Vladimir Skoda à Caumont – Aix-en-Provence

Jusqu’au 5 juin 2017, l’Hôtel de Caumont accueille dans la cour d’honneur et les jardins une dizaine de sculptures de Vladimir Skoda.

Vladimir Skoda, Sphère de ciel – ciel de sphères, 2005, tôle perforée en acier - © Courtesy Galerie Catherine Issert - Caumont Centre d'Art
Vladimir Skoda, Sphère de ciel – ciel de sphères, 2005, tôle perforée en acier – © Courtesy Galerie Catherine Issert – Caumont Centre d’Art

On garde le souvenir de la très belle exposition que cet artiste français, né à Prague, avait présentée en 2014 au centre d’art Campredon à L’Isle-sur-la-Sorgue. On garde également en mémoire sa présence au musée Réattu à Arles, son installation, « Danaé », dans la cour du musée de Lodève, ou encore ses miroirs vibrants présentés par la galerie AL/MA de Montpellier…

C’est donc avec beaucoup de plaisir que l’on retrouve une partie de ces sculptures dans un dialogue très réussi avec l’architecture et les jardins de ce magnifique l’hôtel aixois.

La cour d’honneur accueille un ensemble de quatre miroirs de format ovale en acier poli « Distorsion-vision (Trou noir-trou blanc) » de 1992 et deux pièces de la série « Sphères de ciel – ciel de sphères » (2005-2017) en tôles perforées en acier au carbone.

Vladimir Skoda, Sans titre 2004-2005 Acier perforé inoxydable Ø 83 cm et Ø 80 cm. Photo Sopie Lloyd - Caumont Centre d'Art
Vladimir Skoda, Sans titre 2004-2005 Acier perforé inoxydable Ø 83 cm et Ø 80 cm. Photo Sopie Lloyd – Caumont Centre d’Art

Dans les jardins, d’autres sphères de Skoda, en acier perforé (2004-2005) ou de la série « Horizon des événements » en acier inox poli partiellement microbillé (1994-2004) ou partiellement grenaillé (1997-1999) dialoguent avec topiaires, vasques et fontaines.

Elles font un contre point réussi avec « Une seule direction ? » (2004 – 2009) dont les pointes en acier avaient enchanté la cour du musée Réattu en 2011 dans leur conversation avec les épines du Gleditsia…

Exposition organisée avec le concours de la galerie Catherine Issert.

En savoir plus :
Sur le site de Caumont – Centre d’Art
Sur la page Facebook de Caumont – Centre d’Art
Sur le site de de la galerie Catherine Issert
On peut suivre l’actualité de Vladimir Skoda sur sa page Facebook

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here