John Bock, Wim Delvoye et Pré-capital à La Panacée

Après un premier cycle d’expositions assez décevant, de notre point de vue, Nicolas Bourriaud annonce pour l’été 2017, trois nouvelles propositions à La Panacée :

Chronique sur les expositions de John Bock et Wim Delvoye à lire ici : Été 2017 à la Panacée : John Bock et Wim Delvoye

© Photo Olivier CABLAT
© Photo Olivier CABLAT

John Bock « Glissade dans la sueur perlée des aisselles »

Rarement monté en France, le travail de l’allemand John Bock a été exposé en 2005, lors de la 8ème Biennale de Lyon dont le commissariat général était assuré par Nicolas Bourriaud et Jérôme Sans. À la Sucrière, il présentait une installation intitulée « Turning in Space » ou « Vas-y ».

Le Frac PACA conserve dans ses collections une installation de 2001 « Three Diagram Man meets loveelasticity ». Plusieurs fois exposée entre Nice et Marseille, elle était présente, en 2008, à La Panacée pour l’exposition « Morts de rire », un des événements de « La Dégelée Rabelais »…

John Bock, Three Diagram Ma Meets Loveelasticity, 2001 - Exposition « Morts de rire », à La Panacée lors de « La dégelée Rabelais » en 2008. Photo FRAC LR
John Bock, Three Diagram Man Meets Loveelasticity, 2001 – Exposition « Morts de rire » à La Panacée, lors de « La dégelée Rabelais » en 2008. Photo FRAC LR

Neuf ans plus tard, on retrouvera donc John Bock dans les mêmes lieux à Montpellier !
L’artiste allemand est aussi présent dans les collections du Frac Champagne Ardenne et du Frac Midi-Pyrénées.

Pour cette « Glissade dans la sueur perlée des aisselles », La Panacée annonce une nouvelle installation, produite spécialement pour l’exposition ainsi que son dernier film Hell’s Bells : A Western, présenté en mars dernier chez Sadie Coles à Londres.

Wim Delvoye « Études préparatoires (2000-2010) pour Cloaca »

C’est avec intérêt que l’on retrouvera Wim Delvoye avec ses dessins préparatoires, études techniques et dessins de logos réalisés de 2000 à 2010 pour « Cloaca ».

Plusieurs de ces études accompagnaient la version N°2 de « Cloaca » pour « Sens dessus dessous (Le monde à l’envers) » au CRAC, en 2008, dans le cadre de « La Dégelée Rabelais »… Nicolas Bourriaud aurait-il cherché l’inspiration dans l’histoire de ces expositions languedociennes de l’été 2008 ?

Wim Delvoye: Cloaca 2000–2007 au Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain en collaboration avec le Mudam, en 2007

« Pré-capital – Formes populaires et rurales dans l’art contemporain »

On attend avec curiosité ce projet qui est ainsi présenté sur le site de la Panacée :

« Quand l’art explore les futurs de l’humanité, il s’inspire parfois du passé le plus lointain : les artistes présentés dans Pré-capital explorent des modes de fabrication d’avant l’industrie et court-circuitent le monde numérique au profit d’un art de la décroissance. Artisans néo-ruraux, chasseurs-cueilleurs d’objets, folkloristes imaginaires, ils/elles réinvestissent des pratiques alternatives, des techniques populaires ou des savoirs locaux ».

Le commissariat de cette exposition est assuré par Charlotte Cosson et Emmanuelle Luciani avec Nicolas Bourriaud. Diplômées en histoire de l’art et en droit, Charlotte Cosson et Emmanuelle Luciani ont organisé « COOL – As a State of Mind » au MAMO à Marseille (2015). Rédactrices en chef du magazine sur l’art émergent CODE South Way, elles présentent «  Pre-Historic » jusqu’à la mi-mai, à Marseille.

À noter le choix d’une photographie d’Olivier Cablat pour les visuels de ce nouveau cycle d’exposition. On avait particulièrement apprécié le projet « Duck, une théorie de l’évolution » de cet ancien de l’ENSP d’Arles, lors des Rencontres 2015.

Bien entendu, on revient sur ces trois projets après le vernissage.
Chronique sur les expositions de John Bock et Wim Delvoye à lire ici : Été 2017 à la Panacée : John Bock et Wim Delvoye

En savoir plus :
Sur le site de La Panacée
Suivre l’actualité de La Panacée sur Facebook et Twitter
Sur le site de John Bock
John Bock sur les sites de Sprüth Magers, Anton Kern Gallery, Regen Projects, Gió Marconi et Sadie Coles HQ
Sur le site de Wim Delvoye.
Les liens vers les sites des artistes de « Pré-capital – Formes populaires et rurales dans l’art contemporain » sont dans le texte du billet.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here