mercredi 2 décembre 2020

Liminal – Kevin Cardesa, Ku Tzu-Chun, Aurélien Meimaris, Flore Saunois – art-cade* Marseille


Du 28 août au 31 octobre 2020, Art-Cade Galerie Bains Douches accueille « Liminal », une exposition collective avec Kevin Cardesa, Ku Tzu-Chun, Aurélien Meimaris et Flore Saunois.

« Liminal » présente les recherches et la production artistique issues de deux résidences en entreprises accompagnées par Mécènes du Sud Aix-Marseille dans le cadre du programme Travail! Travail !

Ce programme d’accompagnement professionnalisant et de résidences d’artistes en entreprises a pour ambition de préparer les étudiants aux différents contextes et environnements de travail et à favoriser la rencontre avec les entreprises du territoire. Il est conçu et mis en œuvre par art-cade*, Collective, Les Beaux-Arts de Marseille et Mécènes du Sud Aix-Marseille, avec le soutien du ministère de la Culture. Travail! Travail ! est ouvert aux étudiants et diplômés des Beaux-Arts de Marseille depuis 2017.
Les deux premières résidences en entreprises accompagnées par Mécènes du Sud ont eu lieu en 2019 avec Delphine Mogarra et Charlotte Morabin chez Cadentia, fabricant d’Eaux de Cologne à Aubagne et Primavera Gomes Caldas et Mélanie Joseph chez Tivoli Capital, au sein de l’espace de co-working I Love It.

Aurélien Meimaris & Kévin Cardesa, Gestes, 2020, vidéo - Liminal
Aurélien Meimaris & Kévin Cardesa, Gestes, 2020, vidéo – Liminal
Aurélien Meimaris & Kévin Cardesa, Oeil, 2020, vidéo - Liminal
Aurélien Meimaris & Kévin Cardesa, Oeil, 2020, vidéo – Liminal

Kévin Cardesa et Aurélien Meimaris ont réalisé leur résidence en binôme chez HighCo, de septembre à décembre 2019. Flore Saunois et Tzu-Chun Ku ont été accueillies chez GTM Sud, d’octobre 2019 à mars 2020.

Flore Saunois - L’intervalle (présent continu), 2019 - Liminal
Flore Saunois – L’intervalle (présent continu), 2019 – Liminal
©Tzu-Chun Ku, Zénon, 2020
©Tzu-Chun Ku, Zénon, 2020 – Liminal

« Liminal » s’inscrit dans le cadre de Manifesta 13 Marseille Les Parallèles du Sud et du 12e Printemps de l’art contemporain : la saison dure.

Pour « Liminal », Christophe Berdaguer et Marie Péjus ont été invités à imaginer un accompagnement pour la présentation des travaux des quatre jeunes artistes. En concertation avec eux, ils ont proposé d’accompagner l’exposition par la fabrication d’une édition pour chacun d’entre eux. Avec la collaboration de la graphiste Susanna Shannon, cette édition in-progress réalisée durant l’exposition sera visible sous la forme d’un chemin de fer accroché le long du couloir d’entrée de la galerie des grands bains douches.

L’exposition « Liminal » est coproduite par HighCo, GTM Sud, art-cade*, Collective, Les Beaux-Arts de Marseille et Mécènes du Sud Aix-Marseille.

Chronique à suivre après le vernissage annoncé pour le jeudi 27 août 2020 de 18h30 à 22h.

À lire, ci-dessous, une présentation des deux résidences et des artistes. Ces informations sont extraites du dossier de presse.

En savoir plus :
Sur le site d’art-cade*
Suivre actualité d’art-cade* sur Facebook, Twitter et Instagram
Sur les sites de Kevin Cardesa, Ku Tzu-Chun, Aurélien Meimaris et Flore Saunois

Kévin Cardesa & Aurélien Meimaris ont réalisé leur résidence en binôme chez HighCo, de septembre à décembre 2019.

Aurélien Meimaris & Kévin Cardesa, Oeil, 2020, vidéo
Aurélien Meimaris & Kévin Cardesa, Oeil, 2020, vidéo – Liminal

Les métiers d’HighCo touchent à la stratégie marketing, à l’expérience clients, au data-marketing et aux « campagnes d’activations », des services qui couvrent « toute la chaîne d’engagement du consommateur, depuis le premier contact jusqu’à la transaction ». Mais quelle continuité existe-t-il entre les produits, les marques et les clients d’une part, les images produites pour eux d’autre part, et la propre image de l’entreprise qui les fabrique ?

Aurélien Meimaris, Montagne matrixée, 2020, vidéo
Aurélien Meimaris, Montagne matrixée, 2020, vidéo – Liminal

Les deux artistes ont exploré ce qui réunit ou sépare le travail en entreprises et le travail d’artiste, le marché de la grande consommation et le marché de l’art, les objets de consommation et les objets d’art. Ils souhaitent mettre au jour les paramètres, les facteurs et les règles qui déterminent les images et les discours produits en marketing, en communication comme en art. Ils ont pu s’intégrer de manière active dans l’entreprise, au plus près de ses experts en datamarketing et communication, pour créer une oeuvre à partir d’observations, de prises de son, de prises de vue, de programmation, de prélèvements (d’objets, d’images, de documents…), et de détournements. Au besoin, ils envisagent d’usurper visuels commerciaux et algorithme prédictif pour s’assurer qu’elle réponde parfaitement aux attentes du marché.

Flore Saunois & Tzu-Chun Ku ont réalisé leur résidence en binôme chez GTM SUD, d’octobre 2019 à mars 2020.

GTM SUD, filiale de Vinci Construction, participe à la réalisation d’un boulevard urbain multimodal destiné à désenclaver les quartiers sud de Marseille et faciliter l’accès au littoral.
Les deux artistes ont eu accès au chantier et ont développé un travail empreint de délicatesse qui produit des formes parfois à l’opposé de l’imaginaire véhiculé par les travaux publics.

Flore Saunois - Carte à jouer, 2020
Flore Saunois – Carte à jouer, 2020 – Liminal

Flore Saunois a fait du langage son matériau. Elle est l’auteur de textes dont elle extrapole le sens et la forme. Elle matérialise signifiant et signifié dans des combinaisons poétiques qui élèvent l’ordinaire.

©Tzu-Chun Ku, Zénon, 2020
©Tzu-Chun Ku, Zénon, 2020 – Liminal

À l’inverse, Tzu-Chun Ku intervient peu mais prélève, extrait, souligne. En quête de l’indicible poésie de l’ordinaire, elle épure des situations pour focaliser notre attention sur des phénomènes discrets qu’elle amplifie. Chacune à sa manière nous invite à réveiller notre sensibilité dans le flux trivial de nos vies.

Kévin Cardesa

Vit et travaille à Nantes

Expositions personnelles
2018 . Supervision // La petite galerie d’art sonore, Nantes
2017 . Re-source // -HAUS, Nantes

Expositions collectives
2019 . Pactum Salis // -HAUS,Nantes
2018 . Vogue // Fort de Villès-Martin, Saint-Nazaire
2018 . Sursauts solaire, seconde escale // Centre d’Art Plastique Fernand Léger, Port-de-Bouc
2017 . Make It Last Forever // MilleFeuilles, Nantes
2017 . Sursauts Solaire // Le Papillon, Nîmes
2016 . Introspection // Ecole Supérieure d’Art d’Aix-en-Provence
2016 . Rêvez // Collection Lambert, Avignon
2016 . La Fourmilière // La Compagnie et Manu Morvan, Marseille
2016 . Biennale des jeunes créateurs // Galerie Arnaud Deschin, Marseille

Performances Sonores
2017 . Destucture // Les ateliers PCP, Saint-Nazaire
2017 . Middle // Méan, Saint-Nazaire
2017 . Live and Dead // -HAUS, Nantes
2016 . Silent Tunnel // La Compagnie, Marseille

Formation
2016 . DNSEP, mention du jury (Zahia Rahmani, Malachi Farell, Paul-Emmanuel Odin, Valérie Jouve), Les Beaux-Arts de Marseille

https://cargocollective.com/kevincardesa

Aurélien Meimaris

Vit et travaille à Marseille

Aurélien Meimaris © Ethan Arkana Smith

Aurélien Meimaris pratique la photographie, la vidéo, la capture d’écran dans des jeux vidéos, la collecte d’images… Il mène une réflexion relative aux caractères incomplets et indirects de notre accès au réel. Que cette incomplétude et cette séparation soient déterminées par les limites de notre perception, par la médiation de l’image, par le mensonge du simulacre, par le filtre de l’écran, par le biais du spectacle ou de systèmes de représentations sociales…

Aurélien Meimaris, Achète un burger, 2020, photomontage
Aurélien Meimaris, Achète un burger, 2020, photomontage

Il s’intéresse aux mécanismes de l’organisation du réel objectif en récits subjectifs, ainsi qu’aux passages ponctuels ou diffus entre différents niveaux de réalités.

Aurélien Meimaris, Achète une voiture, 2020, photomontage
Aurélien Meimaris, Achète une voiture, 2020, photomontage

Expositions
2020
Urb1 : Sédiments, exposition personnelle, l’Hypothèse du lieu, dans le cadre de Photo Marseille, Marseille
OAA, Ouvertures d’Ateliers d’Artistes, Atelier Hyph, Marseille
Urbanités, Urban Gallery, dans le cadre du PAC, Marseille
Liminal, sortie de la résidence à Highco, art-cade* Galerie des grands bains douches, Marseille dans le cadre du programme Travail ! Travail !, conçu par art-cade*, Collective, Les Beaux-Arts de Marseille et Mécènes du Sud avec le Ministère de la Culture. Exposition labélisée Manifesta 13 Les Parallèles du Sud et dans le cadre du PAC, Marseille
2019
OAA, Ouvertures d’Ateliers d’Artistes, l’Hypothèse du Lieu, Marseille
Présélection Prix Polyptique, Centre Photographique Marseille
2018
Tous à la plage, commissariat par Selma Bella Zarhloul & Olivier Monge, 1 Cube & Fermé le Lundi, Marseille
À Force, Atelier Hyph, Marseille
2017
25 ans de la Friche de la Belle de Mai, Atelier Situation, Marseille
Looking for reality, exposition personnelle, Festival Chroniques par Seconde Nature, Marseille
Rêvez, commissariat par Eric Mézil, Collection Lambert en Avignon
2016
Art Fair, Galerie du 5°, Galeries Lafayette, Marseille
La Fourmilière, La Compagnie, Marseille
Mémoire & souvenirs, projection, Centre Darius Milhaud, Aix-en-Provence
Biennale des jeunes créateurs de Marseille, Galerie Arnaud Deschin
Artagon II, galerie Passage de Retz, Paris
2015
Humeurs, Festival RISC, la Jetée, Marseille
20 ans du théâtre, Théâtre des Salins, Martigues
Festival Internationnal A-Part, Saint-Étienne du Grès

Résidence
2020 – Rouvrir le monde, Centre Social Frais Vallon, Château de Servières, DRAC, Marseille
2019-20 – Travail ! Travail !, résidence en entreprise chez HighCo, Aix-en-Provence, en binôme avec Kévin Cardesa, avec art-cade*, Collective, Les Beaux-Arts de Marseille et Mécènes du Sud avec le Ministère de la Culture.

Colloque
2018 – Faire (l’histoire de) l’art depuis John Berger, SIK-ISEA, Musée de l’Elysée, Lausanne

Jury
2018 – Festival de courts-métrages Manolo II, Kedge Business School, Marseille
2017 – Festival de courts-métrages Manolo, cinéma le Prado, Marseille

Prix
2015 – Lauréat du Festival International d’Art Contemporain A-Part

Formation
2016 – DNSEP, félicitations du jury, (Zahia Rahmani, Valérie Jouve, Paul-Emmanuel Odin, Malachi Farrell), Les Beaux-Arts de Marseille.

www.aurelienmeimaris.com

Tzu-Chun Ku

Vit et travaille entre Marseille et Paris

L’observation d’un lieu ou d’un objet sont des principes qui régissent son travail. Chercher ou inventer les liens secrets qui se trament entre une chose et son environnement se trouve être l’objet de ses prospections artistiques. La mise en oeuvre et l’élaboration des formes travaillent pour modifier et réécrire le dialogue entre l’objet et l’espace. Elle cherche en réécrivant ce dialogue à déformer l’histoire pour faire entendre le bruit de la lumière, le silence d’un courant d’air.


Exposition personnelle
2020
Lighght, artistes invités Vincent Huet et JC Ruggirello, résidence d’artiste Huet-Repolt, Bruxelles, BE

Expositions collectives
2021
Art Brussels, IRIS, Commissariat Laurent de Meyer parcours Off Art Brussels, Artist Residency Huet Repolt, Bruxelles, BE
2020
Artvilnius, invité par collectif Paracetamool, LT
Liminal, art-cade*, Galerie des grands bains douches, sortie de résidence dans le cadre du programme Travail ! Travail ! Marseille, FR
Le Rayon Vert-furtif et elliptique, Commissariat par Henri Guette avec Pierre Castignola, Anthony Plasse, Miranda Webster, Yue Yuan, Paris, FR
Jeune Création 69ème, au Chaufferie de Fondation Fiminco, Romanville, Paris, FR
2019
Wrong Biennale- Waiting the Sun, Commissariat par Yue Yuan et Yves Barlette ARTAGON LIVE, Villa Radet-Cité internationale des arts -Villa Radet, Paris, FR
1 Hour Exhibition, Spiral, Tokyo, JP
Rayon Vert, Commissariat par Henri Guette et Yves Bartlette, Gallerie Folle Béton, Paris, FR
Artbnb, Commissariat par Gabriela Emanovská, Carbone 17, Aubervillier, Paris, FR
Biennale de la jeune création contemporaine – 019 Mulhouse, Mulhouse, FR
2018 ShowRoom, ART-O-RAMA, Commissariat de Stefano Collicelli Cagol, Marseille, FR
2017 ARTAGON III, Petite Serre, Paris, FR

Résidences
2020
Résidence d’artiste Huet-Repolt, Février et Juin, Bruxelles, BE
2019-2020 Travail ! Travail !, programme de résidence en entreprise mis en oeuvre par art-cade*,Collective, les Beaux-Arts de Marseille et Mécènes du Sud, avec le soutien du Ministère de la Culture.
Collection Fond Communal d’Art Contemporain, FCAC Marseille, FR et collection privée.

Publications
2020 Jeune Création 69ème
2019 Biennale de la jeune création contemporaine – Mulhouse 019
2017 Genre Belsun, workshop animé par Katharina Schmidt
2017 ESADMM, catalogue du diplôme

Formation
2017 Obtention du DNSEP avec félicitations du jury – Xavier Boussiron, Mathilde Villeneuve, Vanessa Theodoropoulou, Simon Boudvin, Anna Dezeuze, Les Beaux-Arts de Marseille, FR
2015 Obtention du DNAP Art, avec félicitations du jury, Les Beaux-Arts de Marseille, FR
2010 Diplôme en Design Textile, Option Design Maille, Fu-Jen Université Taipei, TW

www.kutzuchun.com

Flore Saunois

Vit et travaille à Marseille

Flore Saunois dans Chutes en Suspens, performance, Chapelle des Cordeliers, Crest © Lucile Haute

Située au croisement de l’écriture et des arts plastiques, la pratique deFlore Saunois s’inscrit dans une recherche sur le langage, sa matérialité,ses possibles traductions dans des formes, et son influence – réciproque– sur le réel. En résulte un travail constitué de sculptures, installations,vidéos, pièces sonores, performances ou éditions.
S’inscrivant dans une relecture des principes de l’art conceptuel, des formes d’écriture pouvant s’apparenter à une certaine poésie contemporaine se frottent à un langage plastique, propre aux arts visuels. Souvent discrets, ténus, et d’une apparente simplicité, ses travaux relèvent d’un intéret pour les conditions d’apparition (et, en creux, de disparition) d’un objet, d’un phénomène, ou d’un événement. Tentant de pointer, mettre en forme cette essence volatile qu’est un possible, ils interrogent leur condition même d’existence.

Flore Saunois - L’ombre d’un doute, 2017
Flore Saunois – L’ombre d’un doute, 2017

Leur concision et sobriété plastique se trouvent sans cesse contrecarrées par une ironie joueuse, un humour dans lequel se condensent quelques strates ultérieures – poésie latente, sur la brèche toujours, entre dérisoire et existentiel.
Et des tautologies, des pièces tournant avec dérision en boucle, indéfiniment, soulèvent en creux la question de leur finitude. Il s’agit de déplacer légèrement la ligne d’articulation que le langage entretient avec la réalité, pointer ces moments où le monde réel et le monde représenté ne coïncident plus – ouvrant une faille minuscule où l’on peut circuler de l’un à l’autre, où des temporalités différentes entrent en friction ; des lieux d’indécidabilité entre trivial et extraordinaire, virtuel et existant – légers écarts porteurs d’humour, par l’incongruité qu’ils engendrent. Scruter l’infime, le presque rien, et soulever la question de l’éphémère, de la disparition et de la persistance des choses – au travers de leur inévitable transformation.
L’écriture comme matériau, car elle est précisément à cet endroit, à la lisière, ce point de bascule entre le matériel et l’immatériel, entre le virtuel (« ce qui est en puissance », les potentiels) et « ce qui advient », ce qui existe, dans la réalité.
La trace – à la fois témoignage de gestes, d’événements passés, et objets chargés de potentiels, ouverts sur d’ultérieurs possibles –, la trace donc, pour dire ces paradoxes de présences absentes, présenter des objets dérisoires soulevant avec humour des questions trop grandes pour eux, donner à voir des précipités de temps, suspendre la condition de fugacité d’un objet ou d’un événement, se placer entre le pérenne et le « sur le point de disparaître ».

Flore Saunois - L’intervalle (présent continu), 2019 - Liminal
Saunois – L’intervalle (présent continu), 2019 – Liminal

Expositions personnelles
2021
Art-O-Rama (Show-room Prix Région Sud), commissariat Tiago de Abreu Pinto, Friche la Belle de Mai, Marseille, France
2020 Meridional Contrast, MANIFESTA 13, Les Parallèles du Sud, commissariat Tiago de Abreu Pinto, Friche la Belle de Mai, Marseille, France
2019 Biennale de la jeune création contemporaine – 019, Parc des Expositions, Mulhouse, France
2018 A Performance Affair – The Panopticon Edition, comité de sélection Ellen de Bruijn, Josée&Marc Gensollen, Frédéric de Goldschmidt, Michel Rein, Eva Wittocx et Catherine Wood, Espace Vanderborght, Bruxelles, Belgique

Expositions collectives [sélection]
2020
Biennale Artpress des jeunes artistes, commissariat Étienne Hatt, Romain Mathieu, Musée d’art moderne et contemporain (MAMC+), Saint-Étienne, France
Liminal, Manifesta 13, Les Parallèles du Sud, artcade*, Galerie des grands bains douches, Marseille, France
Sur la page, commissariat Sébastien Souchon, Adrien van Melle, Au Lieu, Paris, France
La relève II, festival Parallèle, art-cade*, Galerie des grands bains doucheS, Marseille, France
2019
Eine Kleine – Nuit de l’Instant, commissariat Erick Gudimard, CPM (Centre Photographique Marseille), Marseille, France
Die Nacht des Augenblicks, commissariat Liberty Adrien, Institut Français, Hambourg, Allemagne
Rêvez! #3, commissariat Stéphane Ibars, Collection Lambert, Avignon, France
2018
Tracé – À l’heure du dessin, 6e temps, commissariat Josée Gensollen, Martine Robin, Château de Servières, Marseille, France
Tablée, commissariat Cécile Marie-Castanet, Didier Morin, cipM (Centre International de Poésie Marseille) Vieille Charité, Marseille, France
What’s love got to do with it, commissariat Vanessa Brito, Kirsteen McDonald, PAC (Printemps de l’Art Contemporain), MP2018, art-cade*, Galerie des grands bains douches, Marseille, France
2017 La Nuit de l’Instant, Centre Photographique Marseille, PAC (Printemps de l’Art Contemporain), Mucem, Marseille, France

Performaces/lectures [sélection]
2020

Infinit village, sur invtation de La BF 15, commissariat Francisca Viudes, Cora Von Zeschwitz & Tilman, Manifesta 13, Les Parallèles du Sud, Espace Jouenne, Marseille
OSTINATO, dans le cadre du lancement de Sur la page, abandonnés – vol.4, Palais de Tokyo, Paris
Lecture de poèmes de poche, Musée d’art moderne et contemporain (MAMC+), Saint-Étienne, France
Sull’orlo – rebord immense des choses, dans le cadre de l’exposition La relève II, festival Parallèle, artcade*, Galerie des grands bains douches, Marseille
2019
Et de nos bouches, commissariat Hélène Gugenheim, soutenu par Jeune création, Chapelle des cordeliers, Crest, France
2018
Textes et voix, Tablée, cipM (Centre International de Poésie Marseille) Vieille Charité, Marseille Nuit des Veilleurs, coordonné par Thierry Ollat, MAC (Musée d’Art Contemporain), Marseille, France
What’s love got to do with it, commissariat Vanessa Brito, Kirsteen McDonald, Reid Gallery, Glasgow, Écosse, GB
Épuiser !-les, souvenirs, produit par Radio France, diffusé dans l’émission Création on Air sur France Culture [performance radiophonique]
2017
La forme d’une ville, dans le cadre de l’ARC Partition, avec Christophe Berdaguer, Brice Matthieussent et Fabrice Reymond, Vidéodrome 2, Marseille, France [lecture-performance]
Entre deux langues, programme Pilab avec Camille Llobet, Mac Val (Musée d’art contemporain du Valde- Marne), Vitry-sur- seine, France [conférence performance]

Bourses/Résidences/Prix
2021
Résidence de création et production, 3bisf, Aixen- Provence
2020 Attribution d’atelier, Friche la Belle de Mai, Fraem, Triangle France – Astérides, Marseille, France Prix Région Sud 2020 (lauréate – délibérations à venir)
2019
Travail ! Travail ! résidence en entreprise, Mécènes du Sud, avec le soutien du Ministère de la culture
AIA, Bourse d’aide à l’installation et à l’achat de matériel, DRAC PACA
Prix NOVO, 019, Mulhouse
Bourse d’aide à la production – exposition, ESADMM
2018
What’s love got to do with it, résidence de recherche et création, GSA, Reid Gallery, Glasgow, Écosse, GB

Formation
2016-18 DNSEP Art (MA), Les Beaux-Arts de Marseille. Félicitations du jury (Colette Barbier, Perrine, Lacroix, Thomas Clerc, Bettina Samson, Jean-Baptiste Sauvage).
2009-2012 DNA (BA), UdK (Universität der Künste, Beaux-Arts de Berlin), Allemagne, mention très bien.

www.floresaunois.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles récents

Bientôt : (Re-)sentir tous les jours / Techniques de résistance – Mécènes du Sud Montpellier – Sète

Du 15 décembre 2020 au 7 mars 2021, les Mécènes du Sud Montpellier-Sète présentent « (Re-)sentir tous les jours/Techniques de résistance », une exposition imaginée par...

Bientôt : Chroniques 2020 « Éternité » – 2e Biennale des Imaginaires Numériques à Aix et Marseille

Jusqu’au 17 janvier 2021, Seconde Nature et Zinc proposent avec Chroniques 2020, la deuxième Biennale des Imaginaires Numériques. Après une première édition en 2018 dont...

33e Festival Les Instants Vidéo – « Mort, la vie te guette ! » à la Friche la Belle de Mai – Marseille

Jusqu’au 31 janvier 2021, les Instants Vidéo 2020, titré cette année « Mort, la vie te guette ! », propose dans le cadre de leur 33e Festival...

Jeanne Susplugas – J’ai fait ta maison dans ma boite crânienne – Ardenome à Avignon

Jusqu’au 19 décembre 2012, L’Ardenome accueille Jeanne Susplugas pour « J’ai fait ta maison dans ma boite crânienne » une exposition qui s’inscrit dans le cadre...

Bientôt : Tarik Kiswanson – Mirrorbody à Carré d’art – Nîmes

Du 30 octobre 2020 au 7 mars 2021, Carré d’art accueille Tarik Kiswanson pour « Mirrorbody », sa première exposition personnelle dans un musée en France. Pour...

Than Hussein Clark – A Little Night Music (And Reversals) au CRAC Occitanie à Sète

Jusqu’au 3 janvier 2012, le CRAC (Centre Régional d’Art Contemporain Occitanie / Pyrénées-Méditerranée) accueille Than Hussein Clark pour « A Little Night Music (And Reversals) »...

Nicolas Aguirre – Mind the gap à la galerie chantiersBoîteNoire

Juqu’au 19 décembre 2020, la galerie chantiersBoîteNoire accueille Nicolas Aguirre pour « Mindthe Gap », première exposition personnelle en Europe de cet artiste franco-équatorien qui vit et...

Abraham Poincheval – « Ruche – Hive » à la Vieille Charité – Marseille

Jusqu’au 29 novembre 2020, le Centre de la Vieille Charité accueille Abraham Poincheval pour « Ruche - Hive ». L’exposition s’articule autour d’un projet inédit intitulé Ruche....

Giovanni Fontana – Epigenetic poetry au Cipm – Marseille

Jusqu’au 20 décembre 2020, le Centre International de Poésie Marseille présente « Epigenetic Poetry », une exposition spécialement conçue par Giovanni Fontana pour l’espace du Cipm...

¡Viva Villa! 2020 – Les vies minuscules à la Collection Lambert, Avignon

Jusqu’au 10 janvier 2021, la Collection Lambert accueille pour la deuxième année le festival des résidences d’artistes ¡Viva Villa! 2020. Cette cinquième édition emprunte...
Partagez
Tweetez
Enregistrer