mercredi 2 décembre 2020

Meridional Contrast à la Fiche La Belle de Mai


Du 28 août au 1er novembre 2020, La Salle des Machines à la Friche accueille « Meridional Contrast ». Cette proposition de Fræme s’inscrit parmi les cinq projets qui accompagnent Le Salon Immatériel, la version très singulière d’Art-o-rama 2020 : Art-o-rama JukeBox, La voix du collectionneur, Tout le monde et « Avec le vent… ».

Imaginé par Tiago de Abreu Pinto, « Meridional Contrast » expose des œuvres de Nepheli Barbas, Julien Bourgain, Louise Mervelet et Flore Saunois. Ces quatre artistes étaient sélectionnés pour le Showroom d’Art-O-Rama dans le cadre du Prix Région Sud 2020.

Néphéli Barbas - A day in the life, 2019 - Meridional Contrast
Néphéli Barbas – A day in the life, 2019
Julien Bourgain - Bain de soleil au pavillon, 2017 - Meridional Contrast
Julien Bourgain – Bain de soleil au pavillon, 2017
Louise Mervelet - Ananas Tree Enhanced, 2020 © Louise Mervelet
Louise Mervelet – Ananas Tree Enhanced, 2020 © Louise Mervelet
Flore Saunois - Lecture de poèmes de poche, reste de la performance, A Performance Affair, 2018 - Meridional Contrast
Flore Saunois – Lecture de poèmes de poche, 2018

Issus des écoles d’art de la Région Sud, ils seront invités une nouvelle fois pour Art-O-Rama 2021. Ils bénéficieront également de résidences au sein d’un réseau de lieux et centres d’art partenaires du projet : 3bisF (Aix-en-Provence), voyons voir, art & territoire (région), Centre d’arts plastiques Fernand Léger (Port-de-Bouc) et le Centre d’art de Châteauvert.

On retrouvera avec intérêt de travail de Julien Bourgain et Flore Saunois que l’on avait vu pour « La Relève II » à art-cade* l’hiver dernier. Flore Saunois participera également à l’exposition « Liminal » présentée par la galerie art-cade*, du 28 août au 31 octobre 2020.

Dans le cadre de Manifesta 13 MarseilleLes Parallèles du Sud

À lire, ci-dessous, quelques repères biographiques à propos des artistes de « Meridional Contrast » et de son commissaire.

Chronique à suivre après le vernissage à la Friche, prévu le vendredi 28 août à 17h…

En savoir plus :
Sur le site de la Friche
Suivre l’actualité de la Friche sur Facebook, Twitter et Instagram
Sur le site de Fræme
Suivre l’actualité de Fræme sur Facebook, Twitter et Instagram

Nepheli Barbas

Vit et travaille à Paris.
Diplômée de l’École Nationale Supérieure d’Art de la Villa Arson à Nice.

Les dessins, objets, sculptures, installations de Néphéli Barbas décomposent et fragmentent les structures, architectures ou images qui composent la réalité. Cette stratification lui permet de représenter de manière distanciée des éléments significatifs d’un contexte économique et social. Elle étudie ainsi un aspect visuel de l’environnement urbain, qui serait le patrimoine identitaire propre à un quartier ou une ville, cultivant dans ses installations une ambivalence entre une vision d’ensemble et une inspection minutieuse de terrain, entre planification architecturale et évolution botanique.

Néphéli Barbas - A day in the life, 2019
Néphéli Barbas – A day in the life, 2019 – Meridional Contrast

Néphéli Barbas a dernièrement exposé son travail dans des espaces tels que cheLA, à Buenos Aires, l’Université de los Andes, à Bogotá, l’Espace d’Art Contemporain de Montevideo, le Centre Tignous à Montreuil, JULIO artist-run space à Paris, PRÁM, à Prague, et avec AGUAS lors de Untitled, Miami Beach. Néphéli Barbas a participé en 2019 à la 69ème édition de Jeune Création, dans la Fondation Fiminco à Romainville et à la Bourse Révélations Emerige 2019. (Texte extrait du site de Néphéli Barbas).

https://www.nephelibarbas.com/

Julien Bourgain

Vit et travaille à Marseille.

Diplômé de l’ESA Tourcoing (en 2016) et de l’École supérieure d’art d’Aix-en-Provence (en 2018), iel rassemble des performeu.r.se.s en petit comité ou en grand nombre, dans l’espace public ou dans des white cube. Les actions sont pensées en fonction du lieu dans lequel iel intervient ou en fonction des participant. e.s invité.e.s à intervenir dans le cadre de ses pièces.

Julien Bourgain - Bain de soleil au pavillon, 2017 - Meridional Contrast
Julien Bourgain – Bain de soleil au pavillon, 2017

Le va-et-vient entre vidéo et performance est un moteur formel qui lui permet de raconter des histoires tordues et festives. Iel crée des situations de rencontres entre spectat.eur.rice.s et act.eur.rice.s du monde de l’art quitte à renverser les rôles, car de toute façon l’art c’est la vie, et la vie c’est l’art. (Texte extrait du dossier de presse pour La Relève II à art-cade).
(Texte extrait du dossier de presse pour La Relève II à art-cade)

Le site de Julien Bourgain

Louise Mervelet

Vit et travaille entre Nice et Paris
DNSEP avec les félicitations, école nationale supérieure d’art de la Villa Arson, Nice, avec Quentin Blomet.

Novembre 2018 – Juin 2019 : Résidence d’artiste à Generator, 40mcube, Rennes. Exposition Suave Sueur, avec Morgan Azaroff, Lucie Férézou, Léo Fourdrinier, artistes lauréats de GENERATOR #564ème Salon de Montrouge en 2019 avec Quentin Blomet.

Louise Mervelet situe son travail dans le champ de la culture pop. « Criard, putassier, vulgaire, glamour, théâtral, frivole, superficiel, grossier, outrancier, exagéré, futile », telle est sa devise. (extrait du site http://www.40mcube.org/)

Louise Mervelet - Ananas Tree Enhanced, 2020 © Louise Mervelet
Louise Mervelet – Ananas Tree Enhanced, 2020 © Louise Mervelet

Texte de présentation extrait du site de La Vigie-Art Contemporain à Nîmes qui offre une carte blanche au CACN (Centre d’Art Contemporain de Nîmes) en partenariat avec 40mCube pour une exposotion des artistes issus de la formation GENERATOR #5 (21 novembre 2020 au 13 février 2021) :

Le corps : oscillation, trivial, une matrice de carnaval. Sa pratique se nourrie de manière boulimique de culture queer, pop, trash, freek, de cinéma et du spectaculaire ; de ce qui n’a pas encore été absorbé par l’opération de purification et d’emprisonnement typique du capitalisme. À la limite de l’acceptable, dans une pratique excessive, Louise Mervelet ne suit pas un procédé d’insubordination ou une règle “anti-normative”. C’est au contraire l’adoption d’une pratique de dissimulation personnelle. Une perversion extatique. Extase de désorientation. Martyre de l’objet et du sujet, qui se retrouvent dans le même état. Les œuvres de Louise Mervelet nous plongent dans une atmosphère kitsch et décadente, dans une nébuleuse indifférenciée de genres et de goûts.

Texte de Sonia D’Alto sur le travail de Louise Mervelet : http://www.40mcube.org/www/wp-content/files/05_Txt%20com_DAlto_Louise.pdf

Flore Saunois

Flore Saunois vit et travaille à Marseille. Diplômée des Écoles des Beaux-Arts de Berlin (UdK) et de Marseille (ESADMM), elle développe un travail situé au croisement de l’écriture et des arts plastiques. Au travers d’installations, pièces sonores, ou performances, elle explore la matérialité du langage, ses possibles traductions dans des formes, et son influence – réciproque – sur le réel.
(Texte extrait du dossier de presse pour La Relève II à art-cade)

Flore Saunois - Lecture de poèmes de poche, reste de la performance, A Performance Affair, 2018
Flore Saunois – Lecture de poèmes de poche, reste de la performance, A Performance Affair, 2018 – Meridional Contrast

Pour Flore Saunois, le langage est un fil rouge, et l’écriture, un matériau, comme en témoigne déjà 3xRien (mettre en boîte) /Contrecarrer, livrets de variations autour du mot “rien” tapées sur papiers fragiles. Nommer rendant réel, Saunois s’intéresse au point de bascule entre apparition et disparition des choses. Dans ses œuvres protéiformes et malicieuses – cylindre autopropulsé déroulant l’inscription “sans fin chercher une chute” ou Lecture de poèmes de poche à déplier –, le support choisi “traduit” des mots qui se racontent. Ainsi déployés, ils adviennent.
Texte extrait du site d’Artpress (https://www.artpress.com/2020/06/17/flore-saunois/)

Tiago de Abreu Pinto

Les derniers projets du curateur et écrivain Tiago de Abreu Pinto, mêlent l’art à la narration à travers le roman.

Tiago de Abreu Pinto (Brésil, 1984) est commissaire indépendant (doctorat en histoire de l’art, Université Complutense de Madrid). Les dernières expositions curatées par Abreu Pinto comprennent : Amanhã à primeira luz, Casa Triângulo (São Paulo, Brésil, 2019) ; Below Blue Horizon, Rodriguez Gallery (Poznan, Pologne, 2019) ; Armando Andrade Tudela, Nicolás Lamas et Sergio Verastegui, Salón (Madrid, Espagne, 2017) ; Notes for a Shell. Art-O-Rama (Marseille, France, 2017) ; Proteo. Tasman Projects, collection de Fernando Panizo & Dorothy Neary (Madrid, Espagne, 2017) ; A spear, a spike, a point, a nail, a drip, a drop, the end of the tale. Ellen de Brujine Projects (Amsterdam, Pays-Bas, 2015) ; Meditaremos em silêncio a diferença entre nós. Nogueras Blanchard (Madrid, Espagne, 2015);

Il est l’auteur de plusieurs nouvelles et fictions tels que Terral : Ivan Grilo. São Paulo : Familia, 2019 ; Below Blue Horizon : Sreshta Rit Premnath. Poznan : Rodriguez, 2019 ; El enemigo de adentro/El enemigo de afuera : María Sosa. Ciudad de México : Parque, 2019 (co-autrice Dorothée Dupuis) ; Proteus. Madrid : Tasman Projects, 2018 ; Biblioteca Sin Títulos (Bibliothèque sans titres). Madrid : Bibliothèque du Musée Reina Sofia, Centre d’Art Santa Mònica et La Casa Encendida, 2017 ; Notes for a Shell. Marseille: More Projects, 2017 ; This is Art Now vol.1. Madrid : Cristina Garrido, 2013. Tiago de Abreu Pinto est le commissaire de la section Opening à ARCO Madrid 2020 et N.A.S à Art Rotterdam 2020.
(Texte extrait du site Art-O-Rama)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles récents

Bientôt : (Re-)sentir tous les jours / Techniques de résistance – Mécènes du Sud Montpellier – Sète

Du 15 décembre 2020 au 7 mars 2021, les Mécènes du Sud Montpellier-Sète présentent « (Re-)sentir tous les jours/Techniques de résistance », une exposition imaginée par...

Bientôt : Chroniques 2020 « Éternité » – 2e Biennale des Imaginaires Numériques à Aix et Marseille

Jusqu’au 17 janvier 2021, Seconde Nature et Zinc proposent avec Chroniques 2020, la deuxième Biennale des Imaginaires Numériques. Après une première édition en 2018 dont...

33e Festival Les Instants Vidéo – « Mort, la vie te guette ! » à la Friche la Belle de Mai – Marseille

Jusqu’au 31 janvier 2021, les Instants Vidéo 2020, titré cette année « Mort, la vie te guette ! », propose dans le cadre de leur 33e Festival...

Jeanne Susplugas – J’ai fait ta maison dans ma boite crânienne – Ardenome à Avignon

Jusqu’au 19 décembre 2012, L’Ardenome accueille Jeanne Susplugas pour « J’ai fait ta maison dans ma boite crânienne » une exposition qui s’inscrit dans le cadre...

Bientôt : Tarik Kiswanson – Mirrorbody à Carré d’art – Nîmes

Du 30 octobre 2020 au 7 mars 2021, Carré d’art accueille Tarik Kiswanson pour « Mirrorbody », sa première exposition personnelle dans un musée en France. Pour...

Than Hussein Clark – A Little Night Music (And Reversals) au CRAC Occitanie à Sète

Jusqu’au 3 janvier 2012, le CRAC (Centre Régional d’Art Contemporain Occitanie / Pyrénées-Méditerranée) accueille Than Hussein Clark pour « A Little Night Music (And Reversals) »...

Nicolas Aguirre – Mind the gap à la galerie chantiersBoîteNoire

Juqu’au 19 décembre 2020, la galerie chantiersBoîteNoire accueille Nicolas Aguirre pour « Mindthe Gap », première exposition personnelle en Europe de cet artiste franco-équatorien qui vit et...

Abraham Poincheval – « Ruche – Hive » à la Vieille Charité – Marseille

Jusqu’au 29 novembre 2020, le Centre de la Vieille Charité accueille Abraham Poincheval pour « Ruche - Hive ». L’exposition s’articule autour d’un projet inédit intitulé Ruche....

Giovanni Fontana – Epigenetic poetry au Cipm – Marseille

Jusqu’au 20 décembre 2020, le Centre International de Poésie Marseille présente « Epigenetic Poetry », une exposition spécialement conçue par Giovanni Fontana pour l’espace du Cipm...

¡Viva Villa! 2020 – Les vies minuscules à la Collection Lambert, Avignon

Jusqu’au 10 janvier 2021, la Collection Lambert accueille pour la deuxième année le festival des résidences d’artistes ¡Viva Villa! 2020. Cette cinquième édition emprunte...
Partagez
Tweetez
Enregistrer