Quim Domene – Cabinet des Merveilles chez Samira Cambie à Montpellier

Jusqu’au 7 octobre 2018, la galerie Samira Cambie présente « Cabinet des Merveilles », une exposition personnelle du catalan Quim Domene.

Helène Trintignan nous avait fait découvrir le travail singulier de Quim Domene lors de Drawing room 013 puis à l’occasion d’une exposition à la galerie de la rue Saint Guilhem, peu avant sa fermeture. L’essentiel des œuvres présentées alors apparentait à une importante série de « Lettres à Kurt Schwitters ». Quim Domene y entretenait une correspondance fictive avec l’artiste allemand animateur du mouvement Dada à Hanovre et créateur du Merz…

Quim Domene
Quim Domene. Lettres à Kurt Schwitters. 24/04/2011

Ses collages inspirés des principes du Merz avaient particulièrement retenu notre attention.

Après une première invitation en 2016 avec « Entre le bruit et le calme », Samira Cambie expose à nouveau l’artiste catalan avec « Cabinet des Merveilles »

À l’exception d’une ou deux toiles plus anciennes, Quim Domene  présente un riche ensemble d’œuvres très récentes dont plusieurs ont été réalisées spécifiquement pour ce projet.

L’accrochage, toujours très soigné chez Samira Cambie, reproduit l’esprit d’un cabinet de curiosités avec une accumulation de pièces de petite dimensions où se mêlent peintures, dessins, typographies, collages, sculptures et assemblages divers…

Cette collection de compositions « surréalistes » multiplie références et clins d’œil à l’histoire de l’art ou à la politique… Humour grinçant ou décalé, dérision, ironie, non-sens et jeu de mots y sont quelquefois intelligibles, mais le plus souvent assez obscurs et mystérieux… Ces images peuvent alors devenir le tremplin à toute association libre ou autre rêverie.

Pour ce nouveau rendez-vous avec les amateurs et collectionneurs montpelliérains, Quim Domene a pris soin de glisser dans son cabinet de nombreuses allusions à une certaine Rencontre du XIXe siècle à Montpellier… Un sujet sur lequel on avait pu voir en 2013 à Sainte-Anne une série de « Bonjour monsieur… Nauman, Picabia et Duchamp ».

Quim Domene, Portrait de Gustave Courbet I, 2018 - Technique mixte sur toile. 30x30cm
Quim Domene, Portrait de Gustave Courbet I, 2018 – Technique mixte sur toile. 30x30cm

« Cabinet des Merveilles » mérite un passage par la rue Saint-Firmin où l’accueil chaleureux de Samira Cambie est l’assurance de partager un moment agréable… et l’exposition est une réjouissante boîte à histoires.

En savoir plus :
Sur le site de la galerie Samira Cambie
Suivre l’actualité de la galerie Samira Cambie sur Facebook
Sur le site de Quim Domene et sur son Blog

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.