jeudi 7 juillet 2022

Guillaume Leblon, « Une appropriation de la nature » au MRAC à Sérignan

Le Musée régional d’art contemporain à Sérignan consacre à l’artiste Guillaume Leblon une importante exposition personnelle sur les deux niveaux du musée.

Vues de salle, Guillaume Leblon, une appropriation de la nature, 2012-2013,
Musée régional d’art contemporain Languedoc-Roussillon. Photographie : J-P.Planchon

Formé à l’École des Beaux-Arts de Lyon jusqu’en 1997, Guillaume Leblon (Lille, 1971) a poursuivi ses recherches à la Rijksakademie d’Amsterdam et expose régulièrement en Europe et aux États-Unis.
L’artiste ancre ses recherches dans l’héritage conceptuel des années 60.
Il interroge l’œuvre, sa nature et sa structure d’œuvre, sa relation à l’espace. Les stratégies spatiales organisées par l’artiste et le choix même des matériaux visent à mettre en scène des rapports entre l’individu et l’espace. Entre nature et culture, réalité et fiction, gravité et légèreté, superficie et densité, intériorité et extériorité, l’artiste aux installations et aux médiums protéiformes, crée une œuvre empreinte d’une certaine mélancolie et d’une touche de mystère.
Guillaume Leblon, qui se définit comme un artiste d’atelier, travaillant dans l’instabilité, reste évasif : « je me contente de déconstruire, d’additionner ou de soustraire, en fonction de ce que j’ai sous la main dans l’atelier« .

Du 18 novembre 2012 au 24 février 2013
Commissariat Hélène Audiffren

Communiqué de presse : http://mrac.languedocroussillon.fr/include/viewFile.php?idtf=17419&path=72%2F17419_1352108482_Dossier-de-presse-Guillaume-Leblon.pdf

See on mrac.languedocroussillon.fr

Articles récents

Partagez
Tweetez
Enregistrer