William Kentridge – More Sweetly Play the Dance – Arles 2016

L’installation «  More Sweetly Play the Dance » de William Kentridge que la Fondation Luma présente à Arles, jusqu’au 25 septembre, est sans aucun doute un des éventements marquants qui accompagnent les Rencontres de la Photographie 2016.

Le dispositif imaginé par l’artiste sud-africain William Kentridge se compose de huit projecteurs vidéo HD et de quatre mégaphones. L’installation enveloppe le champ de vision des spectateurs.

William Kentridge - More Sweetly Play the Dance – Arles 2016 - Fondation Luma - La Formation au Parc des Ateliers
William Kentridge – More Sweetly Play the Dance – Arles 2016 – Fondation Luma – La Formation au Parc des Ateliers

Une envoûtante et poétique procession se déroule sur des écrans du sol ou plafond et sur près de 40 mètres de longueur. Mêlant dessins au fusain, animations graphiques et personnages filmés, «  More Sweetly Play the Dance » évoque les danses macabres médiévales mais aussi un cortège à la fois joyeux et lugubre, une manifestation politique ou sociale ou encore un affligeant défilé de réfugiés…

Conduit par une fanfare, on découvre dans cette procession des malades qui avancent lentement, appuyés sur leur perfusion, des prêtres guillerets qui se déplacent en portant des couronnes mortuaires, des personnages qui traînent des sacs, des cadavres, des chariots où pérorent des hommes politiques ou des squelettes. D’autres encore crient dans de volumineux porte-voix

L’installation de Kentridge est une réelle réussite qui fonctionne à merveille. Les spectateurs sont complètement captivés par les 15 minutes de la projection. Le silence qui suit est assez significatif de la fascination qu’elle excerce sur le public

«  More Sweetly Play the Dance » est présenté au premier étage du bâtiment La Formation au Parc des Ateliers. L’entré est libre.

Il ne faut pas manquer cette installation spectaculaire dont le dispositif technique assez imposant et complexe sait se faire oublier.

Cette exposition est aussi l’occasion pour Fondation Luma de faire découvrir l’Atelier Luma Arles, une plateforme expérimentale et collaborative autour de la valorisation des ressources et richesses en matières premières, des savoir-faire d’Arles et de la Camargue.

Réalisé à l’invitation de EYE, le musée du cinéma d’Amsterdam, «  More Sweetly Play the Dance » a été présenté pour la première fois dans le cadre de l’exposition If We Ever Get to Heaven, au printemps et à l’été 2015. L’installation a été montrée par la Marian Goodman Gallery de Londres, à l’automne suivant.

Une publication éditée par EYE documente la création de l’installation.

catalogus_kentridge

En savoir plus :
Sur le site de la Fondation Luma Arles
William Kentridge sur le site de EYE Amsterdam
Sur le site Africanah.org, quelques photos de la réalisation de «  More Sweetly Play the Dance »
William Kentridge sur le site de la Marian Goodman Gallery avec une biographie complète en téléchargement.

Photo by Stella Oliver. (http://africanah.org/william-kentridge-in-eye-amsterdam/)
Photo by Stella Oliver. (http://africanah.org/william-kentridge-in-eye-amsterdam/)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.