14ème édition des Boutographies de Montpellier du 17 mai au 1er juin.

Boutographies 2014 AfficheAprès sept années dans le quartier du Boutonnet, Les Boutographies sont installées au centre de Montpellier, depuis 2008, au Pavillon Populaire et dans plusieurs lieux culturels associés. Au cours de ces cinq dernières années, les Boutographies – Rencontres Photographiques de Montpellier se sont affirmées sur la scène photographique européenne, comme une manifestation marquante.

Si la vocation du festival reste, avant tout, la reconnaissance des jeunes photographes européens, pour cette nouvelle édition, les organisateurs veulent mettre l’accent sur une maturité atteinte par le festival. Christian Maccotta, directeur artistique des Boutographies souligne dans son édito :

« Si l’on devait qualifier d’un mot cette nouvelle édition de la manifestation, ce serait maturité. Ce sont toujours, majoritairement, de jeunes photographes qui viennent vers nous, informés qu’ils sont des conditions d’exposition et d’accompagnement très propices offertes par Montpellier. Mais la plupart de ceux qui accrocheront cette année sur les cimaises du Pavillon Populaire ont déjà franchi plusieurs étapes importantes dans l’affirmation de leur art. Documents, installations, mises en espace élaborées, images puissantes ou délicates : tous les travaux qui vous sont présentés témoignent d’un engagement sans concession dans le processus d’expression par la photographie. Ils couvrent, comme c’est la tradition aux Boutographies, un large éventail de représentations des mondes intérieurs et des mondes extérieurs. La photographie est dans son rôle quand elle fait ainsi affleurer, à la surface des êtres et des choses, ce qui les habite en profondeur : inquiétudes et fantasmagories, signaux pour l’avenir, signes de l’époque et sensations indéfinissables ». (extrait du dossier de presse)

La sélection officielle

Elle présente, au Pavillon Populaire, 14 photographes sélectionnés parmi 550 candidats originaires de 23 pays :

Le prix Échange

Le Pavillon Populaire présente au côté de la sélection officielle,  le lauréat du Prix Échange, fruit du partenariat entre les Boutographies et le festival Fotoleggendo de Rome. Il consiste à choisir un travail dans la programmation du festival partenaire et à l’exposer dans son festival. Ce prix récompense Giuseppe Moccia pour A bespoke garden.

immagine 016
Giuseppe Moccia, A bespoke garden.

La projection du Jury

Cette section est composée de 20 dossiers, arrivés au-delà des 14 premiers retenus pour la sélection officielle, et dont la qualité a retenu l’attention du Jury.
Cette sélection présente  vingt auteurs en projection permanente au Pavillon Populaire :

  • Susan Barnett, Not in your face.
  • Cécile Burban, Dernières séances.
  • Sandra Calligaro, Afghan dream.
  • Marguerita Crocco, Points de vues.
  • Charles Delcourt, Tout in haut de’ch terril.
  • Colin Delfosse, Catcheurs congolais.
  • Corentin Fohlen, War is over.
  • Aurélia Frey, Variations.
  • Julia Fullerton-Batten, Tokyo.
  • Hortense Le Calvez et Mathieu Goussin, Mutants.
  • Douglas Mandry, Promised land.
  • Iorgis Matyassy, POZ.
  • Paul O’Leary, We’ll live and die in these towns.
  • Stéphanie Péty de Thosée, Terres innues.
  • Virginie Rebetez, Tokoloshe.
  • Jérémy Saint-Peyre, La route.
  • Delphine Schacher, Petite robe de fête.
  • Marlous Van der Sloot, Le corps vécu.
  • Vasantha Yogananthan, Piemanson.
  • Luca Zanier, Lieux de pouvoir.

Hors les murs

La section Hors les murs est programmée par différents lieux culturels associatifs et privés, qui constituent le réseau des acteurs de la photographie à Montpellier. Cette année, le festival s’est allié à de nouveaux lieux de qualité, doublant ainsi le nombre d’espaces d’exposition.

  • Centre d’Art la Fenêtre : Détentions 1993-2013 de Jacqueline Salmon.
  • Galerie AL/MA : Processions de Catherine Gfeller.
  • Galerie Annie Gabrielli : Dionysos et Apollon de Vincent Leprévost.
  • Le Lieu multiple Montpellier : Heurts de Olivia Pierrugues et Glitch de Benjamin Guillemot
  • Espace Le Mur Rouge : Bonheur national brut de Adrien Golinelli.
  • Maison de Heidelberg : Ready, steady, go de Frauke Thielking.
  • Galerie Linette : Les Cosmos / Assemblages de Hélène Bossy.
  • Espace Transit : OFF the wall / On the wall avec Ojeikere, Colin Delfosse, Malick Sidibé, James Barnor, Omar Victor Diop, Mario Macilau, Kiripi Katembo, Zanele Muholi, Hélène Jayet….
  • Galerie A la Barak : Mondovision par le Collectif Chut! Libres.

Les expositions sont accompagnées de nombreuses autres manifestations : rencontres, soirées de projections, ateliers, projets pédagogiques…

On en reparle dans de prochaines chroniques après avoir visité les expositions.

En savoir plus :
Sur le site des Boutographies.
Sur la page Facebook des Boutographies
Les liens des sections «sélection officielle » et « projection du Jury » du billet renvoient  aux informations du site pour chaque exposition…
Les liens de la section « Hors les murs » renvoient vers les sites des lieux culturels qui accueillent les expositions de cette section.

5 COMMENTAIRES

  1. avec images singulières à Sète, et mon envie d’aller me balader un peu à Montpellier, le timing va être très très serré ! Je vais chercher où se trouve le quartier du Boutonneux =:), pour y aller direct ! Merci pour vos infos, toujours appréciables.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.