samedi 31 octobre 2020

Giovanni Fontana – Epigenetic poetry au Cipm – Marseille


Jusqu’au 20 décembre 2020, le Centre International de Poésie Marseille présente « Epigenetic Poetry », une exposition spécialement conçue par Giovanni Fontana pour l’espace du Cipm à la Vieille Charité.

Vingt-deux poèmes visuels sérigraphiés sur supports rigides construisent un étonnant parcours multisensoriel dans lequel le visiteur est invité à déambuler. À mesure qu’il progresse dans l’espace d’exposition, des dispositifs sonores directionnels se déclenchent et diffusent une interprétation de la partition composée par Giovanni Fontana.

À la fois partition et instrument, l’installation mise en place au Cipm offre une singulière et captivante expérience du concept d’intermédia qui soutient le travail de l’artiste.

« Epigenetic Poetry » est sans aucun doute une des propositions les plus marquantes du programme les Parallèles du Sud de la biennale Manifesta 13.

La découverte de la « poésie épigénétique » de Giovanni Fontana impose un passage par le Cipm à la Vieille Charité.

Giovanni Fontana - Epigenetic poetry au Cipm - Marseille
Epigenetic poetry au Cipm – Marseille

Sur une proposition de Julien Blaine, l’exposition est coproduite par la Fondation Bonotto, Alphabetville et le Cipm avec le soutien de l’Italian Council (7e édition 2019), programme de promotion de l’art contemporain italien dans le monde de la Direzione Generale Creatività Contemporanea du Ministero per i Beni e le Attività Culturali e per il Turismo

Commissariat : Patrizio Peterlini, directeur de la Fondation Bonotto

Vidéos des performances inaugurales du vendredi 11 et du samedi 12 septembre 2020 au Cipm :

L’exposition est complétée par la présentation de plusieurs ouvrages et enregistrements publiés par Giovanni Fontana et quelques œuvres graphiques originales en tirage limité.

Giovanni Fontana - Epigenetic poetry au Cipm - Marseille
Epigenetic poetry au Cipm – Marseille

En savoir plus :
Sur le site du Cipm
Suivre l’actualité du Cipm sur Facebook et Instagram
À lire « Giovanni Fontana : un survol critique » par Jean-Pierre Bobillot dans la revue Inter Art actuel
Giovanni Fontana sur le site de la Fondazione Berardelli (en italien)

Repères biographiques à propos de Giovanni Fontana (extraits du site Marché de la poésie)

Né en 1946, il est le théoricien de la poésie épigénétique. Polyartiste, il s’intéresse aux langages à plusieurs codes, aux techniques intermédias et aux synesthésies. Ses ouvrages verbo-visuelles sont des vraies partitions, des prétextes par lesquels il aboutit à la performance de ses sound poems, très appréciés par les milieux de la recherche artistique internationale.

Photo © DR

Il a publié des disques de poésie sonore. Son dernier vinyle est Epigenetic Poetry, (Los Angeles 2016). Il a réalisé beaucoup de vidéo-poèmes, dont Poema Bonotto, (Fondation Bonotto, 2017).

Giovanni Fontana - Epigenetic poetry au Cipm - Marseille
Epigenetic poetry au Cipm – Marseille

Il a écrit des textes poétiques pour de nombreux compositeurs, entre autres, Ennio Morricone et Roman Vlad. En 2011, il a écrit le texte d’Élégie pour l’Italie, opéra composé par Ennio Morricone pour le cent-cinquantième anniversaire de l’unification de l’Italie.

En 2014, il a publié en France le poème Déchets (éd. Dernier Télégramme) et en 2016, il a réalisé la pièce radiophonique Strategie sonore sull’alcova d’annunziana, commandée par la Fondation Louis Vuitton. Il fait partie du groupe d’expérimentation artistique Hermes Intermedia.

Parmi ses livres récemment publiés : Fonemi, (2017), Discrasie,(2018) et La visione molteplice, (2019).

Giovanni Fontana - Epigenetic poetry au Cipm - Marseille
Epigenetic poetry au Cipm – Marseille

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles récents

Jeanne Susplugas – J’ai fait ta maison dans ma boite crânienne – Ardenome à Avignon

Jusqu’au 19 décembre 2012, L’Ardenome accueille Jeanne Susplugas pour « J’ai fait ta maison dans ma boite crânienne » une exposition qui s’inscrit...

Bientôt : Tarik Kiswanson – Mirrorbody à Carré d’art – Nîmes

Du 30 octobre 2020 au 7 mars 2021, Carré d’art accueille Tarik Kiswanson pour « Mirrorbody », sa première exposition personnelle dans un...

Than Hussein Clark – A Little Night Music (And Reversals) au CRAC Occitanie à Sète

Jusqu’au 3 janvier 2012, le CRAC (Centre Régional d’Art Contemporain Occitanie / Pyrénées-Méditerranée) accueille Than Hussein Clark pour « A Little Night...

Nicolas Aguirre – Mind the gap à la galerie chantiersBoîteNoire

Juqu’au 19 décembre 2020, la galerie chantiersBoîteNoire accueille Nicolas Aguirre pour « Mindthe Gap », première exposition personnelle en Europe de cet artiste franco-équatorien...

Abraham Poincheval – « Ruche – Hive » à la Vieille Charité – Marseille

Jusqu’au 29 novembre 2020, le Centre de la Vieille Charité accueille Abraham Poincheval pour « Ruche - Hive ». L’exposition...

Giovanni Fontana – Epigenetic poetry au Cipm – Marseille

Jusqu’au 20 décembre 2020, le Centre International de Poésie Marseille présente « Epigenetic Poetry », une exposition spécialement conçue par Giovanni Fontana pour...

Bientôt : ¡Viva Villa! 2020 – Les vies minuscules à la Collection Lambert, Avignon

Du 24 octobre 2020 au 10 janvier 2021, la Collection Lambert accueille pour la deuxième année le festival des résidences d’artistes...

00s. Collection Cranford – les années 2000 au MO.CO. Montpellier

Jusqu’au 31 janvier 2021, le MO.CO. présente « 00s. Collection Cranford : les années 2000 », une proposition qui s’impose comme une évidence. Très attendue,...

Ma Cartographie – la collection Erling Kagge à la Fondation Vincent van Gogh Arles

Jusqu’au 28 mars 2021, la Fondation Vincent van Gogh Arles propose « Ma Cartographie - la collection Erling Kagge ».

Jeanne Susplugas – Pharmacopées au Musée Fabre

Jusqu’au 10 janvier 2021, Jeanne Susplugas investit avec un accrochage très réussi les espaces au premier et second étage de l’hôtel...
Partagez
Tweetez
Enregistrer