« His Master’s Voice » à La Panacée, Montpellier

Après les quatre expositions de « Vous avez un message » (« Conversations Électriques », « Dernières nouvelles de l’Éther », « Art by téléphone… Recalled » et « Une lettre arrive toujours… »)  qui nous interrogeait sur l’écrit et la conversation à travers les usages de dispositifs technologiques, La Panacée nous propose, avec « His Master’s Voice », un regard critique sur la voix et le langage.

« His Master’s Voice » réunit une trentaine de pièces d’artistes rarement exposés en France.

L’expérience nous a montré que les propositions du Centre de Culture Contemporaine imposent un engagement important du visiteur. Naturellement, c’est encore le cas pour cette nouvelle exposition  conçue au Hartware MedienKunstVerein (HMKV), à Dortmund et dont le commissariat est assurée par Inke Arns.

La densité et la diversité du propos exigent une attention soutenue. Pour en apprécier toute la richesse, on conseille de prévoir plusieurs visites et du temps pour explorer les propositions de « His Master’s Voice » et découvrir « un monde peuplé de prêcheurs, de propagandistes, de choristes, de ventriloques, de doubleurs… » et comme le suggère Franck Bauchard, directeur artistique du centre, « joindre votre voix dans les expérimentations proposées par La Panacée… »

L’accès est gratuit, il ne faut donc pas hésiter à venir découvrir « His Master’s Voice » en plusieurs étapes et/ou à l’occasion des nombreuses performances qui sont programmées. Les découvertes y sont nombreuses et passionnantes.

International Institute of Political Murder (IIPM), Hate Radio, 2011
International Institute of Political Murder (IIPM), Hate Radio, 2011

Les médiateurs de La Panacée sont comme toujours à la disposition des visiteurs. Les cartels sont accompagnés de Qr Code qui donnent accès à des commentaires présentant chaque pièce.
Certaines propositions sont en anglais ou sous titrés en anglais. Pour les visiteurs qui ne sont pas anglophones, une  traduction des  propos est disponible à l’entrée des salles.

C’est jusqu’au 20 septembre 2015. L’exposition est accompagné de nombreux ateliers, conférences et performances… Programme à découvrir sur le site de La Panacée.

Pour les esprits curieux, « His Master’s Voice » est incontournable, cet été, à Montpellier !

On lira ci-dessous la présentation de l’exposition par Inke Arns, commissaire de l’exposition. Merci à Franck Bauchard et à son équipe.

Artistes présents :
Christophe BrunoErik BüngerWilliam Burroughs & Antony BalchAslı Cavu şoğluYoung-Hae Chang Heavy Industries (YHCHI) Jakup FerriJochen GerzRichard GraysonAsta GrötingDaniel HoferAnette Hoffmann / Matei Bellu / Andrea Bellu / Regina SarreiterInternational Institute of Political MurderIgnas KrungleviciusStefan PanhansLaure ProuvostKathrin ResetaritsPeter RoseManuel SaizAnri SalaRichard Serra & Nancy HoltKatarina ZdjelarArtur Zmijewski.

En Savoir plus :
Sur le site de La Panacée
Sur la page Facebook de La Panacée
Suivre La Panacée sur Twitter
Télécharger le livret de l’exposition

Présentation de « His Master’s Voice » par Inke Arns

« His Master’s Voice »sur la voix et le langage est une exposition sur la qualité performative de la voix et du langage, l’étrangeté et le manque d’authenticité de la parole, sur la voix en tant qu’acte de discours politique, et sur le langage en tant qu’énonciation performative.

Nous agissons au travers du langage, mais comment le langage agit-il à travers nous ?

L’exposition « His Master’s Voice »sur la voix et le langage s’intéresse aux situations comiques, troublantes, ou irritantes provoquées par le langage et la voix humaine.
Un choix d’œuvres vidéo, web et performatives laisse le spectateur éprouver le potentiel émotionnel, social et politique de la voix. De quelle manière la voix est-elle reliée au corps et à l’identité de l’individu ? Que se passe-t-il quand le mot se détache de son locuteur, le texte de son sens, le son de son image ? Ou encore quand la voix n’appartient plus au corps dont elle émane ?
Les artistes de l’exposition se mettent à l’écoute aussi bien des ventriloques que des propagandistes et autres prêcheurs. Ils explorent et reprennent des discours historiques ou contemporains sondant l’effet émotionnel ou spirituel de la puissance de la voix et des jeux de mots, jouant avec les transformations de l’identité et du sens.
Ce faisant, ils expérimentent avec des technologies qui enregistrent, reproduisent ou recouvrent la voix. A côté d’une trentaine d’œuvres, une riche documentation composée d’ouvrages, d’extraits de films ou de vidéos sera proposée afin d’approfondir les qualités performatives de la voix, du discours et du langage.

Inke Arns
Commissaire de l’exposition

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.