de Pascal Pinaud et les tondo de Xavier Theunis

Les Avatars de Cédric Teisseire, la Vasque de Pascal Pinaud et les tondo de Xavier Theunis… Serial Painter à la Galerie du 5ème, Marseille - Photo : J.C. Lett ©jcLett
Les Avatars de Cédric Teisseire, la Vasque de Pascal Pinaud et les tondo de Xavier Theunis… Serial Painter à la Galerie du 5ème, Marseille – Photo : J.C. Lett ©jcLett

La dernière cimaise d’un bleu mat expose un ensemble des Avatars de Cédric Teisseire, feux arrières de voitures passés au four. Leurs cloques et leurs coulures évoquent des morceaux d’organes aux chairs blessées ou des masques hideux…
Leur alignement est perturbé par trois panneaux en forme de tondo de Xavier Theunis (Sans titre (shadow), 2016). L’adhésif microper­foré collé sur aluminium montrent des lignes ondoyantes qui troublent l’œil.

L’orangé brillant de Vasque III, 2011 de Pascal Pinaud  fait un contraste soutenu sur le bleu mat de la cimaise. Élément préfabriqué issu d’un atelier de cuisiniste, ce ready-made posé sur la cimaise fait un clin d’œil narquois aux Sans titre rideau gris de Xavier Theunis qui s’appuient sur la cimaise d’en face…

Un espace documentaire…

L’espace rénové de la Galerie du 5ème s’organise autour d’un plateau de 210 m² d’exposition et d’un espace de documentation de 60 m². Celui-ci offre une  carte blanche à l’Espace de l’Art Concret (EAC), centre d’art contemporain de Mouans-Sartoux (06) qui conserve une exceptionnelle une collection d’art abstrait de plus de 600 œuvres, autour de la donation Albers-Honegger.

Galerie du 5ème - Espace de documentation - Celui-ci offre une carte blanche à l’Espace de l’Art Concret (EAC) 02
Galerie du 5ème – Espace de documentation – Celui-ci offre une carte blanche à l’Espace de l’Art Concret (EAC) 02

Une table et trois vitrines présentent  des publications, des œuvres sur papier, des sérigraphies et des livres d’artistes du fonds documentaire de l’EAC. On y remarque les signatures de François Morellet, Aurélie Nemours, Gottfried Honegger, Bernard Aubertin, Céclile Bart, Emmanuel…

Le réaménagement de la Galerie du 5ème nous laisse un peu plus circonspects, en particulier au niveau de la lumière. On craint un éclairage toujours générateur de nombreux reflets. C’est peu perceptible pour cette exposition, mais les réflexions sur les deux Vues d’atelier  de Xavier Theunis  ne nous semblent pas être un très bon présage… Si des modifications ont été apportées au niveau des projecteurs, rien ne semble avoir été prévu pour occulter la lumière du jour. À suivre…

À lire ci-dessous, une présentation du projet par Véronique Collard Bovy, directrice de Sextant &+, commissaire de l’exposition et quelques éléments biographiques à propos des artistes, extraits du dossier de presse.

En savoir plus :
Sur le site de Sextant &+
Sur la page Facebook de la Galerie du 5ème
Sur le site de Pascal Pinaud et sur le site de la Galerie Catherine Issert
Sur le site de Cédric Teisseire  et sur documentsdartistes.org
Xavier Theunis sur le site de la Galerie Catherine Issert et sur documentsdartistes.org

Serial Painter – Présentation par Véronique Collard Bovy, directrice de Sextant &+, commissaire de l’exposition

«La galerie du 5e inaugure son nouvel espace avec Serial Painter, une exposition proposée par Sextant et plus regroupant trois artistes de la scène niçoise, peintres et travaillant la série : Pascal Pinaud, Cédric Teisseire, Xavier Theunis.

En parallèle de l’exposition All Over à la Galerie des Galeries à Paris, qui met en avant la rayure dans l’histoire de l’art contemporain, nombreux en effet sont les artistes du XXème siècle qui se sont saisis de ce motif pour en faire le sujet central de leur recherche. Des bandes de Daniel Buren aux grands à-plats de couleurs alternées d’Olivier Mosset, la rayure a lentement glissé à travers sa sérialité vers la répétition et la quête d’un geste impersonnel de peinture. Bande ainsi dupliquée, perçue comme motif, elle est une voie vers, un mobile pour et une forme de l’abstraction.

Nos trois Serial Painters s’inscrivent dans cette perspective en y apportant quelques variantes significatives. Si Cédric Teisseire use de ce signe notamment dans sa série Rat Race ou ses wall paintings faits de coulures colorées, c’est pour l’étirer sur le support jusqu’à l’épuisement final, l’exposition ici n’en proposant qu’une forme de ruine. Xavier Theunis la fragmente en assujettissant son unicité par le collage de chutes de vinyl coloré (série «Sans titre», vue d’atelier). Quant à Pascal Pinaud, qui s’ingénie depuis toujours à brouiller les frontières entre culture populaire et savante, s’il insère un motif c’est pour, au coeur de l’action de répétition, en proposer une forme de variation.

Le titre de l’exposition est issu du catalogue du même nom consacré à Pascal Pinaud et édité par le Mamco de Genève. Thomas Golsenne, dans son texte, disserte longuement sur la répétition dans la série. Peintres de séries, Pinaud, Teisseire et Theunis s’attachent à conserver quelques points communs pour chacune d’elles — les dimensions, le support, la technique — mais ce sont les écarts entre chacune des oeuvres issues de la série qui nous révèlent un hors champ où la répétition est propice à l’approfondissement de la recherche tout comme à multiplier les «heureuses coïncidences» nous dit l’auteur.

Ainsi les artistes, à l’oeuvre souvent proliférante, ont souhaité investir l’espace de la Galerie du 5e pour en proposer une version inédite basée sur des protocoles spécifiques telles de nouvelles règles du jeu. Des objets manufacturés et parfois modifiés sont ainsi rapportés, et installés ça et là sur les cimaises devenues de grands à-plats colorés. Les murs de la galerie sont de larges paysages abstraits où chacun s’autorise à insérer sur la surface de l’autre une ou plusieurs oeuvres issues d’une série rapportée.

Pascal Pinaud, Cédric Teisseire et Xavier Theunis, attachés à des pratiques telles que le wall painting et le sériel, nous offrent ainsi le spectacle revisité de leur propre processus. Une exposition où la prolifération des formes, des motifs et des couleurs fait l’économie du territoire de chacun pour proposer aux visiteurs un véritable voyage en peinture contemporaine.»

Pascal Pinaud

Né en 1964 à Toulouse. Vit et travaille à Nice. Artiste peintre, sculpteur, photographe, professeur et commissaire d’exposition, Pascal Pinaud a été diplômé de la Villa Arson en 1990.

Sous le titre PPP – Pascal Pinaud Peintre – l’artiste s’attache à réinventer la peinture de ses pères : il ne peint pratiquement pas. Il use de pratiques aussi diverses que la marqueterie, le canevas, la peinture de carrosserie, le dessin assisté par ordinateur et autres procédures expérimentales. Jouant du rationnelcomme de l’imprévisible, il exploite les propriétés plastiques des différents matériaux, apportant une contribution très personnelle à l’inventaire d’une peinture abstraite, distanciée et objective. Quand il emprunte en effet des outils, des procédures et jusqu’aux gestes des professionnels et des artisans, c’est à la fois pour déplacer le tableau et la peinture vers d’autres situations et pour mieux en affirmer la cohérence absolue. Pascal Pinaud est représenté par la Galerie Catherine Issert à Saint-Paul de Vence, la Galerie Nathalie Obadia à Paris et la The Box associati à Turin. Ces oeuvres sont présentes dans de nombreuses collections privées et publiques en Europe.

Expositions personnelles

2012 : 7 ans de réflexion, Galerie Nathalie Obadia, Paris
2007 : Tous les dégoûts sont dans ma nature, La Verrière d’Hermès, Bruxelles
2006 : White de blanc, Frac Basse-Normandie, Caen
2005 : En vert et contre tout, Musée d’Art Moderne, Saint-Etienne

Expositions collectives

2015 : Fresh Painting, French Painting, Commissaire Frédéric Bonnet, Galerie The Breeder, Athènes
2014 : Inhabiting The World, Busan Biennale, Direction artistique Olivier Kaeppelin, Busan, Corée Du Sud
2014 : Le fil des possibles, Espace de L’Art Concret, Mouans-Sartoux
2013 : Fiac, Galerie Nathalie Obadia, Paris
2011 : Biens communs 1, acquisitions récentes, Mamco, Genève

Cédric Teisseire

Né en 1968 à Grasse. Vit et travaille à Nice.

Cédric Teisseire a été diplômé de la Villa Arson à Nice en 1993, institution nationale alors dirigée par Christian Bernard, actuel directeur du MAMCO à Genève. Il est co-fondateur de La Station à Nice, espace de promotion pour les arts dans leur forme la plus contemporaine.

Dans sa pratique artistique, Cédric Teisseire explore par le geste et la couleur divers « territoires de la peinture », peinture qui devient presque indépendante de la surface du tableau. L’artiste se soumet à des protocoles d’élaboration simples et systématiques – coulure à la seringue ou peinture versée directement du pot sur la surface – qui manifestent une intelligence de l’abstraction tout en visant à poser une distance entre l’oeuvre et son auteur.

Cédric Teisseire est représenté par la Galerie RX à Paris, la c.art – Galerie Prantl & Boch en Autriche et la Galerie Ulrich Mueller en Allemagne. Ces œuvres sont présentes dans de nombreuses collections privées et publiques en Europe.

Expositions personnelles

2014 : Instant Hit, Snap, Lyon
2011 : Points, Lignes et Plans-Séquences, Galerie des Musées, Toulon

Expositions collectives

2015 : Mad#1, Macumba Night Club Éditions, La Maison Rouge, Paris
2014 : 30/30_Image Archive Project_A Collective Collection_Edition #7, Sno, Sydney
2012 : Sunshine & Precipitation / De la pluie et du beau temps, La station chez Catalyst Art, Belfast
2011 : La peinture autrement, dans le cadre de l’art contemporain et La Côte D’azur – Un territoire pourl’expérimentation 1951 – 2011, Musée Chagall, Nice
2009 : Ecritureabstraction, Commissaire Philippe Piguet, Galerie Rx, Paris
2007 : Conversations, Galerie Des Beaux-Arts, Helsinki, Finlande
2005 : Dormir tête bêche avec un inconnu, La station à la Friche Belle de Mai, Marseille

Xavier Theunis

Né en 1978 à Anderlecht en Belgique. Il vit et travaille à Nice.

Diplômé de la Villa Arson en 2004, l’oeuvre de Xavier Theunis se caractérise par une esthétique lisse et détachée, qui imbrique de nombreuses références au mouvement moderniste et à l’art minimal. Par le recyclage de chutes d’adhésif, la découpe et le collage, il joue avec une rigueur géométrique et un humour qui distancie les rapports entre l’art, l’architecture et le design.

Ses dessins, photographies et peintures renvoient à des décors emprisonnés dans un espace bidimensionnel (intérieurs, vases, stores) tandis que ses sculptures décrivent des objets inutilisés, à la perspective souvent tronquée. Par ce jeu d’illusions et de mises en abyme, ces intérieurs factices viennent recomposer l’espace d’exposition.

Xavier Theunis est représenté par la Backslash gallery à Paris et la Galerie Catherine Issert à Saint-Paul de Vence.

Expositions personnelles

2014 : Non peut-être !, Galerie Contemporaine du Mamac, Nice
2013 : Tout ça ne nous rendra pas le Congo, Backslash Gallery, Paris
2010 : One Man Show, Art-O-Rama, Friche La Belle de Mai, Marseille
2009 : Scherp & Schieve, Galerie Catherine Issert, Saint-Paul

Expositions collectives

2014 : Autour du legs Berggreen, Mamac, Nice
2013 : De leur temps (4), Organisée Par l’Adiaf, Le hangar à bananes, Nantes
2012 : Commissariat pour un arbre, Une proposition de Mathieu Mercier, Le Village Royal, Paris
2011 : Groupshow, Le Cube Orange, Paris
2009 : Discocactus, Jardin Exotique de Monaco, Monaco

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.