vendredi 17 septembre 2021

Sculpture en fête ! Les dix ans de la Collection Villa Datris


Jusqu’au 1er novembre 2021, la Villa Datris présente « Sculpture en fête ! », une exposition rétrospective qui célèbre les 10 ans de la Fondation à l’Isle-sur-la-Sorgue.

Conçu comme un florilège des expositions présentées depuis 2011, « Sculpture en fête ! » rassemble une sélection d’œuvres de 126 artistes qui sont entrées dans la collection de la fondation créée par Danièle Kapel-Marcovici et Tristan Fourtine :

Caroline Achaintre Yaacov Agam • Chul •Hyun Ahn • Alice Anderson • Marina Apollonio • Art Orienté Objet • Béatrice Arthus •Bertrand • Rina Banerjee • Rafael Barrios • Laurent Baude • Pascal Bernier • David Bill • André Bloc • Catheryn Boch • Katia Bourdarel • Angela Bulloch • Daniel Buren • Loris Cecchini • Miguel Chevalier • Ciris Vell • Geneviève Claisse • Anne Claverie • Alain Clément • Céline Cléron – Robbie Cornelissen • Olivier de Coux • Awena Cozannet • Elias Crespin • Carlos Cruz •Diez • Marinette Cueco • Pierre Daquin • Odile Decq • Jean Denant • Philippe Desloubières • Jean Dewasne • Daniel Dezeuze • Norman Dilworth • Henri •François Dumont • Nathalie Elemento • Harald Fernagu • Odile de Frayssinet • Meschac Gaba • Antonio Gagliardi • Alfieri Gardone • Amélie Giacomini et Laura Sellies • Emile Giglioli • Liam Gillick • Jacin Giordano • Sébastien Gouju • Dan Graham • Francis Guerrier • Stéphane Guiran • Tetsuo Harada • Alexis Hayère • Octavio Herrera • Sheila Hicks • Philippe Hiquily • Medjid Houari • Christian Jaccard • Ann Veronica Janssens • Dionisis Kavallieratos • Tadashi Kawamata • Hans Kotter • Sophie Lavaux • Julio Le Parc • Sol LeWitt • Evert Lindfors • Jaildo Marinho • Francesco Marino di Teana • Vincent Mauger • Kate MccGwire • Manuel Merida • Annette Messager • François Morellet • Ariel Moscovici • Jean • Paul Moscovino • Terrence Musekiwa • David Nash • Iván Navarro • Isabel Nolan • Marc Nucera • Sarah Oppenheimer • Laurent Perbos • Darío Pérez •Flores • Carmen Perrin • Françoise Pétrovitch • André Pharel • Jean • Charles Pigeau • Alice Pilastre • Jaume Plensa • Denis Pondruel • Fredrick Prescott • Laure Prouvost • Eva Ramfel • Jean Pierre Raynaud • Sylvie Rivillon • Vera Röhm • Samuel Rousseau • Niki de Saint Phalle • Nicolas Sanhes • Patrick Saytour • Robert Schad • Nicolas Schöffer • Susumu Shingu • Chiharu Shiota • Gabriel Sobin – Monika Sosnowska • Jesús •Rafael Soto • Jean Suzanne • Sarah Sze • Judy Tadman • Moffat Takadiwa • Caroline Tapernoux • Tilman • Wolfram Ullrich • Victor Vasarely • Joana Vasconcelos • Bernar Venet • Claude Viallat • Roger Vilder • Peter Vogel • Ludwig Wilding • Mâkhi Xenakis • Antonella Zazzera.

La liste des artistes exposée est vertigineuse et pourrait donner le tournis. On attendait avec intérêt et curiosité de voir comme les commissaires parviendraient à construire un parcours cohérent à partir une aussi grande diversité d’approches artistiques…

L’accrochage évite magistralement le piège du regard sur soi et de l’autocélébration. Ceux qui ont vu plusieurs des expositions de la Fondation auront le plaisir de se remémorer quelques moments exceptionnels. « Sculpture en fête ! » propose une autre vision, très réussie, des œuvres de la collection…

Le parcours débute dans le hall avec une œuvre de Niki de Saint Phalle (Blue Goddess Thoëris Hippolamp, 1990), pièce emblématique de la mémorable exposition Sculptrices en 2013. Accompagnée par un texte de bienvenue de Danièle Kapel-Marcovici, cette déesse égyptienne enceinte accueille avec une mystérieuse bienveillance le visiteur·euse.

Niki de Saint Phalle - Blue Goddess Thoëris Hippolamp, 1990 - Sculpture en fête ! Les dix ans de la Collection Villa Datris

Niki de Saint Phalle – Blue Goddess Thoëris Hippolamp, 1990. Résine peinte, ampoules, système électrique, socle métal – 107 x 70 x 30 cm – Edition EA 1/4

Le côté strictement rétrospectif du projet se limite à un résumé des 10 ans d’exposition à la Villa Datris dans la salle qui ouvre à gauche en entrant.

Sculpture en fête ! Les dix ans de la Collection Villa Datris - Vue de l'exposition au rez-de-chaussée. Photo Villa Datris
Sculpture en fête ! Les dix ans de la Collection Villa Datris – Vue de l’exposition au rez-de-chaussée. Photo Villa Datris

Sous la « surveillance » débonnaire d’un homme de lettres d’acier juché sur un rocher de Jaume Plensa (Nest III, 2012), l’ensemble des livres d’or est élégamment présenté sur les étagères de la bibliothèque.

Jaume Plensa - Nest III, 2012 - Sculpture en fête ! Les dix ans de la Collection Villa Datris

Jaume PlensaNest III, 2012. Acier inoxydable et pierre – 101 x 53 x 62 cm

Ils sont accompagnés de plusieurs sculptures de petite taille, dont une très belle boite à musique d’Alice Pilastre (Möbius Gymnopédie, 2011). Elle invite le visiteur à dérouler un ruban de Möbius qui interprète une transposition de la première Gymnopédie d’Erik Satie avec une inversion partielle de la partition…

Alice Pilastre - Möbius Gymnopédie, 2011 - Sculpture en fête ! Les dix ans de la Collection Villa Datris

Alice PilastreMöbius Gymnopédie, 2011. Componium 19 touches, métal, bois – 45 x 25 x 35 cm

« Sculpture en fête ! » s’articule en 9 séquences :

  • Liaisons particulières
  • Hors cadre
  • Formes et Déformes
  • Juste une illusion
  • Espaces intérieurs
  • Sciences naturelles
  • Pas si bêtes !
  • Complètement allumé.e.s !
  • Les Jardins de la Villa Datris

Comme toujours, l’accrochage est très réussi. Les rapprochements et les oppositions ont été conçus avec beaucoup de finesse et d’à-propos.

L’harmonie est toutefois troublée par une petite fausse note. Dans le couloir du premier étage, une sélection trop prodigue et une mise en espace particulièrement dense noient le visiteur qui a du mal à trouver sa place.

L’œil papillonne et ne sait trop où se poser. On retrouve ici nombre des pièces qui avait été montrées pour « Archi‑Sculpture » en 2015 et la même concentration qui nuisait alors à la lisibilité et à la cohésion du propos.

Cependant, l’ensemble réussit globalement à construire un parcours étonnamment intelligible et sensible qui laisse à chacun la place pour faire émerger émotions et souvenirs et bâtir ses propres histoires.

Un bref texte introduit chaque séquence. Il justifie parfois avec une peu trop d’enthousiasme le choix des artistes et des pièces sélectionnées. Chaque œuvre est accompagnée d’un cartel développé, en français et en anglais.

Complètement allumé.e.s ! - Sculpture en fête ! Les dix ans de la Collection Villa Datris - Vue de l'exposition au rez-de-jardin
Complètement allumé.e.s ! – Sculpture en fête ! Les dix ans de la Collection Villa Datris – Vue de l’exposition au rez-de-jardin

La scénographie sobre et discrète sait rester avant tout au service des œuvres et de leurs dialogues. L’éclairage utilise avec pertinence la lumière naturelle, un des atouts majeurs de la Villa Datris.

« Sculpture en fête ! » est accompagné par une importante programmation (visites commentées, conférences, ateliers…) dont le détail est disponible sur le site de la Villa Datris.

Le catalogue de presque 300 pages revient sur les dix ans d’exposition à la Villa Datris. Il présente les séquences du parcours thématique, les 156 œuvres qui sont exposées et rassemble quelques témoignages d’artistes.

Le commissariat et la scénographie sont assurés par Danièle Kapel-Marcovici, Jules Fourtine, Pauline Ruiz et Stéphane Baumet. La mise en lumière est réalisée par Philippe Berthé.

À noter l’amabilité remarquable des personnes qui assurent l’accueil du public.

À lire, ci-dessous, un compte rendu photographique et les textes de salle du parcours thématique.

En savoir plus :
Sur le site de la Villa Datris
Suivre l’actualité de la Villa Datris sur Facebook, Instagram et YouTube

Sculpture en fête ! Les dix ans de la Collection Villa Datris : Regards sur le parcours de l’exposition

Liaisons particulières

Cette première séquence rassemble dans le hall et dans la salle qui ouvre sur la jardin à gauche un superbe ensemble d’œuvres de sculptrices que l’on avait pu voir dans Sculptrices en 2013 et dans Tissage/Tressage en 2018.

Sculpture en fête ! Les dix ans de la Collection Villa Datris - Vue de l'exposition au rez-de-chaussée
Sculpture en fête ! Les dix ans de la Collection Villa Datris – Vue de l’exposition au rez-de-chaussée

Après la déesse égyptienne enceinte de Niki de Saint Phalle, on découvre une très belle pièce d’Antonella Zazzera (Armonico CLXXII, 2011) dont on retrouve une version monumentale dans le jardin (Armonico LXXXV, 2008).

Antonella Zazzera - Armonico CLXXII, 2011 - Sculpture en fête ! Les dix ans de la Collection Villa Datris

Antonella ZazzeraArmonico CLXXII, 2011. Fil de cuivre – 118 x 50 x 30 cm

Juste à côté, dans une vitrine trois statuettes d’Alice Anderson de sa série Spiritual Machines (Spiritual machines #16, #17, #18, 2008) propose toujours à partir de fils de cuivre un regard totémique sur des assemblages anthropomorphes d’objets et d’appareils du quotidien.

Alice AndersonSpiritual machines #16, #17, #18, 2008. Mini disque, accessoire d’aspirateur d’angle, fil métallique cuivré – 23 x 7 x 4 cm ; Iphone 5, clé USB, fil métallique cuivré – 19 x 6 x 1 cm ; Cassette analogique, coffret d’alimentation électrique, vinyl 45 tours, fil métallique cuivré – 18 x 17 x 17 cm

Un peu plus loin, une très belle pièce de Sheila Hicks (TBT, 2018) conduit le visiteur vers la seconde salle de cette section consacrées aux Liaisons particulières…

Sheila Hicks - TBT, 2018 - Sculpture en fête ! Les dix ans de la Collection Villa Datris

Sheila HicksTBT, 2018. Laine, lin, fibres acryliques teintées et cuir – 45 x 50 x 25 cm.

Sur la gauche, la salle qui ouvre sur le jardin abrite de multiples conversations qui se tissent délicatement entre un peu moins d’une dizaine de sculptrices et le public.

Au centre, Woman, look at you (2003) d’Awena Cozannet semble jouer le rôle du chef d’orchestre.

Awena Cozannet - Woman, look at you, 2003 - Sculpture en fête ! Les dix ans de la Collection Villa Datris

Awena CozannetWoman, look at you, 2003. Corde, soie, chapeau de travail, argile, poussière de goudron – 127 x 50 x 87 cm

Face à l’entrée, le Brutus (2016) de Caroline Achaintre paraît dévisager avec tendresse et une pointe d’autorité le visiteur qui pénètre dans ce conclave…

Caroline Achaintre - Brutus, 2016 - Sculpture en fête ! Les dix ans de la Collection Villa Datris

Caroline AchaintreBrutus, 2016. Laine tuftée à la main – 223 x 180 cm

Annette Messager et sa Tentation (2017) discute-t-elle avec l’amazone de Rina Banerjee Returned from the Amazons… », 2016) sous le regard amusé de Joana Vasconcelos qui fait du crochet avec Acapulco (2012) ?

Annette MessagerTentation, 2017. Fil métallique, filets, tissu, peluches – 205 x 190 x 20 cm
Rina Banerjee – « Returned from the Amazons, returned from East, returning to bring beauty of their flowers in jungles sewn, returning with animals from the «altar of afar» with samples people, furnishings, sugar and clove, spicing the world with the that will soon be known and everything that was – was once not known could be bought and sold », 2016. Plumes, acier, fil de laiton, coquillages cabri, fil, tissu vintage, noix, perles de verre, bâtons floraux en bois, glands en fil d’or, cordon en film plastique – 245 x 90 x 62 cm

Annette Messager, Awena Cozannet, Joana Vasconcelos et Rina Banerjee - Sculpture en fête ! Les dix ans de la Collection Villa Datris
Annette Messager, Awena Cozannet, Joana Vasconcelos et Rina Banerjee – Sculpture en fête ! Les dix ans de la Collection Villa Datris

En face, coincé entre les deux fenêtres, le monde a l’air pris au piège de la toile tissée Chiharu Shiota (State of Being (Globe), 2012)…

Chiharu Shiota - State of Being (Globe), 2012 - Sculpture en fête ! Les dix ans de la Collection Villa Datris

Chiharu ShiotaState of Being (Globe), 2012. Métal, peinture, globe terrestre et fils de laine noire – 120 x 80 x 45 cm

Sur le côté, le Hot Solid Object (2012) d’Isabel Nolan attend certainement la première occasion pour sauter dans le jardin.

Isabel Nolan - Hot Solid Object, 2012 - Sculpture en fête ! Les dix ans de la Collection Villa Datris

Isabel NolanHot Solid Object, 2012. Acier, fils de laine, coton et MDF – 44 x 50 x 69 cm

À la droite du globe entortillé de Chiharu Shiota et avant de quitter la salle, il faut prendre le temps de se perdre dans la fascinante carte routière poncée, peinte et recousue de Cathryn Boch (Sans titre, 2016) pour peut-être retrouver un chemin…

Cathryn Boch - Sans titre, 2016 - Sculpture en fête ! Les dix ans de la Collection Villa Datris

Cathryn BochSans titre, 2016. Carte routière sur papier poncé, encre de Chine, gouache, patine, fil, métal, couture à la machine, couture à la main – 91 x 117 cm

Hors cadre

La Villa Datris est un lieu atypique et unique qui accueille volontiers des esprits libres, des artistes qui cassent les codes et s’affranchissent des règles.

Nous avons réuni ici des artistes qui dans les années 60 ont décidé de rejeter la peinture traditionnelle, comme Claude Viallat et Daniel Dezeuze et d’autres de la même époque ou d’aujourd’hui, qui dévoilent l’envers du décor et jouent avec les matériaux en les détournant de leur fonction tels que Pierre Daquin.

Une belle invitation à s’ouvrir et à sortir du cadre !

Formes et Déformes

Formes et Déformes - Sculpture en fête ! Les dix ans de la Collection Villa Datris - Vue de l'exposition au rez-de-chaussée
Formes et Déformes – Sculpture en fête ! Les dix ans de la Collection Villa Datris – Vue de l’exposition au rez-de-chaussée

Comme en 2015, dans Archi-Sculpture, l’exposition hommage à Tristan qui était architecte, les œuvres présentées ici permettent d’explorer les interactions entre architecture et sculpture à travers le dialogue de ces deux univers de formes.

Témoignage de notre intérêt particulier pour la sculpture et l’abstraction, nous nous sommes passionnés pour des artistes qui interrogent les notions liées à l’espace, à la perspective et à l’équilibre. Sous la forme de sculptures cinétiques ou d’œuvres abstraites aux couleurs éclatantes, ces artistes laissent une grande place à l’imaginaire.

Les frontières s’estompent : architecture ou sculpture ?

Juste une illusion

Reflets de nos goûts personnels, l’art abstrait, l’art cinétique et l’art optique ont fréquemment été exposés à la Villa Datris ; dès 2011 avec Sculptures Plurielles et en 2012 avec Mouvement et Lumière, exposition pour laquelle nous avons reçu l’aide de la Galerie Meyer Zafra et de la Galerie Denise René, pionnière de ces mouvements dans les années 50.

Aujourd’hui, ces œuvres constituent une partie importante de la Collection.

Mobiles et interactives, prenez le temps de les découvrir !

A la Villa Datris nous aimons provoquer des dialogues et des discussions imaginaires comme cette rencontre entre Jesús-Rafael Soto et Elias Crespin dont les oeuvres fascinaient Tristan.

Deux artistes originaires du Vénézuéla, de deux générations différentes, qui développent, à travers leurs créations, des expérimentations sur le mouvement mêlant technologie et poésie.

Magique !

Espaces intérieurs

Les artistes créent des mondes imaginaires et utopiques et par le biais du rêve, ils nous invitent à interroger notre rapport intime à l’espace.

En faisant preuve de fantaisie et d’ouverture, ils nous permettent d’envisager une autre manière d’habiter le monde.

Sciences naturelles

Sciences naturelles - Sculpture en fête ! Les dix ans de la Collection Villa Datris - Vue de l'exposition au rez-de-chaussée
Sciences naturelles – Sculpture en fête ! Les dix ans de la Collection Villa Datris – Vue de l’exposition au rez-de-chaussée

Nous découvrons ici des artistes qui s’interrogent et s’expriment sur leur relation à notre environnement.

À travers leur regard se matérialisent les multiples facettes de cette nature, à la fois paisible, tumultueuse, inquiétante et menacée.

Pas si bêtes !

Pas si bêtes ! - Sculpture en fête ! Les dix ans de la Collection Villa Datris - Vue de l'exposition au rez-de-chaussée
Pas si bêtes ! – Sculpture en fête ! Les dix ans de la Collection Villa Datris – Vue de l’exposition au rez-de-chaussée

Plumes, poils, écailles et tentacules, les animaux ont envahi la Villa Datris en 2019. Avec gravité ou humour, les œuvres de la Collection montrent des représentations sensibles d’animaux qui sont tour à tour contemplation du vivant et prise de conscience de la fragilité des espèces.

Miroir de notre condition, les animaux continuent de nous émerveiller et sont une extraordinaire source d’inspiration pour les artistes.

Complètement allumé.e.s !

Complètement allumé.e.s ! - Sculpture en fête ! Les dix ans de la Collection Villa Datris - Vue de l'exposition au rez-de-jardin
Complètement allumé.e.s ! – Sculpture en fête ! Les dix ans de la Collection Villa Datris – Vue de l’exposition au rez-de-jardin

Composante essentielle de la sculpture contemporaine, ces oeuvres lumino-cinétiques, interactives et colorées entraînent notre regard dans des profondeurs insoupçonnables.

Entrées plus récemment dans la Collection, les œuvres d’art vidéo nous transportent dans des univers singuliers comme l’histoire familiale fantasque de Laure Prouvost ou l’addictive promenade d’architecture de Robbie Cornelissen.

Lumineux !

Les Jardins de la Villa Datris

Chaque année, les jardins de la Villa Datris permettent de découvrir de nombreuses sculptures en lien avec le thème de l’exposition. Pour célébrer les 10 ans de la Fondation, 32 sculptures de la Collection ont été réunies dans les jardins et sur les bords de la rivière.

Les Jardins de la Villa Datris - Sculpture en fête ! Les dix ans de la Collection Villa Datris
Les Jardins de la Villa Datris – Sculpture en fête ! Les dix ans de la Collection Villa Datris

Avant de monter les escaliers qui mènent à la Villa, cinq œuvres accueillent les visiteurs. Tout en courbes, le Quatrain de Stéphane Guiran prend place sous le figuier et fait face à une grande composition de Jaildo Marinho et 228.5° ARC x 5 de Bernar Venet.

Cet ensemble d’œuvres, aux puissantes formes géométriques, est complété par Coronae Digitalis, de Miguel Chevalier, grande fleur fractale de métal rouge et Advertisement de l’artiste polonaise Monika Sosnowska, structure de métal noir évoquant une architecture en ruine.

Ces deux sculptures sont exposées à la Villa Datris pour la première fois.

La visite du jardin Sud permet de découvrir un ensemble de 25 œuvres. De part et d’autre de l’escalier menant aux jardins se trouvent deux sculptures jouant avec les notions d’équilibre et de mouvement, Reorneadora de Philippe Hiquily et Sailing de Susumu Shingu.

Les Jardins de la Villa Datris - Sculpture en fête ! Les dix ans de la Collection Villa Datris
Les Jardins de la Villa Datris – Sculpture en fête ! Les dix ans de la Collection Villa Datris

Sur l’ascenseur se développe Elévation colorée, une œuvre originale de Daniel Buren alternant bandes blanches et filtres transparents colorés, créée pour la Villa Datris en 2015 et réinstallée cette année.

Sculptures Plurielles, première exposition de la Fondation Villa Datris initiée en 2011 est évoquée par la présence de cinq sculptures présentées sur la calade de schiste.

Qu’elles soient en marbre, en acier ou en inox, ces oeuvres créées par Jean Suzanne, Olivier de Coux, Norman Dilworth, Nicolas Sanhes et Etienne Viard symbolisent la création sculpturale dans la diversité de ses formes et de ses matériaux.

D’autres sculpteurs, également exposés en 2011, sont réunis dans cette partie du jardin.

Il en va ainsi d’Henri-François Dumont qui joue avec les dimensions démesurées d’une chaise qui devient échelle, de Marc Nucera, qui fait se vriller le bois de cyprès ou encore de Gabriel Sobin qui emploie le marbre noir et la lave afin de créer une éolienne que les bourrasques du mistral feront tournoyer.

Les Jardins de la Villa Datris - Sculpture en fête ! Les dix ans de la Collection Villa Datris
Les Jardins de la Villa Datris – Sculpture en fête ! Les dix ans de la Collection Villa Datris

Quant à Ariel Moscovici, sa sphère de métal irrégulière et anguleuse attend de refléter les rayons du soleil.

L’impressionnante pièce d’inox et d’aluminium de Vincent Mauger s’expose au centre de la cour sous le tilleul. De part et d’autre du passage qui mène à la rivière, deux sculptures bleues ont été installées. La première, de l’artiste Rafael Barrios est composée de formes géométriques qui évoquent l’art cinétique, tandis que la seconde, créée par Jean-Paul Moscovino, joue avec des plis et des illusions d’optique.

Philippe Desloubières avec Germination 003b, semble inviter les visiteurs à s’engager sous la tonnelle qui mène à la rivière. Au milieu des arbres, Odile de Frayssinet dévoile sa grande sculpture Comme une terre sans ombre, tandis que les Cinq créatures bleues, de Mâkhi Xenakis se détachent de la verdure et des bambous.

Au bout du chemin, l’incroyable tissage de cuivre d’Antonella Zazzera semble se jeter dans les eaux, tandis que Sentinelle de Françoise Pétrovitch veille sur les trois pièces aux formes organiques de David Nash.

Les Jardins de la Villa Datris - Sculpture en fête ! Les dix ans de la Collection Villa Datris
Les Jardins de la Villa Datris – Sculpture en fête ! Les dix ans de la Collection Villa Datris

L’Arbrabra d’Anne Claverie tente de s’enraciner sur l’emplacement même, où il y a quelques années se trouvait un grand arbre tombé depuis dans la rivière.

Sculpture en fête ! Les dix ans de la Collection Villa Datris : Texte de Danièle Kapel-Marcovici

Bienvenue à la Villa Datris !

Cher.e.s amies et amis,

Cette année, c’est une exposition très particulière que nous vous invitons à découvrir : Sculpture en fête ! C’est la rétrospective de dix ans d’acquisitions d’œuvres, et autant d’expositions, qui forment aujourd’hui la Collection de la Villa Datris. C’est une collection faite de coups de cœur et aussi du fruit de nos recherches, de nos réflexions et de nos échanges avec les artistes à l’occasion de visites d’ateliers et nourrie de nos découvertes lors de visites d’expositions.

Elle reflète nos goûts, nos choix personnels et passionnés, nos regards croisés avec Tristan, et puis après son départ, de mes regards partagés avec d’autres, avec les vôtres aussi au fil des ans. C’est une collection éclectique, ludique, parfois savante, jamais prétentieuse mise en valeur dans une scénographie qui fait dialoguer les œuvres, provoque des rencontres inédites et crée des interactions.

C’est une collection de sculpture contemporaine, comme toujours à la Villa Datris, c’est le reflet et la mémoire de nos expositions, des œuvres que nous aimons, qu’elles soient abstraites, souvent, ou figuratives, rarement, elles sont cinétiques, mobiles, lumineuses, colorées ou numériques. Toutes racontent une histoire, une démarche d’artistes inspirés, créatifs et engagés.

Une exposition qui réunit 126 artistes du XXème et du XXIème siècle, des femmes et des hommes de plusieurs générations, de tous horizons, toujours vivants dans leur art. Nous vous invitons à vivre une expérience artistique et émotionnelle et vous convions à une promenade à travers 156 œuvres qui nous font rêver, nous interpellent, nous font réfléchir, des œuvres porteuses de sens qui abordent de multiples sujets et nous font pénétrer de multiples univers.

Nous sommes heureux de vous accueillir et de partager avec vous la joie et le plaisir de parcourir Sculpture en fête ! dans la Villa et les jardins.

Danièle Kapel-Marcovici
Fondatrice et Présidente de la Fondation Villa Datris

Articles récents

Partagez
Tweetez
Enregistrer