vendredi 7 août 2020

Francisco Tropa, « TSAE – Trésors Submergés de l’Ancienne Égypte), au MRAC, Sérignan

Parmi ses expositions de l’été 2015, le MRAC (Musée Régional d’Art Conpemporain) de Sérignan présente jusqu’au 27 spetembre « TSAE (Trésors Submergés de l’Ancienne Égypte )», dernier état d’un projet commencé il y a plusieurs années par l’artiste portugais Francisco Tropa.

Pénétrer dans l’univers intrigant, énigmatique et poétique de Francisco Tropa est une expérience étonnante et riche qui ne laisse pas indifférent…

Francisco Tropa, Quad, granit, sable, 2008, collection Frac des Pays de la Loire, et au second plan, Puit, sérigraphie, 2015. Crédit : Jean-Christophe Lett
Francisco Tropa, Quad, granit, sable, 2008, collection Frac des Pays de la Loire, et au second plan, Puit, sérigraphie, 2015. Crédit : Jean-Christophe Lett

Pour l’artiste, Trésors Submergés de l’Ancienne Égypte est « une fiction allégorique d’un projet qui assume la forme d’une expédition archéologique dans une Égypte hypothétique ». L’exposition, conçue pour le MRAC, est la « présentation d’un dossier secret conservé au ministère des affaires étrangères ».

Francisco Tropa, Le Songe de Scipion, acier, peinture à l'huile, moteur, 2015 et Antipodes, Matériaux mixtes, dimensions variables, 2015. Crédit : Jean-Christophe Lett
Francisco Tropa, Le Songe de Scipion, acier, peinture à l’huile, moteur, 2015 et Antipodes, Matériaux mixtes, dimensions variables, 2015. Crédit : Jean-Christophe Lett

Dans une scénographie particulièrement réussie, Francisco Tropa  présente un ensemble de pièces dont la beauté formelle et la qualité d’exécution sont remarquables. Le parcours qu’il nous propose enchaîne des espaces où tout semble être rigoureusement en place… Mais très vite, les choses se troublent, s’échappent… Les références formelles et littéraires s’embrouillent… Ce qui parait logique à première vue devient rapidement incertain… Les évidences s’évanouissent, laissant la place à toutes les interprétations. Pour Francisco Tropa, « ce projet est fabriqué pour que l’observateur puisse coller ce qu’il connaît… ».

Francisco Tropa, Purgatorio, projection de lumière, lames d'agate et verre soufflé, 2013. Crédit : Jean-Christophe Lett
Francisco Tropa, Purgatorio, projection de lumière, lames d’agate et verre soufflé, 2013. Crédit : Jean-Christophe Lett

Trésors Submergés de l’Ancienne Égypte  a fait l’objet de plusieurs expositions (La Verrière- Fondation Hermès  à Bruxelles, en 2013 – Pavillon Branco du Musée de Lisbonne, en 2014-2015). Ceux qui ont vu ces deux projets découvriront, avec cette nouvelle étape, une « partie secrète qui ressort mystérieusement au grand jour et qui permet de reconsidérer l’ensemble du projet… ».

Sans aucun doute, une des expositions les plus réussies de l’été 2015, dans la région. Attention, l’exposition se termine le 30 août, impossible de différer une visite après la saison touristique.

Plutôt que faire un compte rendu de cette exposition riche, complexe et fascinante, nous avons choisi de reproduire ici l’enregistrement de la présentation de son projet par Francisco Tropa, lors de la visite de presse du 4 juillet dernier…

Vue du site la nuit – Puit et Quad

Purgatorio, Inferno et  Songe de Scipion

Antipodes

L’influence américaine

Francisco Tropa, TSAE, Influence américaine, Musée régional d'art contemporain, Sérignan - © Jean-Christophe Lett
Francisco Tropa, TSAE, Influence américaine, Musée régional d’art contemporain, Sérignan – © Jean-Christophe Lett

Scripta et Puit

Francisco Tropa, TSAE, vue de l’exposition 05, Musée régional d'art contemporain, Sérignan - © Jean-Christophe Lett
Francisco Tropa, TSAE, vue de l’exposition 05, Musée régional d’art contemporain, Sérignan – © Jean-Christophe Lett

En savoir plus :
Sur le site du MRAC
Sur la page Facebook du MRAC
Francisco Tropa sur le site de la Galerie Jocelyn Wolff ( télécharger son portfolio)
Trésors Submergés de l’Ancienne Égypte  à La Verrière (télécharger le Journal de la Verrière N°2 )

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles récents

L’héritage surréaliste dans la mode au Château Borély à Marseille

Jusqu’au 27 septembre 2020, le Musée des Arts décoratifs de la Faïence et de la Mode présente « L’héritage surréaliste dans la...

L’Orient sonore – Musiques oubliées, Musiques vivantes au Mucem

Jusqu’au 4 janvier 2021, le Mucem accueille « L’Orient sonore - Musiques oubliées, Musiques vivantes » sur les 800 m² du second plateau au...

Mon nom est personne – Une installation d’Alexandre Perigot au Mucem

Jusqu’au 17 août 2020, le Mucem présente « Mon nom est personne », une installation imaginée par l’artiste Alexandre Perigot.

Eva Jospin – Cénotaphe à l’abbaye de Montmajour à Arles

Jusqu’au 3 janvier 2021, le Centre des monuments nationaux présente « Cénotaphe », une proposition d’Eva Jospin à l’abbaye de Montmajour à Arles.Cette...

Le Grand Dépotoir de Julien Blaine à la Friche… Après la razzia

En 1 h de temps, le 17 juin entre 14 h et 15 h, plus de 350 pièces ont été emportées…En...

4 à 4 : Isabelle Leduc et Cécile Borne en compagnie de Bashar Alhroub et Pierre-Luc Poujol au Musée Paul Valéry – Sète

Depuis 2014, le Musée Paul Valéry présente tous les deux ans « 4 à 4 » une proposition originale qui réunit 4 expositions...

Je refléterai ce que tu es… De Nan Goldin à Roni Horn : l’intime dans la Collection Lambert

Deuxième exposition du projet « Avoir 20 ans », « Je refléterai ce que tu es… » occupe les espaces de l’Hôtel de Montfaucon...

Art-O-Rama 2020 : Le Salon Immatériel – JukeBox – La voix du collectionneur – Tout le Monde – Meridional Contrast et Avec le...

En mai dernier, nous annoncions avec tristesse l’annulation d’Art-O-Rama 2020 .Dans un communiqué de presse publié aujourd’hui (13 juillet 2020), Véronique Collard...

Des Visages – Le temps de l’Autre – Carré d’Art à Nîmes

Jusqu’au 27 septembre 2020, Carré d’Art présente « Des Visages - Le temps de l’Autre ». Dans la curieuse période que l’on vit...

« It’s Urgent ! » au Parc des Ateliers, Luma Arles

Du 27 juin à fin septembre 2020, Luma Arles présente « It’s Urgent ! » au Parc des Ateliers, une proposition imaginée par...
Partagez
Tweetez
Enregistrer