lundi 17 février 2020

Francisco Tropa, « TSAE – Trésors Submergés de l’Ancienne Égypte), au MRAC, Sérignan


Parmi ses expositions de l’été 2015, le MRAC (Musée Régional d’Art Conpemporain) de Sérignan présente jusqu’au 27 spetembre « TSAE (Trésors Submergés de l’Ancienne Égypte )», dernier état d’un projet commencé il y a plusieurs années par l’artiste portugais Francisco Tropa.

Pénétrer dans l’univers intrigant, énigmatique et poétique de Francisco Tropa est une expérience étonnante et riche qui ne laisse pas indifférent…

Francisco Tropa, Quad, granit, sable, 2008, collection Frac des Pays de la Loire, et au second plan, Puit, sérigraphie, 2015. Crédit : Jean-Christophe Lett
Francisco Tropa, Quad, granit, sable, 2008, collection Frac des Pays de la Loire, et au second plan, Puit, sérigraphie, 2015. Crédit : Jean-Christophe Lett

Pour l’artiste, Trésors Submergés de l’Ancienne Égypte est « une fiction allégorique d’un projet qui assume la forme d’une expédition archéologique dans une Égypte hypothétique ». L’exposition, conçue pour le MRAC, est la « présentation d’un dossier secret conservé au ministère des affaires étrangères ».

Francisco Tropa, Le Songe de Scipion, acier, peinture à l'huile, moteur, 2015 et Antipodes, Matériaux mixtes, dimensions variables, 2015. Crédit : Jean-Christophe Lett
Francisco Tropa, Le Songe de Scipion, acier, peinture à l’huile, moteur, 2015 et Antipodes, Matériaux mixtes, dimensions variables, 2015. Crédit : Jean-Christophe Lett

Dans une scénographie particulièrement réussie, Francisco Tropa  présente un ensemble de pièces dont la beauté formelle et la qualité d’exécution sont remarquables. Le parcours qu’il nous propose enchaîne des espaces où tout semble être rigoureusement en place… Mais très vite, les choses se troublent, s’échappent… Les références formelles et littéraires s’embrouillent… Ce qui parait logique à première vue devient rapidement incertain… Les évidences s’évanouissent, laissant la place à toutes les interprétations. Pour Francisco Tropa, « ce projet est fabriqué pour que l’observateur puisse coller ce qu’il connaît… ».

Francisco Tropa, Purgatorio, projection de lumière, lames d'agate et verre soufflé, 2013. Crédit : Jean-Christophe Lett
Francisco Tropa, Purgatorio, projection de lumière, lames d’agate et verre soufflé, 2013. Crédit : Jean-Christophe Lett

Trésors Submergés de l’Ancienne Égypte  a fait l’objet de plusieurs expositions (La Verrière- Fondation Hermès  à Bruxelles, en 2013 – Pavillon Branco du Musée de Lisbonne, en 2014-2015). Ceux qui ont vu ces deux projets découvriront, avec cette nouvelle étape, une « partie secrète qui ressort mystérieusement au grand jour et qui permet de reconsidérer l’ensemble du projet… ».

Sans aucun doute, une des expositions les plus réussies de l’été 2015, dans la région. Attention, l’exposition se termine le 30 août, impossible de différer une visite après la saison touristique.

Plutôt que faire un compte rendu de cette exposition riche, complexe et fascinante, nous avons choisi de reproduire ici l’enregistrement de la présentation de son projet par Francisco Tropa, lors de la visite de presse du 4 juillet dernier…

Vue du site la nuit – Puit et Quad

Purgatorio, Inferno et  Songe de Scipion

Antipodes

L’influence américaine

Francisco Tropa, TSAE, Influence américaine, Musée régional d'art contemporain, Sérignan - © Jean-Christophe Lett
Francisco Tropa, TSAE, Influence américaine, Musée régional d’art contemporain, Sérignan – © Jean-Christophe Lett

Scripta et Puit

Francisco Tropa, TSAE, vue de l’exposition 05, Musée régional d'art contemporain, Sérignan - © Jean-Christophe Lett
Francisco Tropa, TSAE, vue de l’exposition 05, Musée régional d’art contemporain, Sérignan – © Jean-Christophe Lett

En savoir plus :
Sur le site du MRAC
Sur la page Facebook du MRAC
Francisco Tropa sur le site de la Galerie Jocelyn Wolff ( télécharger son portfolio)
Trésors Submergés de l’Ancienne Égypte  à La Verrière (télécharger le Journal de la Verrière N°2 )

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles récents

Le Cirva à Marseille / Les résidences d’artistes (épisode 1)

Le Cirva (Centre international de recherche sur le verre et les arts plastiques) est la structure avec laquelle débute cette série d’articles à propos...

Bientôt : Les sources du geste / Beijing-Nîmes #2 au Colisée 1 de Nîmes Métropole

Du 20 février au 20 mars 2020, Nîmes Métropole en partenariat avec le CACN (Centre d’Art Contemporain de Nîmes) propose « Les sources du geste...

Lisa Milroy – Ensemble/Together au Frac Occitanie Montpellier

Du 15 février au 11 avril 2020, Frac Occitanie Montpellier invite l’artiste anglo-canadienne Lisa Milroy pour une première exposition monographique qui rassemble des œuvres...

Mondo Dernier Cri ! Une internationale sérigrafike au MIAM

Jusqu’au 20 septembre 2020, « Mondo Dernier Cri » envahit littéralement les espaces du MIAM (Musée International des Arts Modestes) à Sète avec une rétrospective sur...

La Relève II à Marseille

Jusqu’au 8 février 2020, dans le cadre de la 10e édition du festival international des pratiques émergentes, Parallèle s’associe à art-cade, Coco Velten et...

Amorce – Maupetit, côté galerie à Marseille

Jusqu’au 15 février 2020, Maupetit, côté galerie propose « Amorce » une intéressante exposition qui repose sur l’idée de « première fois ». Une première fois...

Jean Ranc, un Montpelliérain à la cour des rois au Musée Fabre – Montpellier

Du 25 janvier au 26 avril, le Musée Fabre présente la première exposition consacrée à Jean Ranc, peintre né à Montpellier en 1674 et...

Permafrost – Les formes du désastre à La Panacée

Jusqu'au 3 mai 2020, Le MO.CO. Montpellier Contemporain - Panacée propose « Permafrost - Les formes du désastre », une exposition collective qui « se présente comme...

gethan&miles – Essor / Anatomie de la joie collective au Tiers QG – Manifesta 13

Jusqu'au 15 février 2020, gethan&miles et Les Excursionnistes Marseillais présentent « Essor / Anatomie de la joie collective » au Tiers QG. Cette proposition...

Mathias Poisson – Vastes Parages au Centre d’Art de Châteauvert

Du 15 février au 28 juin 2020, le Centre d’Art de Châteauvert présente « Vastes Parages », une proposition de Mathias Poisson qui s’inscrit dans le...

Partagez
Tweetez
Enregistrer
%d blogueurs aiment cette page :