lundi 21 septembre 2020

Jef Aérosol et Nicolas Rubinstein : Les deux font la paire !!! à la Galerie David Pluskwa Art Contemporain, Marseille

InvitationDu 22 novembre au 28 décembre,  la Galerie David Pluskwa Art Contemporain à Marseille présente Les deux font la paire !!!, un duo complice entre Jef Aérosol et Nicolas Rubinstein… On retrouve les deux compères au Pavillon M pendant tout le mois de Novembre… toujours sous la houlette de David Pluskwa.

Lorsque l’on pénètre dans la galerie au 53, rue Grignan, la première impression est d’être face à une expo solo de Jef Aérosol… Ses toiles tapissent les cimaises et donnent une sensation de saturation qui est heureusement rompue par l’alternance des portraits monochromes sur fond gris et ceux où les figures se détachent sur un fond  de couleur vive, saturée et acidulée…  Si les formats carrés sont largement dominants, la monotonie est opportunément brisée par quelques formats horizontaux  ou des verticaux, dont trois doubles portraits en pied.

Jean-François Perroy (Jef Aérosol), figure historique du Street art en France, peint au pochoir ses personnages, rock stars, personnages de la contre-culture ou simples anonymes sur les façades comme sur toile, depuis 1982.
Il a pris David Pluskwa au mot. Puisque « les deux font la paire », il propose une série inédite, composée de doubles portraits, duos historiques, parfois diabolique où l’on croise les couples mythiques du Rock ( Dylan & Joan Baez, John Lennon & Yoko Ono, Lou Reed & Nico,  David Bowie & Iggy Pop, Mick Jagger & Keith Richards,Daniel Darc & Elvis Presley, Serge Gainsbourg & Jane Birkin, Pete Doherty & Kate Moss), mais aussi des légendes du cinéma et de la politique des années 60 et 70 (The Blues Brothers, Batman & Catwoman, Diana Rigg & Patrick McNee, Marilyn Monroe & John Fitzgerald Kennedy, James Dean & Marilyn Monroe,Martin Luther King & Gandhi, Mohammed Ali & Angela Davis, Romy Schneider & Alain Delon).

Jef Aérosol propose également quelques duos historiques du monde des arts. Si le duo Dali & Picasso ou celui formé par  Allen Ginsberg & William S.Burroughs semblent manquer de force, les couples Patti Smith & Robert Mapplethorpe, Andy Warhol & Edie Sedgwick sont plus convaincants. Une mention particulière pour les portraits en pied de Jean-Michel Basquiat & Keith Haring, particulièrement attachant, et un superbe Jackson Pollock  travaillant sous le regard de Marcel Duchamp

Né en même temps que le rock, Jef Aérosol confie que  « mouvement hippie, explosion punk, poussées transgressives d’un Andy Warhol acoquiné à la Factory… Ces icônes, ces étoiles m’ont construit. Elles font partie de mon monde ».

Parmi la demi-douzaine d’œuvres exposées, Nicolas Rubinstein présente plusieurs sculptures issues de la série « Mickey Is also a rat » commencée il y bientôt dix ans… En effet, le Journal de Nickey est daté du 9 octobre 2004. L’exposition à la villa Tamaris, en 2007, qui était une forme d’aboutissement de la série, reste dans les mémoires et à Montpellier, on garde le souvenir de sa présentation lors de la dégelée Rabelais à La Panacée, en 2008.

On retrouve avec intérêt une tête de Mickey, Sans titre, de 2005, plantée sur sa tige métallique qui avait été choisie pour illustrer l’affiche et la couverture du catalogue de l’exposition C’est la vie, Vanités de Pompéi à Damien Hirst au Musée Maillol à Paris en 2010… mais sans comprendre réellement à quel duo elle appartient…

Nicolas Rubinstein Sans titre
Nicolas Rubinstein Sans titre

Beaucoup plus convaincant, si l’on s’en tient au titre de l’exposition, le dialogue orthonormé d’un Mickey et d’un Babar à bascule (Mémoire d’éléphant), « radiographiés » par Nicolas.

La pièce majeure que propose le sculpteur marseillais est sans aucun doute Big Pull ! qui occupe avec beaucoup de force l’espace central de la galerie. Nicolas propose sur un socle de parpaings, une cocotte en papier, une boite d’œuf dont s’extrait avec douleur un œuf aux ailes squelettiques… L’œuf et la poule… un duo impossible et sans fin ? Humour grinçant… ou questionnement métaphysique ? Tout peut-être dans l’entre-deux…

Une version plus réduite de cet ensemble, intitulé simplement Pull ! est posé sur le comptoir de la galerie, où un MickyFucky  se charge de vous accueillir à défaut de répondre à vos interrogations…

Le site de la galerie rapporte les propos suivants de Nicolas Rubinstein à propos de son travail :
« Un des aspects fondamentaux de mon travail est l’envie de révéler la structure cachée, l’ossature intérieure, l’anatomie des êtres et du monde, avec l’intuition, je dirais même la conviction, qu’il y a là un secret caché, une explication à trouver. Mon travail est très proche d’une démarche scientifique, avec pour hypothèse de travail, la recherche d’un message à décrypter, et ma « mission », car je dois bien confesser que je considère cela comme une mission, étant de mettre à jour et de comprendre ce message! Même si pour le moment, je ne comprends pas grand chose… »

Esthétiquement et formellement, il n’est pas évident de trouver des correspondances, des dialogues entre les œuvres de ces deux artistes. Le mariage entre les pochoirs de Jef et « l’os à composer » de Nicolas semble assez délicat…
C’est probablement dans des références communes à une esthétique rock et libertaire qui faut rechercher la complicité de ce duo…

Jef Aérosol est aussi présent à Marseille au coin du cours Julien et de la rue Crudère, avec la réalisation sur le M.U.R. d’un hommage à Lou Reed…

Take a walk an the wild side_1
Jef Aérosol, Lou Reed, le M.U.R., cours Julien/rue Crudère, Marseille

En savoir plus :
Sur le site de la Galerie David Pluskwa, la page de l’exposition, la page de Nicolas Rubinstein et la page de Jef Aérosol
Sur le site de Nicolas Rubinstein
Nicolas Rubinstein sur documentsd’artistes.org
Sur le site de Jef Aérosol
Sur la page Facebook de Jef Aérosol
Des photos du vernissage sur la page Facebook de Jef Aérosol


Entretien avec Nicolas Rubinstein dans l’emission Culture T sur Public Senat


Jeff Aérosol, élission l’Art et la manière.  Un film de Manuela Dalle, produit par Image & Compagnie et Arte

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles récents

Bientôt : Paul Valéry et les peintres – Musée Paul Valéry à Sète

Dans le cadre de la célébration de son 50e anniversaire, le Musée Paul Valéry présente « Paul Valéry et les peintres ». Du...

Bientôt : Requiem pour un centaure – Exposition des diplômés de MO.CO. Esba

Du 26 septembre au 1er octobre 2020, le MO.CO. Esba présente « Requiem pour un centaure », une exposition des diplômés de l’École...

Agnès Fornells – Cielo & Suelo à Pierresvives

Jusqu’au 3 octobre 2020, le balcon de Pierresvives accueille « Cielo & Suelo » une proposition d’Agnès Fornells. Pour...

Bientôt : The New York School Show au Pavillon Populaire – Montpellier

Du 7 octobre 2020 au 10 janvier 2021, le Pavillon populaire à Montpellier présente « The New York School Show, les photographes...

Bientôt : Possédé·e·s au MO.CO. Panacée

Du 26 septembre 2020 au 3 janvier 2021, le MO.CO. Panacée présente « Possédé·e·s », une exposition qui rassemblera plus de 25 artistes....

Flore Saunois – « Meridional Contrast » à La Friche et « Liminal » à art-cade

Flore Saunois est sans doute une des artistes qui se sont affirmés avec force à l'occasion du 12e Printemps de l'art...

Wilfrid Almendra – So Much Depends Upon a Red Wheel Barrow – Atlantis à Marseille

Jusqu’au 28 novembre 2020, Wilfrid Almendra présente « So Much Depends Upon a Red Wheel Barrow », dernière exposition proposée par Atlantis au...

Amandine Simonnet & Gilles Pourtier – Does the angle between two walls have a happy ending? à La Cartine

Jusqu’au 27 septembre 2020, Amandine Simonnet et Gilles Pourtier présentent avec « Does the angle between two walls have a happy ending? »...

Retour sur le premier week-end du PAC 2020 (Printemps de l’Art Contemporain) à Marseille

Du 28 au 30 septembre, le réseau PAC/Provence Art Contemporain inaugurait la douzième édition du PAC – Printemps de l’Art Contemporain...

Marie Ilse Bourlanges & Elena Khurtova – Displace au 3 bis f – Aix-en-Provence

Jusqu ‘au 17 octobre 2020, le 3 bis f présente « Displace », une exposition de Marie Ilse Bourlanges et Elena Khurtova. Depuis janvier...
Partagez
Tweetez
Enregistrer