mercredi 19 février 2020

Moon-Pil Shim à la galerie AL/MA – Montpellier


Du 10 janvier au 22 février 2020, la galerie AL/MA accueille l’artiste coréen Moon-­Pil Shim pour une exposition personnelle. On garde quelques souvenirs de son passage à Montpellier d’abord à l’occasion de Drawing room 011 au Carré Sainte-Anne puis à la galerie AL/MA en 2012.

Marie Caroline Allaire Matte avait également présenté son travail au Château de Castries dans la cadre du festival Corée d’ici, en 2015. En 2013, pour la seconde édition In Situ, Moon-Pil Shim avait proposé Lumen, une singulière installation à l’Abbaye Saint-Michel de Cuxa.

On attend donc avec curiosité de découvrir les œuvres qu’il exposera à Montpellier pour le début de cette nouvelle décennie. Il pourrait y être question de « lumière qui traverse ou qui réfléchit la peinture qui nous fait franchir le seuil »…

Chronique à suivre après un passage par la galerie AL/MA
Communiqué de presse à lire ci-dessous.

En savoir plus :
Sur le site de Moon-Pil Shim
Sur le site de la galerie AL/MA
À lire ce texte de Céline Berchiche pour l’exposition « L’espace de l’entre deux » qui réunissait Renaud Jacquier Stajnowicz et Moon-Pil Shim à la Galerie Lahumière au printemps 2019.

Moon-Pil Shim à la galerie AL/MA : Communiqué de presse

Exposé en 2008 puis en 2012 par la galerie AL/MA, le travail de Moon-Pil SHIM avait été présenté également au château de Castries en 2015 dans le cadre d’une exposition consacrée à la scène coréenne contemporaine en partenariat avec le festival Corée d’ici.

Fidèle à un dispositif technique caractérisé par l’usage du Plexiglass et l’emploi de la couleur posée à l’envers de la surface, Moon-Pil Shim a développé « une peinture qui ne nous apparaît pas frontalement, mais se révèle à nous puisqu’elle nous est donnée “voilée” derrière une ou des plaques de Plexiglas translucides. La superposition de ces plaques nous engage dans l’œuvre, parfois le Plexiglas reflète et invite à prendre conscience de l’espace environnant, le déplacement révèle l’ouvre dans sa globalité, nous sommes alors autorisés à voir ce qu’il y a derrière. Nous ne sommes pas dans l’esprit optique de Vasarely ni dans les expériences participatives du GRAV, mais dans une pensée presque métaphysique qui s’interroge sur ce qu’il y a après, sur le derrière de la surface des choses et c’est la lumière qui traverse ou qui réfléchit la peinture qui nous fait franchir le seuil. » (1)

Les plages de couleurs uniformes et lisses composent des suites géométriques, parfois monochromes, traversées par des lignes presque imperceptibles. Ce qui frappe d’emblée c’est l’oscillation entre d’une part la transparence, la netteté voire la linéarité introduites par le blanc, les aplats, les lignes colorées et le plexiglas (dématérialisation et immédiateté des couleurs) et d’autre part la présence laiteuse, atmosphérique du fond blanc (« duveteux comme une première neige » aurait dit Tanizaki) : profondeur imprécise, lointaine mystérieuse qui tire la perception vers un espace en retrait.
Moon-Pil Shim est très régulièrement présenté par la Galerie Lahumière à Paris et également par la galerie Shilla à Daegu (Corée).

(1) Céline Berchiche,10 avril 2019. Exposition Galerie Lahumière, 2019.

Moon-Pil Shim à la galerie AL/MA : Repères biographiques

Né le 20 avril 1958, à Daegu en Corée du Sud, Moon Pil Shim vit et travaille dans l’Essonne. Diplôme de l’École des Beaux-arts de l’Université de Young-Nam (Corée du Sud).

Expositions personnelles récentes

2019 Galerie AL/MA, Montpellier
2017 Galerie Simoncini, Luxembourg ,
        Lee-Bauwens Gallery, Brussels
2016 Galerie du Tableau, Marseille
2014 Galerie Lahumière, Paris ;
        Gallery Shilla, Daegu ,
        Gallery Art Park, Séoul
        Galerie Simoncini, Luxembourg
2013 Galerie Kandler, Toulouse ;
        Galerie Simoncini, Luxembourg ;
        Galerie du Tableau, Marseille
2012 Galerie AL/MA, Montpellier
2010 Galerie Simoncini, Luxembourg ;
        Galerie L’R du Cormoran, Pernes-les Fontaines
        Galerie Kandler, Toulouse
2009 Galerie Lahumière, Paris ;
        Galerie Athanor, Marseille
        Centre d’art Dominique Lang, Dudelange, Luxembourg
2008 Galerie AL/MA, Montpellier ;
        Art Park, Séoul
2007 Galerie Athanor, Marseille ; Centre Design Marseille;
        Galerie Kandler, Toulouse
2006 Galerie du Tableau – Diem Perdidi, Marseille
        Artothèque de Miramas – Médiathèque Intercommunale Ouest Provence, Miramas
        Galerie L’R du Cormoran, Pernes-les Fontaines
2005 Gallery Shilla, Daegu

Expositions collectives

2019 Galerie Lahumière, Paris,
        L’espace de l’entre deux, (duo avec Renaud Jacquier Stajnowicz)
2018 Daegu Art Museum, Daegu ;
        Gallery Shilla, Daegu ;
        Galerie Lahumière, Paris
        Lee-Bauwens Gallery, Brussels
2017 Yamaguchi Kunst-Bau Gallery, Japon ;
        Galerie Lahumière, Paris 2016
        Art Paris Art Fair (Galerie Lahumière & Shilla)
2015 Château de Castries, Castries ;
        Maximilianpark Elektrozentrale,
        Hamm Galerie Am Maxipark des hammer künstlerbundes, Hamm, Allemagne
2014 UMAM biennale, Nice ;
        Musée Grimaldi, Cagnes-sur-Mer
2013 Galerie AL/MA, Montpellier ;
        Galerie Lahumière, Paris
        Lee-Bauwens Gallery, Brussels, (duo avec Vera Molnar) ;
        Supervues, Vaison-la-Romaine 2012
        Seoul Museum of Art, Séoul ;
        Gallery Shilla, Daegu
2011 Drawing Now (Galerie AL/MA) ;
        Art on Paper (Galerie AL/MA) ; KIAF)

2009 « New Acquisitions 2008 », Seoul Museum of Art, Séoul
        « L’art c’est bien, à deux c’est mieux », La Banque Populaire Atlantique, Nantes
2008 « Marseille Artistes Associé 1977-2007 », MAC (Musée d’art contemporain), Marseille       Galerie Simoncini, Luxembourg ;
        « Cherry Blossom », Galerie AL/MA, Montpellier

Collections publiques, 1% artistique

Fonds Municipal d’Art Contemporain – Ville de Paris (2002) ;
Ville de Dudelange, Luxembourg (2003);
Aéroports de Paris (1999, 2002) ;
Le Ring (Artothèque de Nantes) (2004) ;
Artothèque de Miramas (2006, 2013) ;
Art Bank (National Museum of Contemporary Art Korea), Séoul (2007, 2013, 2018) ;
1% artistique, École Saint Vincent de Paul, Marseille (2008-2011) ;
Hana Bank, Séoul (2008) ; Hansol Hospital, Séoul (2008) ;
Asan Medical Center, Séoul (2008) ;
Museum of Korean Folk Village, Yongin (2008) ;
Séoul Museum of Art, Séoul (2008) ;
Centre d’art Dominique Lang, Dudelange, Luxembourg (2009) ;
1% artistique, Centre culturel l’Odyssée, Dol de Bretagne (2009) ;
1% artistique, Collège Eugène Vigne, Beaucaire (2010-2011) ;
1% artistique, Lycée Jules Lecesne, Le Havre (2010-2011) ;
Installation lumineuse permanente sur des cheminées d’usines du Nord à l’écomusée de l’Avesnois (2011), à Fourmies;
1% artistique, Lycée Victor Laloux, Tours (2011-2012) ;
IN SITU 2013, Abbaye Saint-Michel de Cuxa, France ;
Daegu Art Museum, Daegu (2016) ;
1% artistique, EPC du Ministère de la Justice, Marseille (2015-2017)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles récents

Man Ray, photographe de mode au Musée Cantini – Marseille

Jusqu’au 8 mars 2020, le musée Cantini présente « Man Ray, photographe de mode », premier volet de « Man Ray et la mode », une exposition organisée...

Le Cirva à Marseille / Les résidences d’artistes (épisode 1)

Le Cirva (Centre international de recherche sur le verre et les arts plastiques) est la structure avec laquelle débute cette série d’articles à propos...

Bientôt : Les sources du geste / Beijing-Nîmes #2 au Colisée 1 de Nîmes Métropole

Du 20 février au 20 mars 2020, Nîmes Métropole en partenariat avec le CACN (Centre d’Art Contemporain de Nîmes) propose « Les sources du geste...

Lisa Milroy – Ensemble/Together au Frac Occitanie Montpellier

Du 15 février au 11 avril 2020, Frac Occitanie Montpellier invite l’artiste anglo-canadienne Lisa Milroy pour une première exposition monographique qui rassemble des œuvres...

Mondo Dernier Cri ! Une internationale sérigrafike au MIAM

Jusqu’au 20 septembre 2020, « Mondo Dernier Cri » envahit littéralement les espaces du MIAM (Musée International des Arts Modestes) à Sète avec une rétrospective sur...

La Relève II à Marseille

Jusqu’au 8 février 2020, dans le cadre de la 10e édition du festival international des pratiques émergentes, Parallèle s’associe à art-cade, Coco Velten et...

Amorce – Maupetit, côté galerie à Marseille

Jusqu’au 15 février 2020, Maupetit, côté galerie propose « Amorce » une intéressante exposition qui repose sur l’idée de « première fois ». Une première fois...

Jean Ranc, un Montpelliérain à la cour des rois au Musée Fabre – Montpellier

Du 25 janvier au 26 avril, le Musée Fabre présente la première exposition consacrée à Jean Ranc, peintre né à Montpellier en 1674 et...

Permafrost – Les formes du désastre à La Panacée

Jusqu'au 3 mai 2020, Le MO.CO. Montpellier Contemporain - Panacée propose « Permafrost - Les formes du désastre », une exposition collective qui « se présente comme...

gethan&miles – Essor / Anatomie de la joie collective au Tiers QG – Manifesta 13

Jusqu'au 15 février 2020, gethan&miles et Les Excursionnistes Marseillais présentent « Essor / Anatomie de la joie collective » au Tiers QG. Cette proposition...

Partagez
Tweetez
Enregistrer
%d blogueurs aiment cette page :