Pierre Charpin à l'Appartement n°50 – Le Corbusier, Marseille

Après Jasper Morrison (2008), Ronan & Erwan Bouroullec (2010) et Konstantin Grcic (2013), l’Appartement N°50 accueille, pour sa quatrième édition, le designer Pierre Charpin.

Cette exposition est une occasion unique de voir les créations raffinées de Pierre Charpin dialoguer avec les équipements originaux de Charlotte Perriand et de Le Corbusier dans un des deux appartements classés « monument historique » de la Cité radieuse de Le Corbusier, à Marseille.

Pierre Charpin App 50 - Affiche

À voir absolument, avant le 15 août 2014, pour les amateurs de design et d’architecture !

L’Appartement N°50 est classé « monument historique » depuis 1995. Sa propriétaire de l’époque Lillette Ripert y avait emménagé en 1952. Directrice de l’école de la Cité radieuse et amie de l’architecte, elle avait conservé du mieux possible son état d’origine.

Les propriétaires actuels ont décidé de restaurer cet appartement dans un état aussi proche que possible de son aspect originel. Après un minutieux travail d’enquête, ils ont pu retrouver de très nombreux éléments manquants  et offrent aujourd’hui une restitution exceptionnelle de l’appartement d’origine.
Au-delà de cette restauration, l’ambition des propriétaires est de faire de cet appartement un lieu de référence et de documentation, mais aussi de proposer, à l’occasion d’une exposition estivale, un dialogue entre l’architecture de Le Corbusier et les créations de designers internationaux.

Pierre Charpin App 50 - 19
Pierre Charpin à l’Appartement n°50 – Le Corbusier, Marseille © P. Savoir & Fondation Le Corbusier / ADAGP

Ces expositions s’appuient sur des principes particulièrement intéressants :

  • Le créateur invité assure entièrement commissariat de son exposition. Il choisit les pièces qu’il souhaite présenter. Il a une totale liberté pour les disposer là où il le souhaite dans l’appartement. Il peut conserver ou retirer du mobilier et des objets qui sont présents.
  • L’appartement reste un lieu de vie. Les propriétaires continuent à vivre normalement durant la présentation. Ce sont eux qui accueillent les visiteurs et qui partagent avec passion leur intérêt pour le travail de l’artiste exposé, l’aventure de la restauration et leur amour pour l’architecture de la Cité radieuse.
  • L’artiste invité choisit le créateur qui lui succédera.

Pierre charpin a sélectionné et disposé avec soi n une cinquantaine de ses créations issues de son atelier, de collections publiques et privées ou prêtées par des galeries.

Pierre Charpin App 50 - 01
Pierre Charpin, Vases de la série Écran et de la série Lisse (CIRVA) – Lampe Desa (Ligne Roset). © P. Savoir & Fondation Le Corbusier / ADAGP

Sur la mezzanine, il a posé deux vases de la série Écran et un de la série Lisse, conçus au CIRVA (Centre international de recherche sur le verre et les arts plastiques), à Marseille. Ils sont accompagnés par une lampe Desa  (Ligne Roset) que l’on retrouve sous l’escalier.
Dans la salle à manger, une table haute (Post Design) est accompagnée des chaises originales signées Charlotte Perriand.

Au mur, une superbe composition graphique serpente harmonieusement sur trois panneaux. Sa dynamique conduit naturellement vers l’escalier et le niveau inférieur.
Plusieurs agrandissements à l’échelle du Modulor de dessins et de quelques photos de Pierre Charpin viennent souligner avec délicatesse la polychromie de l’appartement.

Pierre Charpin App 50 - 06
Pierre Charpin, Table basse de la série Crescendo (Kréo) – Pouf Mobidec (Ligne Roset). © P. Savoir & Fondation Le Corbusier / ADAGP

Dans le séjour, on  remarque une table basse de la série Crescendo (Kréo) avec un superbe travail de mosaïque de Bisazza. Elle est entourée de poufs Mobidec (Ligne Roset). Trois vases de la série Lisse prêtés par le CIRVA font face à une étagère murale, prototype en polystyrène réalisé à l’occasion d’une carte blanche de VIA, en 1996. Une table multiusage Zana (Ligne Roset) accompagne un étonnant vide-poche suspendu, Ufo (Kréo). Dans une niche, au-dessus des vases du CIRVA, un vase Triplo, édité par Venini.

La lumière du couloir est modulée par une lampe de la célèbre série Eclipse (Kréo).

Pierre Charpin App 50 - 13
Pierre Charpin, Lampe Eclipse (Kréo), 2008 © P. Savoir & Fondation Le Corbusier / ADAGP

Dans une des chambres d’enfant, un ensemble de céramiques avec des vases Oggetti Lenti (Design Gallery) et un ensemble de vases et de boîtes en faïence, au décor érotique de la série Ceram-X, réalisé au Craft de Limoges, à l’invitation de Nestor Perkal, en 2005. Ces objets sont présentés sur du mobilier de Jasper Morrison (Crate Series, 2007)

Au mur, une photographie d’une boite à pilules de la collection Itebos (boites d’artistes), éditées par le Craft.
Face aux céramiques, un vase de la série Écran (CIRVA), placé, lui aussi, sur un meuble de rangement de Jasper Morrison,  filtre la lumière du jour.

Pierre Charpin App 50 - 17
Pierre Charpin, Lampe (Kréo ),2000 – Vase (Manufacture Nationale de Sèvre), 2008 – Sans titre, 2008, crayon sur papier. © P. Savoir & Fondation Le Corbusier / ADAGP

Dans la deuxième chambre, dans une niche au chevent du lit, une lampe rectangulaire pour Kréo accompagne un superbe vase réalisé à la Manufacture Nationale de Sèvre en 2008. L’ensemble est encadré par des dessins au crayon qui apportent un mouvement discret et une utile asymétrie. Dans le coin bureau, on retrouve une lampe Desa et un tabouret Mobidec (Ligne Roset) et un étonnant prototype de chaise empilable créée 1993 avec l’aide du Fiacre (Fonds d’Innovation Artistique et Culturelle).

Pierre Charpin App 50 - 18
Pierre Charpin, tabouret Mobidec (Ligne Roset), 2010 – lampe Desa , (Ligne Roset), 2010, Chaise empilable (Fiacre), 1993. © P. Savoir & Fondation Le Corbusier / ADAGP

On doit ici saluer le travail remarquable de Jean-Marc Drut à la fois pour la restauration exemplaire de l’appartement n° 50,dans laquelle il est engagé avec passion, mais aussi pour ces expositions au format et à la démarche originale. Remercions-le également pour son accueil chaleureux.
Signalons aussi que Jean-Marc Drut est un des auteurs de l’ouvrage La cellule Le Corbusier, l’unité d’habitation de Marseille, publié par les éditions Imbernon, en 2013

N’hésitez pas à venir sonner à la porte de l’Appartement n°50 de la Cité radieuse !

Attention, c’est jusqu’au 15 août 2014, de 14h30 à 17h30 sauf les lundi et mardi.

Photographies © Philippe Savoir & Fondation Le Corbusier / ADAGP

En savoir plus
Sur le site de l’Appartement n°50
Sur le site de Pierre Charpin

5 COMMENTAIRES

  1. […] Pierre Charpin, Cité radieuse de Le Corbusier, Marseille. Du 15 juillet au 15 août 2014 Mathieu Peyroulet Ghilini – Pièce montée, Villa Noailles, Hyères. Du 4 juillet au 28 septembre 2014 Julie Richoz – Arrêt sur objet, Espace d’art Le Moulin, La Valette du Var. Du 1er juillet au 23 août 2014 Sculpture du Sud, Villa Datris, L’Isle-sur-la-Sorgue. Du 18 mai au 11 novembre 2014 Dominique Angel, Vidéochroniques, Marseille. Du 7 mai au 6 septembre 2014 Galerie de la Méditerranée, MUCEM, Marseille, depuis le 7 juin 2013 […]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here