AILO « Light is more » au Château de Tarascon

Du 13 octobre au 8 novembre, le Château de Tarascon accueille « Light is more », une proposition du collectif AILO, dans le cadre de ON-Octobre Numérique.

On avait découvert l’étonnant travail sur l’espace et la lumière de AILO (Atelier d’Immersion Lumineuse et Obscure) à l’occasion de la sortie de résidence « Lignes de vie » à la Chapelle Sainte-Anne à Arles au début de cette année.

Pour sa 8e édition, Octobre Numérique a choisi comme thématique la valorisation du territoire et de son patrimoine par le numérique à Arles, Saint-Martin-de-Crau, Tarascon, Avignon, Aix-en-Provence.

La pratique artistique de AILO trouve naturellement place dans cette programmation.
Julie Miguirditchian, directrice Artistique ON-Octobre Numérique, présente ainsi ce projet :

« Grâce à cette proposition du collectif AILO, pensée comme un véritable parcours sensoriel et immersif, le public sera invité à découvrir “autrement” les espaces du château. En dialogue avec l’architecture historique, cette exposition entre mouvement, lumière et architecture présentera des œuvres aux propriétés matérielles et immatérielles, physiques et spatiales, toutes basées sur une lumière recréée.
Les artistes emmèneront le public dans une déambulation immersive à la fois augmentée par ses jeux de diffraction de lumière, et virtuelle par la découverte de nouvelles dimensions spatiales ».

Les photographies de Fabrice Leroux qui illustrent ce billet montrent combien les cinq installations du collectif AILO jouent avec les espaces du Château de Tarascon pour y construire un étonnant parcours sensoriel et immersif…

AILO « Light is more » au Château de Tarascon - Light Experience. Photo Fabrice Leroux
AILO « Light is more » au Château de Tarascon – Light Experience. Photo Fabrice Leroux

L’exposition est labellisée Journées Nationales de l’Architecture par le Ministère de la Culture.

À l’évidence, « Light is more » mérite un passage par le Château de Tarascon.

À lire, ci-dessous, une présentation du collectif AILO, extraite de son site web.

En savoir plus :
Sur le site de AILO
Suivre l’actualité de AILO sur Facebook
Nombreuses vidéos des installations sur la chaîne Vimeo de AILO
Sur le site de ON-Octobre Numérique
Sur le site du Château de Tarascon

AILO (se prononce Hello) : Atelier d’Immersion Lumineuse et Obscure

AILO, expérience artistique née en 2014, est en quête constante d’interactions entre différents éléments. Un dialogue entre l’humain et le matériel. Le palpable et l’impalpable.

La lumière

Entrant en jeu avec des volumes, elle devient sculpture. Passant d’ambiances très lumineuses à une obscurité construite, elle offre toute une gamme de contrastes. Sa capacité à envahir l’espace, permet au spectateur d’entrer dans un autre univers. Il fait partie d’un Tout.

Surfaces réfléchissantes et jeux d’optIque

Les jeux d’optique, avec des miroirs par exemple, sont là pour questionner nos certitudes, notre perception des éléments. Jusqu’à venir perturber notre stabilité. Le spectateur devient acteur face aux surfaces réfléchissantes. Par son mouvement ou son reflet, il modifie l’œuvre et se retrouve acteur d’un réel réinventé.

Le mouvement

C’est un mouvement perpétuel. Rien n’est figé. Les technologies numériques permettent une grande liberté. Le vidéo-mapping, de petits moteurs guidés par de l’électronique donnent vie aux sculptures. La sensation d’immersion vient ensuite. Les rythmes lents sont là pour amener doucement dans une autre temporalité.
C’est une expérience sensorielle et visuelle qui invite le spectateur à ressentir plus qu’à regarder. Un dialogue des technologies, entre procédés numériques et analogiques.
Tout part de la ligne.

Des lignes épurées pour se concentrer sur l’essence des Oeuvres.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.