mercredi 23 septembre 2020

Amorce – Maupetit, côté galerie à Marseille

Jusqu’au 15 février 2020, Maupetit, côté galerie propose « Amorce » une intéressante exposition qui repose sur l’idée de « première fois ». Une première fois pour les quatre photographes (Pascale Anziani, Caroline Cutaia, Frédérique DiMarco, Brice Garcin) ainsi que pour la commissaire de l’exposition, Flore Gaulmier.

Damien Bouticourt et Flore Gaulmier présente un accrochage très réussi et équilibré où chaque photographe dispose d’un large espace pour répondre avec audace et personnalité à l’invitation qui leur est faite de « poser un regard sur des périodes différentes de leur travail. Parfois au long court, ou bien au début d’une idée, d’une forme, ou un sentiment d’inachevé »…

L’exposition est accompagnée par une publication nouvelle, le N° 1 de Biza Photo Fan édité par ABE_photographie d’aujourd’hui.

Pascale Anziani – « L’âme intranquille »

Pascale Anziani - « L’âme tranquille » - Amorce - Maupetit, côté galerie
Pascale Anziani – « L’âme intranquille » – Maupetit, côté galerie

Pascale Anziani occupe le premier mur avec une série d’images qu’elle décrit comme « une collection d’impressions, une exploration, une chronologie de mes insomnies. Rien de grave, au contraire, le travail créatif me permet de mettre à distance, de transcender cette difficulté.
Je transforme le négatif en positif, ce qui en photographie se prend au pied de la lettre ».

Frédérique Dimarco – « Le tendre espace »

Frédérique Dimarco - « Le tendre espace » - Amorce - Maupetit, côté galerie
Frédérique Dimarco – « Le tendre espace » – Maupetit, côté galerie

Avec « Le tendre espace », Frédérique Dimarco propose un accrochage construit avec beaucoup d’élégance et de rythme où elle raconte comment son appareil photographique lui a permis « d’aller à la rencontre du monde, s’y connecter intimement, s’y perdre… » et d’en ramener « un recueil de photographies noir et blanc argentiques ».

Caroline Cutaia – « Le poids des choses »

Frédérique Dimarco - « Le tendre espace » - Amorce - Maupetit, côté galerie
Frédérique Dimarco – « Le tendre espace » – Maupetit, côté galerie

Caroline Cutaia expose un extrait d’un travail en cours, « Le poids des choses ». Cette série très personnelle, écrit-elle, « questionne le pouvoir des éléments dans les images. Une image peut-elle peser ? A priori seul le toucher pourrait parvenir à donner une bonne affirmation. Mais si la lumière permet de sculpter ce que nous regardons, ai-je réellement besoin de toucher pour saisir le poids des choses ? »

Frédérique Dimarco - « Le tendre espace » - Amorce - Maupetit, côté galerie
Frédérique Dimarco – « Le tendre espace » – Maupetit, côté galerie

Caroline Cutaia nous offre ici une mise en scène particulièrement sensible et raffinée de ces prises de vue qui engage le regardeur à la méditation…

Brice Garcin – « Origine »

Brice Garcin occupe « l’alcôve » de la salle d’exposition qui en est séparée par rideau noir afin de créer un espace de projection pour « Origin » une captivante et étrange vidéo encadrée par quatre tirages accrochés deux à deux sur la droite et la gauche.
Sur son site, le photographe écrit : « Origin est une tentative de regard distancié par rapport au temps de la baignade estivale, une recherche de profondeur envers cette expérience qui semble trop connue, immersion dans l’expérience intime de l’eau.

Au ballet muet des figures anonymes flottant dans cette lente chorégraphie, répond cette méditation photographique bercée par l’apesanteur et le calme alentour, une déambulation dans les lumières de cette cathédrale liquide ».

« Amorce » mérite sans aucun doute un passage par la salle d’exposition au premier étage de la librairie Maupetit en haut de La Canebière…

En savoir plus :
Sur la page Facebook de Maupetit, côté galerie
Sur les sites de Frédérique DiMarco et Brice Garcin
Pascale Anziani et Caroline Cutaia sur Instagram
À lire ce billet de Fabien Ribery sur son blog où il invite les artistes et la commissaire à présenter en quelques lignes leur travail.

Articles récents

Bientôt : Paul Valéry et les peintres – Musée Paul Valéry à Sète

Dans le cadre de la célébration de son 50e anniversaire, le Musée Paul Valéry présente « Paul Valéry et les peintres ». Du...

Bientôt : Requiem pour un centaure – Exposition des diplômés de MO.CO. Esba

Du 26 septembre au 1er octobre 2020, le MO.CO. Esba présente « Requiem pour un centaure », une exposition des diplômés de l’École...

Agnès Fornells – Cielo & Suelo à Pierresvives

Jusqu’au 3 octobre 2020, le balcon de Pierresvives accueille « Cielo & Suelo » une proposition d’Agnès Fornells. Pour...

Bientôt : The New York School Show au Pavillon Populaire – Montpellier

Du 7 octobre 2020 au 10 janvier 2021, le Pavillon populaire à Montpellier présente « The New York School Show, les photographes...

Bientôt : Possédé·e·s au MO.CO. Panacée

Du 26 septembre 2020 au 3 janvier 2021, le MO.CO. Panacée présente « Possédé·e·s », une exposition qui rassemblera plus de 25 artistes....

Flore Saunois – « Meridional Contrast » à La Friche et « Liminal » à art-cade

Flore Saunois est sans doute une des artistes qui se sont affirmés avec force à l'occasion du 12e Printemps de l'art...

Wilfrid Almendra – So Much Depends Upon a Red Wheel Barrow – Atlantis à Marseille

Jusqu’au 28 novembre 2020, Wilfrid Almendra présente « So Much Depends Upon a Red Wheel Barrow », dernière exposition proposée par Atlantis au...

Amandine Simonnet & Gilles Pourtier – Does the angle between two walls have a happy ending? à La Cartine

Jusqu’au 27 septembre 2020, Amandine Simonnet et Gilles Pourtier présentent avec « Does the angle between two walls have a happy ending? »...

Retour sur le premier week-end du PAC 2020 (Printemps de l’Art Contemporain) à Marseille

Du 28 au 30 septembre, le réseau PAC/Provence Art Contemporain inaugurait la douzième édition du PAC – Printemps de l’Art Contemporain...

Marie Ilse Bourlanges & Elena Khurtova – Displace au 3 bis f – Aix-en-Provence

Jusqu ‘au 17 octobre 2020, le 3 bis f présente « Displace », une exposition de Marie Ilse Bourlanges et Elena Khurtova. Depuis janvier...
Partagez
Tweetez
Enregistrer