Retour sur Art-O-Rama 2018 – By The Sea au J1 à Marseille (1er partie)

Moment incontournable de la Rentrée de l’Art Contemporain à Marseille, Art-O-Rama s’est affirmé au fil des années comme un événement national et international. Du 31 août au 9 septembre, Art-O-Rama 2018 s’était installée « By The Sea » dans une partie du J1, hangar historique du Port de Marseille et lieu emblématique de Mp2013 puis Marseille-Provence 2018 Quel Amour !

Art-O-Rama 2018 - GDM…, Paris photo © M.Chavaillon
Art-O-Rama au J1- GDM…, Paris photo © M.Chavaillon

Occuper cet immense espace ouvert des trois côtés sur la ville, le port et la mer était une réelle épreuve. On garde le souvenir de projets ambitieux qui s’y sont « cassé les dents ».

L’équipe de Art Plus, productrice d’Art-O-Rama, a magistralement réussi son challenge. Elle a offert une exceptionnelle édition 2018 aux galeristes, aux artistes, aux collectionneurs et au public.
Sans jamais trahir l’architecture singulière du lieu, Art-O-Rama 2018 a exploité au mieux les atouts du J1, en évitant avec pertinence les chausse-trappes que recèle le hangar de la Joliette.

Art-O-Rama 2018 - Mécènes du Sud - Éienne Rey
Art-O-Rama au J1- Mécènes du Sud – Éienne Rey

Cette édition donne clairement le sentiment que ce salon international d’art contemporain est passé dans une autre dimension tout en conservant son caractère particulier et sa convivialité.
En effet, c’est toujours avec beaucoup de plaisir que l’on retrouve l’ambiance décontractée et chaleureuse d’Art-O-Rama, une occasion de partager souvenirs de vacances et découvertes artistiques…

L’organisation du salon séparait clairement l’espace « Non Profit » avec les quatre jeunes artistes du Show Room 2018 et les projets partenaires d’Art-O-Rama. Il précédait l’exposition des 6 éditeurs.
Après l’espace presse, la librairie et l’artiste invitée, les 31 galeries sélectionnées occupaient toute la largeur du J1, en direction de l’horizon.

ART-O-Rama 2018 - Photo ©jcLett
ART-O-Rama au J1- Photo ©jcLett

Il ne saurait être question de faire ici un compte rendu détaillé des propositions artistiques de cette édition 2018. Les impressions de visite qui suivent se limitent aux expositions présentées par le Show Room, les partenaires d’Art-O-Rama, les éditeurs et l’artiste invitée.
Un deuxième article rend  compte des projets curatoriaux proposés par les galeries.

Le Show Room 2018 : Gillian Brett, Tzu-chun Ku, Virginie Sanna et Jonathan Vidal

Les quatre cubes identiques habilement orientés du Show Room 2018 étaient précédés par des espaces attribués à Documents d’Artistes et à l’École des Beaux Arts de Marseille qui présentait le travail réalisé par des étudiants lors d’un workshop au CIRVA en mai dernier.

Sous un commissariat de Stefano Collicelli Cagol, on pouvait donc découvrir dans le Show Room les propositions de Gillian Brett, Tzu-chun Ku, Virginie Sanna et Jonathan Vidal.

C’est ce denier qui est le lauréat 2018 du Show Room. Il bénéficiera de deux mois de résidence à Moly-Sabata en 2019 et d’une bourse de production dotée par le salon. Ce qui lui permettra de préparer son exposition personnelle présentée lors de la prochaine édition d’Art-O-Rama.

Partenaires et projets partenaires

Assez logiquement, Moly-Sabata était installé à proximité de ces jeunes artistes, face aux bassins du port, avec une exposition particulièrement aboutie.
« Azur et Bermudes », sous le commissaire est Joël Riff, proposait une narration très réussie autour d’un long séjour d’Albert Gleizes et Juliette Roche dans les caraïbes.

Art-O-Rama 2018 - Moly-Sabata - Azur et Bermudes
Art-O-Rama au J1- Moly-Sabata – Azur et Bermudes

Avec une scénographie accomplie, Joël Riff a construit un des plus beaux accrochages d’Art-O-Rama 2018. Sa sélection d’œuvres d’artistes ayant participé au programme récent de Moly-Sabata était d’une grande pertinence. On pouvait y apprécier des pièces de Caroline Achaintre, Julie Béna, Jean-Baptiste Bernadet, Amélie Bertrand, Charlotte Denamur, Marc Desgrandchamps, Maude Maris, Stéphanie Nava, Éva Nielsen et Laurence Owen.

Le FCAC (Fonds Communal d’art contemporain) soutient depuis plusieurs années les événements de la scène artistique à Marseille (PAC, Pareidolie, Art-O-Rama…). Chaque année, il s’engage à l’acquisition d’une œuvre d’un des artistes du Show Room.

Sur son stand, il présentait des œuvres de Julia Scalbert, Hugo Schiavi, Anne-Sophie Turion, Jean-Jacques Horvat et Tolèd duo constitué de Delphine Wibaux lauréate du Show Room 2017 et Tom Rider.

Mécènes du sud Aix-Marseille, partenaire historique d’Art-O-Rama depuis sa création en 2007, propose depuis 5 ans une œuvre originale d’un ancien lauréat.

Pour cette édition, ils présentaient Étienne Rey, lauréat de Mécènes du sud en 2011, avec plusieurs œuvres de sa série « Instabilités » (2018). On regretta les reflets et effets de miroirs sur certaines de ces sérigraphies.

Un spectaculaire dessin mural « Variable density » accompagné par l’installation « Principes de turbulences », composé d’un voile miroir, de projecteurs et de moteurs attirait inévitablement l’attention des visiteurs d’Art-O-Rama.

Art-O-Rama 2018 - Mécènes du Sud - Éienne Rey
Art-O-Rama au J1- Mécènes du Sud – Éienne Rey

En face, « Salle de conférence » (2018), l’installation de Diane Guyot de Saint Michel, présentée par Delta assurances perturbait aléatoirement avec quelques lumières roses l’installation de Étienne Rey.

Art-O-Rama 2018 - Delta assurances - Diane Guyot de Saint Michel - Salle de conférence 2018
Art-O-Rama 2018 – Delta assurances – Diane Guyot de Saint Michel – Salle de conférence 2018

Du côté des éditeurs

La section « Editions » débutait par deux propositions « minimalistes » et/ou « conceptuelles » de mfc-michèle didier avec le service N° 18 de IKHÉ[email protected] « La destruction du lieu d’exposition » et cinq sérigraphies tirées de la série « Motorworks » de Ray Sander.

Art-O-Rama 2018 - mfc-michèle didier
Art-O-Rama au J1- mfc-michèle didier

De l’autre côté de la cimaise, GDM… présentait une exposition dense et diverse, avec un accrochage autour du thème de l’atelier d’artiste. On pouvait y découvrir des œuvres de Farah Atassi, Olivier Babin, Stéphane Calais, Jason Dodge, Mark Geffriaud, Louis Granet, Renée Lévi, Flora Moscovici, Éva Nielsen, Gerald Petit, Lei Saito et Morgane Tschiember. On regrette les quelques reflets désagréables…

En face, Rinomina avait installé sur des portants de magasins une édition exclusive de T-shirts avec la contribution des artistes dont les noms s’affichaient sur une cimaise…

Art-O-Rama 2018 - Rinomina Photo ©M.Chavaillon
Art-O-Rama au J1- Rinomina Photo ©M.Chavaillon

C’est sans aucun doute avec les présentations suivantes que la section édition d’Art-O-Rama 2018 réunissait les accrochages les plus aboutis :

Art-O-Rama 2018 - Tchikebe - Photo ©M.Chavaillon
Art-O-Rama au J1- Tchikebe – Photo ©M.Chavaillon

Avec une très élégante ligne brisée, Tchikebe rassemblait, autour de la notion de « pied de nez », une très belle sélection estampes originales de Claude Lévêque, Julien Prévieux, Arnaud Labelle-Rojoux, Jeanne Susplugas, Yann Sérandour et Jacques Villeglé. À l’évidence une des deux expositions les plus réussies de cette section.

L’autre accrochage qui a marqué la section édition d’Art-O-Rama est celle présentée par le centre d’art villa Noailles avec une série de vases et de dessins d’Alexandre Benjamin Navet (Grand Prix Design Parade Toulon Van Cleef & Arpels 2017) et une série de fontaines d’intérieur et de tables d’Arthur Hoffner (Prix du public Design Parade Hyères 2017).

Art-O-Rama 2018 - Villa Noailles - Arthur Hoffner et Alexandre Benjamin Navet
Art-O-Rama au J1- Villa Noailles – Arthur Hoffner et Alexandre Benjamin Navet

On se souvient avoir découvert ces deux créateurs, l’an dernier chez Jogging et à la Double V Gallery, grâce à Emmanuelle Oddo et Nicolas Veidig-Favarel. Les deux artistes signaient ensemble a scénographie du stand et une édition spéciale de deux fontaines. Toutefois, on pouvait légitimement s’interroger sur la présence des dessins d’Alexandre Benjamin Navet qui n’étaient de toute évidence pas des multiples !

Le projet curatorial de We do not work alone était particulièrement séduisant. En effet, il promettait de prendre « en compte l’identité du J1 et [de mettre] en scène les éditions de la galerie dans l’évocation d’un espace domestique avec vue sur la mer. »

Art-O-Rama 2018 - We do not work alone
Art-O-Rama au J1- We do not work alone

Si les éléments matériels « d’un espace cuisine et salle de bain » étaient bien présents, il n’est pas certain qu’ils représentaient pour autant « l’épure de la domesticité, laissant l’œil finir son tour d’horizon dans l’élément liquide ».

Cela étant dit, la scénographie avait le mérite de son originalité et elle rassemblait des pièces dignes d’intérêt signées par Karina Bisch, Elvire Bonduelle, Marc Camille Chaimowicz, Claude Closky, Matthieu Cossé, François Curlet, Florentine & Alexandre Lamarche-Ovize, Seulgi Lee, Benoît Maire, Mathieu Mercier, Annette Messager, Camila Oliveira Fairclough, Clément Rodzielski, Ulla Von Brandenburg, Elsa Werth.

Delphine Wibaux : Artiste invitée d’Art-O-Rama 2018.

Lauréate du Show Room 2017, Delphine Wibaux disposait d’un espace d’exposition à deux pas de la librairie où l’on pouvait découvrir le catalogue monographique qu’Art-O-Rama lui consacre.

Son exposition assurait habilement la transition entre la partie « Non-Profit » du salon et l’espace commercial de celui-ci. L’accrochage sobre et élégant. Il imposait attention de son visiteur, exigeant qu’il soit « aux aguets »…

Plusieurs des pièces appartenaient à sa série récente « Esphamora », d’autres semblaient évoquer les « Absorptions lunaires – migrations diurnes » montrées lors du Show Room 2017.

Pour Art-O-Rama « By the Sea », Delphine Wibaux avait conçu une installation délicate et méditative face à la mer… On reproduit volontiers son texte qui oscillait légèrement dans le vent provenant des bassins du port…

Art-O-Rama 2018 - Delphine Wibaux - artiste invitée d’Art-O-Rama 2018
Art-O-Rama au J1- Delphine Wibaux – artiste invitée d’Art-O-Rama 2018

L’ouvrage conçu par l’artiste et édité par le salon mérite attention. Un texte particulièrement intéressant de Jean-Christophe Bailly introduit ce catalogue.

Art-O-Rama 2018 - Delphine Wibaux - artiste invitée d’Art-O-Rama 2018

Art-O-Rama au J1- Delphine Wibaux – artiste invitée d’Art-O-Rama 2018 – Photo Cyril Brunet

A lire la deuxième partie de ces impression de visite : Retour sur les expositions présentées par les galeries sélectionnées…

2 COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.