vendredi 7 août 2020

PLAY ! (La règle du jeu) au Studio Fotokino

Jusqu’au 31 janvier 2016, le Studio Fotokino présente aux allées Gambetta à Marseille  PLAY ! (La règle du jeu). Premier volet d’une exposition en deux parties, le studio accueille des acteurs reconnus ou émergents du design graphique, autour de la question du jeu. Le musée Borély expose dans ses collections la seconde partie du projet avec  Play ! (Design pour les martiens), une sélection d’œuvres du design d’objet et textile.

PLAY ! (La règle du jeu) au Studio Fotokino - vue de l'exposition
PLAY ! (La règle du jeu) au Studio Fotokino – vue de l’exposition

Avec PLAY ! (La règle du jeu) , le Studio Fotokino propose affiches, documents imprimés, livres, objets… On y découvre les expressions graphiques diverses et singulières d’une vingtaine d’artistes, ateliers ou collectifs.

L’accrochage, particulièrement réussi, utilise au mieux la lumière naturelle qui tombe de la verrière. Il offre à chaque artiste l’espace nécessaire et donne au regardeur la possibilité de construire, en toute liberté, son expérience de visite. Il permet  de jouer avec les diverses propositions graphiques.
Pas de vitrines ni de protections qui mettent à distance le visiteur… À quelques rares exceptions,  il est possible de toucher et de feuilleter les documents imprimés.

PLAY ! (La règle du jeu) au Studio Fotokino - vue de l'exposition
PLAY ! (La règle du jeu) au Studio Fotokino – vue de l’exposition

Cette proposition mise en œuvre par Fotokino atteint  tout à fait les objectifs annoncés de PLAY ! (La règle du jeu) :

« Car jouer, c’est aussi expérimenter : détourner les procédés de production, transgresser les impératifs de sobriété imposés par le modernisme, ou encore s’amuser, créer un graphisme joyeux et expressif destiné à jouer avec le regard et l’humeur des passants.

Jouer, c’est aussi parfois instaurer une règle (n’utiliser que certains outils, inventer des systèmes combinatoires de formes et de couleurs), s’y tenir, et laisser le résultat surgir des protocoles mis en place. Car c’est un autre principe du jeu : les règles sont posées, mais son scénario n’est jamais écrit à l’avance, pas plus que son dénouement.

Enfin, il peut aussi s’agir de proposer de véritables jeux au regardeur : création partagée, dessin sous contrainte, devinettes de messages codés… auxquels vous êtes invités à participer ! »

Les « Sculptures alphabétiques », jeu de construction de Paul Cox, semblent constituer l’épicentre de l’exposition. On en retrouve l’esprit, les formes et les couleurs dans de nombreuses propositions graphiques.

Paul Cox, Sculpures alphabétiques, 1997

On a particulièrement apprécié  la présentation des « affiches pour le Théâtre de l’Agora » par Benoît Bonnemaison-Fitte et Fred Fivaz , les « Consonnes » de Pierre Di Sciullo, le travail de Raw Color pour l’ «Identité du TextielMuseum et du TextielLab »,  les affiches d’ Annik Troxler, Badesaison, Patrick Lindsay et Aurélien Debat.

Plusieurs propositions d’Helmo ont également retenu notre attention (« Bloc agenda et affiche pour Miss Lézard » et « Livret pour la Commune de Paris ») ainsi que « Vroum », la police de caractère conçue par Nicolas Aubert  et Romain Oudin.

Une mention également pour le design interactif du Studio Moniker et son « Conditional Design Workbook », un ensemble de protocoles de dessins à plusieurs qu’il ne faut pas manquer…

Un document de visite est  à la disposition du public. Artistes et  œuvres y sont brièvement présentés.

Avec :  Pierre Di Sciullo Helmo  Annik Troxler  • Paper Tiger  • Raw Color  • Julia  Paul Cox  • Studio Moniker  • Formes vives Benoît Bonnemaison-Fitte et Fred Fivaz  • Fanette Mellier Ed Fella  • Patrick Lindsay Nicolas Aubert  • Olivier bersin  • Atelier Bingo  • Badesaison  Antonio Ladrillo

Ouvert du mercredi au dimanche de 14h à 18h30.

Installé dans les anciens locaux des Excursionnistes Marseillais, Fotokino  utilise avec beaucoup de pertinence les caractères particuliers de ce lieu et notamment la grande salle sous verrière qui  offre une lumière zénithale très intéressante. À la fois lieu d’exposition, de résidence et de pratiques artistiques, Le Studio est un espace ouvert, accueillant et chaleureux, très éloigné des lieux un peu glacés, guindés et intimidants que sont souvent les galeries d’art.
Le Studio Fotokino est membre du réseau Marseille Expos

En savoir  plus :
Sur le site de Fotokino
Sur la page Facebook de Fotokino
Sur petites immensités, le tumblr de Fotokino

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles récents

L’héritage surréaliste dans la mode au Château Borély à Marseille

Jusqu’au 27 septembre 2020, le Musée des Arts décoratifs de la Faïence et de la Mode présente « L’héritage surréaliste dans la...

L’Orient sonore – Musiques oubliées, Musiques vivantes au Mucem

Jusqu’au 4 janvier 2021, le Mucem accueille « L’Orient sonore - Musiques oubliées, Musiques vivantes » sur les 800 m² du second plateau au...

Mon nom est personne – Une installation d’Alexandre Perigot au Mucem

Jusqu’au 17 août 2020, le Mucem présente « Mon nom est personne », une installation imaginée par l’artiste Alexandre Perigot.

Eva Jospin – Cénotaphe à l’abbaye de Montmajour à Arles

Jusqu’au 3 janvier 2021, le Centre des monuments nationaux présente « Cénotaphe », une proposition d’Eva Jospin à l’abbaye de Montmajour à Arles.Cette...

Le Grand Dépotoir de Julien Blaine à la Friche… Après la razzia

En 1 h de temps, le 17 juin entre 14 h et 15 h, plus de 350 pièces ont été emportées…En...

4 à 4 : Isabelle Leduc et Cécile Borne en compagnie de Bashar Alhroub et Pierre-Luc Poujol au Musée Paul Valéry – Sète

Depuis 2014, le Musée Paul Valéry présente tous les deux ans « 4 à 4 » une proposition originale qui réunit 4 expositions...

Je refléterai ce que tu es… De Nan Goldin à Roni Horn : l’intime dans la Collection Lambert

Deuxième exposition du projet « Avoir 20 ans », « Je refléterai ce que tu es… » occupe les espaces de l’Hôtel de Montfaucon...

Art-O-Rama 2020 : Le Salon Immatériel – JukeBox – La voix du collectionneur – Tout le Monde – Meridional Contrast et Avec le...

En mai dernier, nous annoncions avec tristesse l’annulation d’Art-O-Rama 2020 .Dans un communiqué de presse publié aujourd’hui (13 juillet 2020), Véronique Collard...

Des Visages – Le temps de l’Autre – Carré d’Art à Nîmes

Jusqu’au 27 septembre 2020, Carré d’Art présente « Des Visages - Le temps de l’Autre ». Dans la curieuse période que l’on vit...

« It’s Urgent ! » au Parc des Ateliers, Luma Arles

Du 27 juin à fin septembre 2020, Luma Arles présente « It’s Urgent ! » au Parc des Ateliers, une proposition imaginée par...
Partagez
Tweetez
Enregistrer