lundi 17 février 2020

Dessins collectifs surréalistes du Musée Cantini, Marseille


Depuis la fin octobre 2014 et jusqu’au 17 mai prochain, le Musée Cantini présente un nouvel accrochage de ses collections permanentes. Le deuxième étage est réservé à des œuvres sur papier. Le choix de dessins illustre l’étonnante richesse du fonds surréaliste conservé par le musée marseillais. Cette sélection comporte un remarquable ensemble d’une vingtaine de dessins collectifs surréalistes, réalisés à Marseille en 1940-1941,à la Villa Air-Bel.

Il ne faut absolument pas manquer l’occasion de voir ces dessins qui témoignent du séjour de Breton et d’artistes surréalistes à Marseille, pendant l’hiver 1940-41,avant leur départ pour l’exil.
Attention, les conditions de conservation préventive imposent de ne pas exposer les œuvres sur papier au-delà de trois mois. L’accrochage sera donc remplacé en février par une sélection de photographies.

Dons d’Aube et Oona Elléouët-Breton,  cet ensemble complète les 22 dessins du Jeu de Marseille offerts au musée, par la fille et petite-fille d’André Breton, en 2003.

Les artistes qui ont collaboré à ces dessins collectifs sont :  André Breton, Victor Brauner, Frédérique Delanglade, Oscar Dominguez, Max Ernst, Jacques Hérold, Wifredo Lam, Jacqueline Lamba et André Masson

On regrette toutefois, la maigreur des informations mises à la disposition du public. Le texte consacré aux dessins collectifs surréalistes dans le livret de visite est une simple copie du guide des collections. Aucune indication sur les auteurs des dessins n’est fournie. On se reportera donc aux informations disponibles sur la base Joconde (C.03.06 et C.03.07)  et sur le site andrebreton.fr en particulier ici et .

Dessins Collectifs Surréalistes - Musée Cantini, Marseille, 2014
Dessins Collectifs Surréalistes – Musée Cantini, Marseille, 2014

Ces dessins collectifs sont une variante du cadavre exquis. Ces œuvres mêlent collages (morceaux de photographies et d’imprimés) et dessins à l’encre et aux crayons de couleur. Les différentes contributions sont juxtaposées en un quadrillage composite et hétéroclite. Au dos de certaines feuilles, Breton a signaler quelques  auteurs.
Comme l’accrochage du Musée Cantini, n’offre aucune précision, on peut donc jouer au jeu de l’identification et rechercher les masques afro-cubain de Wifredo Lam, les créatures difformes  de Victor Brauner, les figures de Jacques Hérold, les monstres et les plantes d’André Masson

Dessins Collectifs Surréalistes - Musée Cantini, Marseille, 2014
Dessins Collectifs Surréalistes – Musée Cantini, Marseille, 2014

L’histoire et les conditions de production de ces œuvres sont aujourd’hui bien connues, après les publications d’André Dimanche (le Jeu de Marseille, 1983) puis de Bernard Noël (Marseille-New York, une liaison surréaliste, 1993), l’exposition, La Planète affolée : Surréalisme, dispersion et influences, 1938-1947, organisée en 1986 par  Germain Viatte, au moment de l’inauguration de la Vieille Charité de Marseille et les expositions du Musée Cantini  (Le Jeu de Marseille. Autour d’André Breton et des surréalistes à Marseille en 1940-1941, en 2003 ; Oscar Dominguez, en 2005 ; Jacques Hérold, en 2010 et Matta , en 2013).

Dans la débâcle générale en 1940, l’épisode de Marseille réunit en 1940-1941, des artistes, des intellectuels, juifs, communistes (Breton, Masson, Duchamp, Brauner, Lam, Domínguez, Hérold, Tzara, Itkine, Péret, Char, Mabille, Serge, Lévi-Strauss) et  des ressortissants allemands rescapés du camp des Milles (Bellmer, Ernst).

Untitled-1_1
André Breton Villa Air Bel. Un Film d’Alain Paire et François Mouren-Provensal

Varian Fry organise l’Emergency Rescue Committee (centre américain de secours aux intellectuels). Avec l’aide financière de Mary Jane Gold, il loue une vaste bastide à Air-Bel, dans le quartier de la Pomme. Breton s’y installe avec sa femme et sa fille, en compagnie des Bénédite et de Victor Serge. Ce dernier rebaptise la villa «Château Espère-Visa ».  Pour tromper l’attente de ces visas, de multiples activités et en particulier des  jeux collectifs (jeu de la vérité, anagrammes, cadavres exquis et dessins collectifs…) s’organisent dans la vaste bibliothèque .


Villa Air-Bel années 40 – Varian Fry et les Surréalistes

En savoir plus :
Sur le site andrebreton.fr
Sur le site du Centre Pompidou
Sur le site Villa Air-Bel 1940
Sur le site de la galerie Alain Paire
Sur le site du Musée Cantini

Au-delà de ces dessins collectifs, l’accrochage au deuxième étage du musée présente les très belles feuilles d’Artaud, des dessins d’André Masson, de Jacques Herold, de Picabia, de Victor Brauner, de Fernand Léger, d’Henri Michaux… On a particulièrement remarqué un dessin surréaliste au crayon et à l’encre de Mark Rothko (Sans titre, vers 1940-42) et un tirage d’une des photographies de la Poupée d’Hans Bellmer (Poupée, variation sur le montage  d’une mineur articulée, 1933-1935).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles récents

Le Cirva à Marseille / Les résidences d’artistes (épisode 1)

Le Cirva (Centre international de recherche sur le verre et les arts plastiques) est la structure avec laquelle débute cette série d’articles à propos...

Bientôt : Les sources du geste / Beijing-Nîmes #2 au Colisée 1 de Nîmes Métropole

Du 20 février au 20 mars 2020, Nîmes Métropole en partenariat avec le CACN (Centre d’Art Contemporain de Nîmes) propose « Les sources du geste...

Lisa Milroy – Ensemble/Together au Frac Occitanie Montpellier

Du 15 février au 11 avril 2020, Frac Occitanie Montpellier invite l’artiste anglo-canadienne Lisa Milroy pour une première exposition monographique qui rassemble des œuvres...

Mondo Dernier Cri ! Une internationale sérigrafike au MIAM

Jusqu’au 20 septembre 2020, « Mondo Dernier Cri » envahit littéralement les espaces du MIAM (Musée International des Arts Modestes) à Sète avec une rétrospective sur...

La Relève II à Marseille

Jusqu’au 8 février 2020, dans le cadre de la 10e édition du festival international des pratiques émergentes, Parallèle s’associe à art-cade, Coco Velten et...

Amorce – Maupetit, côté galerie à Marseille

Jusqu’au 15 février 2020, Maupetit, côté galerie propose « Amorce » une intéressante exposition qui repose sur l’idée de « première fois ». Une première fois...

Jean Ranc, un Montpelliérain à la cour des rois au Musée Fabre – Montpellier

Du 25 janvier au 26 avril, le Musée Fabre présente la première exposition consacrée à Jean Ranc, peintre né à Montpellier en 1674 et...

Permafrost – Les formes du désastre à La Panacée

Jusqu'au 3 mai 2020, Le MO.CO. Montpellier Contemporain - Panacée propose « Permafrost - Les formes du désastre », une exposition collective qui « se présente comme...

gethan&miles – Essor / Anatomie de la joie collective au Tiers QG – Manifesta 13

Jusqu'au 15 février 2020, gethan&miles et Les Excursionnistes Marseillais présentent « Essor / Anatomie de la joie collective » au Tiers QG. Cette proposition...

Mathias Poisson – Vastes Parages au Centre d’Art de Châteauvert

Du 15 février au 28 juin 2020, le Centre d’Art de Châteauvert présente « Vastes Parages », une proposition de Mathias Poisson qui s’inscrit dans le...

Partagez
Tweetez
Enregistrer
%d blogueurs aiment cette page :