mercredi 5 août 2020

Théo Van Rysselberghe, l’instant sublimé à Lodève – Derniers jours !

Théo Van Rysselberghe, l’instant sublimé à Lodève – Derniers jours !
du 9 juin au 21 octobre 2012

Une exposition en hommage à Théo Van Rysselberghe (1862-1926), peintre belge majeur du 20e siècle et principal représentant du néo-impressionnisme en Belgique.

Centrée autour d’un choix d’environ quatre-vingt œuvres des années 1882-1919, l’exposition porte un regard sur la manière dont Théo Van Rysselberghe sublime ses sujets, à l’image d’un instantané presque photographique.

Dans la mise en place de compositions savantes, par le jeu de cadrages très particuliers d’une fascinante frontalité, le peintre nous propose des sujets dont l’anecdote est bannie. Au sein de ses paysages dont l’homme est absent, dans ses portraits mettant en scène des êtres habités et rêveurs, Van Rysselberghe utilise une subtile « alchimie de couleurs » qui contribue à transcender l’instant présent et à lui donner un caractère construit, presque irréel.

Grâce à une sélection ciblée, le parcours thématique est rythmé par les grandes étapes stylistiques mises en œuvre par le peintre : du réalisme à l’impressionnisme en 1886, de l’adoption de la touche divisionniste en 1888 jusqu’à son apogée dans la fin des années 1890, puis le choix d’un style plus personnel à partir de 1903 et un retour vers le classicisme à partir des années de guerre, qui marque également sa rupture avec Paul Signac avec lequel il était très proche jusqu’alors.

viaThéo Van Rysselberghe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles récents

L’Orient sonore – Musiques oubliées, Musiques vivantes au Mucem

Jusqu’au 4 janvier 2021, le Mucem accueille « L’Orient sonore - Musiques oubliées, Musiques vivantes » sur les 800 m² du second plateau au...

Mon nom est personne – Une installation d’Alexandre Perigot au Mucem

Jusqu’au 17 août 2020, le Mucem présente « Mon nom est personne », une installation imaginée par l’artiste Alexandre Perigot.

Eva Jospin – Cénotaphe à l’abbaye de Montmajour à Arles

Jusqu’au 3 janvier 2021, le Centre des monuments nationaux présente « Cénotaphe », une proposition d’Eva Jospin à l’abbaye de Montmajour à Arles.Cette...

Le Grand Dépotoir de Julien Blaine à la Friche… Après la razzia

En 1 h de temps, le 17 juin entre 14 h et 15 h, plus de 350 pièces ont été emportées…En...

4 à 4 : Isabelle Leduc et Cécile Borne en compagnie de Bashar Alhroub et Pierre-Luc Poujol au Musée Paul Valéry – Sète

Depuis 2014, le Musée Paul Valéry présente tous les deux ans « 4 à 4 » une proposition originale qui réunit 4 expositions...

Je refléterai ce que tu es… De Nan Goldin à Roni Horn : l’intime dans la Collection Lambert

Deuxième exposition du projet « Avoir 20 ans », « Je refléterai ce que tu es… » occupe les espaces de l’Hôtel de Montfaucon...

Art-O-Rama 2020 : Le Salon Immatériel – JukeBox – La voix du collectionneur – Tout le Monde – Meridional Contrast et Avec le...

En mai dernier, nous annoncions avec tristesse l’annulation d’Art-O-Rama 2020 .Dans un communiqué de presse publié aujourd’hui (13 juillet 2020), Véronique Collard...

Des Visages – Le temps de l’Autre – Carré d’Art à Nîmes

Jusqu’au 27 septembre 2020, Carré d’Art présente « Des Visages - Le temps de l’Autre ». Dans la curieuse période que l’on vit...

« It’s Urgent ! » au Parc des Ateliers, Luma Arles

Du 27 juin à fin septembre 2020, Luma Arles présente « It’s Urgent ! » au Parc des Ateliers, une proposition imaginée par...

Prix Occitanie Médicis 2020 : Noëlle Pujol lauréate et Boris Geoffroy « coup de cœur » de la 3ème édition

Après délibérations les 27 et 28 mai, le jury a désigné Noëlle Pujol comme lauréate du prix Occitanie Médicis 2020. Elle...
Partagez
Tweetez
Enregistrer