mercredi 19 février 2020

Manifesta 13 – Marseille Moment


La préparation de Manifesta 13, Biennale Européenne Nomade qui se tiendra à Marseille en 2020 génère beaucoup d’interrogations, de fantasmes, d’espoirs et de craintes parmi les acteurs de la région.

L’approche comme la méthode choisie par Manifesta 13 est singulière et innovante. « En revenant de l’expo ! » essayera de se faire l’écho des événements qui conduiront à la Biennale qui se déroulera du 7 juin au 1er novembre 2020.

Manifesta 13 Marseille - The Marseille Moment
Manifesta 13 Marseille – The Marseille Moment

Dans le communiqué de presse qui annonçait l’équipe artistique sélectionnée pour Manifesta 13, on pouvait lire :

« Manifesta 13 Marseille appliquera la même approche innovante introduite dans Manifesta 12 Palerme, où une étude urbaine approfondie a précédé la nomination de quatre “Creative Mediators” transdisciplinaires qui ont collaboré pour intégrer véritablement la biennale dans le tissu social, culturel et politique de la ville de Palerme ». Un peu plus loin le même texte affirme réutiliser ce même modèle « avec l’intention de déverrouiller la ville et de laisser un héritage tangible comme ce fut le cas à Palerme. »

Marseille Moment a été la première étape de l’étude interdisciplinaire urbaine en amont de Manifesta 13 menée par MVRDV et Winy Maas.

Un premier atelier a réuni 80 étudiants et enseignants de l’École Nationale Supérieure d’Architecture (ENSA), de l’École Supérieure d’Art et de Design Marseille-Méditerranée (ESADMM), et de The Why Factory, un institut de recherche sur la ville future, fondé en 2008 par Winy Maas à l’université TU Delft.

Une vidéo et quelques photos témoignent d’une première semaine de travail du 8 au 13 novembre 2018 au MJ1. S’y expriment également les enjeux de ce qu’Hedwig Fijen, directrice de Manifesta appelle un commissariat inclusif (inclusive curating) et la volonté de Winy Maas, cofondateur de l’agence MVRDV et The Why Factory, de construire « un espace où on peut produire des idées pour la ville »…

Une présentation de cette étude interdisciplinaire urbaine en amont de Manifesta 13 est annoncée pour le vendredi 1er février 2019 à l’Alcazar.

L’invitation à cette présentation souligne :

« La recherche précédant la biennale est destinée à être un outil d’investigation pour la nouvelle équipe artistique (composée de Alya Sebti, Marina Otero Verzier, Katerina Chuchalina et Stefan Kalmár), et un instrument pour les citoyens de Marseille qui pourra leur permettre d’entamer dès le début un processus de co-création et de synergie avec la biennale ».

À la fin du mois de janvier, l’ensemble de l’équipe Manifesta 13 devrait s’installer dans l’ancien Espace Culture, à l’angle du Cours Saint-Louis et de la Canebière.

On attend avec intérêt les premiers éléments de cette étude urbaine approfondie et interdisciplinaire…
Dans la mesure du possible, on en rendra compte ici.

En savoir plus :
Sur le site de Manifesta
Sur le site de Manifesta 13 Marseille
Suivre l’actualité de Manifesta sur Facebook, Twitter et Instagram

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles récents

Dominique Figarella – La distance au soleil est d’un pied à la Galerie de le Scep – Marseille

Jusqu’au 9 avril 2020, la Galerie de la Scep accueille Dominique Figarella pour une exposition personnelle à Marseille. Huit tableaux et trois dessins produits...

Man Ray, photographe de mode au Musée Cantini – Marseille

Jusqu’au 8 mars 2020, le musée Cantini présente « Man Ray, photographe de mode », premier volet de « Man Ray et la mode », une exposition organisée...

Le Cirva à Marseille / Les résidences d’artistes (épisode 1)

Le Cirva (Centre international de recherche sur le verre et les arts plastiques) est la structure avec laquelle débute cette série d’articles à propos...

Bientôt : Les sources du geste / Beijing-Nîmes #2 au Colisée 1 de Nîmes Métropole

Du 20 février au 20 mars 2020, Nîmes Métropole en partenariat avec le CACN (Centre d’Art Contemporain de Nîmes) propose « Les sources du geste...

Lisa Milroy – Ensemble/Together au Frac Occitanie Montpellier

Du 15 février au 11 avril 2020, Frac Occitanie Montpellier invite l’artiste anglo-canadienne Lisa Milroy pour une première exposition monographique qui rassemble des œuvres...

Mondo Dernier Cri ! Une internationale sérigrafike au MIAM

Jusqu’au 20 septembre 2020, « Mondo Dernier Cri » envahit littéralement les espaces du MIAM (Musée International des Arts Modestes) à Sète avec une rétrospective sur...

La Relève II à Marseille

Jusqu’au 8 février 2020, dans le cadre de la 10e édition du festival international des pratiques émergentes, Parallèle s’associe à art-cade, Coco Velten et...

Amorce – Maupetit, côté galerie à Marseille

Jusqu’au 15 février 2020, Maupetit, côté galerie propose « Amorce » une intéressante exposition qui repose sur l’idée de « première fois ». Une première fois...

Jean Ranc, un Montpelliérain à la cour des rois au Musée Fabre – Montpellier

Du 25 janvier au 26 avril, le Musée Fabre présente la première exposition consacrée à Jean Ranc, peintre né à Montpellier en 1674 et...

Permafrost – Les formes du désastre à La Panacée

Jusqu'au 3 mai 2020, Le MO.CO. Montpellier Contemporain - Panacée propose « Permafrost - Les formes du désastre », une exposition collective qui « se présente comme...

Partagez
Tweetez
Enregistrer
%d blogueurs aiment cette page :