vendredi 7 août 2020

Jean Lecointre Greenwich à La fenêtre

Jusqu’au 24 janvier 2015, le centre d’art La Fenêtre à Montpellier présente Greenwich, une exposition de Jean Lecointre, en partenariat avec Arts Factory.

greenwich_290_1

Cette exposition a accompagné la publication d’une monographie aux éditions Cornélius.
Seconde Nature avait présenté le projet Greenwich dans le cadre des Rencontres du 9ème Art, à Aix-en-Provence, en 2011.

Certains se souviendront des Turkish Delights, série de courts-métrages d’animation diffusée sur Canal +, en 2004-2005.

Une chronique suivra éventuellement notre passage par La Fenêtre…
En attendant, pour ceux qui ne connaissent pas l’univers débridé, surréaliste et satirique de Jean Lecointre, on ne peut que conseiller d’aller à sa découverte…

Une séance de signature et une rencontre sont programmées par La Fenêtre, le 8 janvier 2015 avec Jean Lecointre et Laurent Zorzin, co-fondateur de La Superette « agent actif d’illustrateurs ».

En savoir plus :
Sur le site de La Fenêtre
Sur la page Facebook de La Fenêtre
Sur le site d’Arts Factory
Sur le site de Seconde Nature
Sur le site de Jean Lecointre
Sur la page Facebook de Jean Lecointre

Présentation de Jean Lecointre par Le Fenêtre et Arts Factory

Artiste atypique de la scène graphique contemporaine, Jean Lecointre est un véritable chirurgien du collage numérique. L’exposition Greenwich, programmée par La Fenêtre, en partenariat avec la galerie Arts Factory, revient sur près de vingt ans de créativité débridée et propose une fascinante immersion dans un univers parallèle, peuplé de personnages à l’ADN plus que douteux…

Ancien élève de Roman Cieslewicz, Jean Lecointre puise son inspiration en disséquant toutes sortes de vieux papiers – magazines de mode, journaux, romans photos – pour livrer des ambiances étranges, évoquant tout à la fois l’univers de David Lynch période Eraserhead ou les associations déstabilisantes de Luis Buñuel.

Dès 1995, il publie ses premières illustrations pour Libération – journal avec lequel il collabore encore aujourd’hui – avant de mettre en images la cultissime Balançoire de Plasma sur un scénario de Pierre La Police.

De nombreuses expérimentations graphiques se sont ensuite succédé avec notamment L’Hygiène et L’Epopée Plastique, des ouvrages au tirage très limité qui donneront lieu à deux expositions éponymes en 2000 et 2004.

En 2003, Jean Lecointre passe à l’animation avec Turkish Delights, une collection de péripéties pâtissières diffusée sur Canal + et co-réalisée avec Frank Secka et Fabien Caux-Lahalle.

En parallèle, il s’essaye avec succès à l’édition jeunesse en signant Les Dents du loup (2002), Les Animaux domestiques (2007) et A la mode (2010), trois ouvrages particulièrement remarqués, édités par Thierry Magnier.

En 2010 les éditions Cornélius publient Greenwich, une imposante monographie qui donne son titre à cette exposition.

En 2013, Jean Lecointre reçoit la Pépite du meilleur album au Salon du livre jeunesse de Montreuil pour L’odyssée d’Outis, une inénarrable relecture de la mythologie grecque.

Concoctées à l’aide d’un savant mélange de photographies vintage et d’une cuisine informatique très personnelle, enracinées dans la science-fiction et le glamour des Trente Glorieuses, les oeuvres présentées du 14 novembre 2015 au 25 janvier 2015 livrent une satire loufoque et inspirée de notre quotidien.

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles récents

L’héritage surréaliste dans la mode au Château Borély à Marseille

Jusqu’au 27 septembre 2020, le Musée des Arts décoratifs de la Faïence et de la Mode présente « L’héritage surréaliste dans la...

L’Orient sonore – Musiques oubliées, Musiques vivantes au Mucem

Jusqu’au 4 janvier 2021, le Mucem accueille « L’Orient sonore - Musiques oubliées, Musiques vivantes » sur les 800 m² du second plateau au...

Mon nom est personne – Une installation d’Alexandre Perigot au Mucem

Jusqu’au 17 août 2020, le Mucem présente « Mon nom est personne », une installation imaginée par l’artiste Alexandre Perigot.

Eva Jospin – Cénotaphe à l’abbaye de Montmajour à Arles

Jusqu’au 3 janvier 2021, le Centre des monuments nationaux présente « Cénotaphe », une proposition d’Eva Jospin à l’abbaye de Montmajour à Arles.Cette...

Le Grand Dépotoir de Julien Blaine à la Friche… Après la razzia

En 1 h de temps, le 17 juin entre 14 h et 15 h, plus de 350 pièces ont été emportées…En...

4 à 4 : Isabelle Leduc et Cécile Borne en compagnie de Bashar Alhroub et Pierre-Luc Poujol au Musée Paul Valéry – Sète

Depuis 2014, le Musée Paul Valéry présente tous les deux ans « 4 à 4 » une proposition originale qui réunit 4 expositions...

Je refléterai ce que tu es… De Nan Goldin à Roni Horn : l’intime dans la Collection Lambert

Deuxième exposition du projet « Avoir 20 ans », « Je refléterai ce que tu es… » occupe les espaces de l’Hôtel de Montfaucon...

Art-O-Rama 2020 : Le Salon Immatériel – JukeBox – La voix du collectionneur – Tout le Monde – Meridional Contrast et Avec le...

En mai dernier, nous annoncions avec tristesse l’annulation d’Art-O-Rama 2020 .Dans un communiqué de presse publié aujourd’hui (13 juillet 2020), Véronique Collard...

Des Visages – Le temps de l’Autre – Carré d’Art à Nîmes

Jusqu’au 27 septembre 2020, Carré d’Art présente « Des Visages - Le temps de l’Autre ». Dans la curieuse période que l’on vit...

« It’s Urgent ! » au Parc des Ateliers, Luma Arles

Du 27 juin à fin septembre 2020, Luma Arles présente « It’s Urgent ! » au Parc des Ateliers, une proposition imaginée par...
Partagez
Tweetez
Enregistrer