samedi 26 septembre 2020

Abdelkader Benchamma – La rumeur des cercles à la Galerie chantiers BoiteNoire

La Galerie chantiers BoiteNoire accueille « La rumeur des cercles », une exposition inédite en deux volets de Abdelkader Benchamma. Le premier se déroulera du 15 février au 13 avril et le second est annoncé du 16 mai au 6 juillet 2019.

Dans son texte de présentation (voir ci-dessous), la Galerie chantiers BoiteNoire dévoile les grandes lignes de ce projet :

« “La rumeur des cercles” est une phrase tirée d’un ouvrage assez peu connu “Un mythe moderne” de C.G. Jung. Jung y étudie les manifestations célestes à travers les époques et dresse de nombreux parallèles entre les phénomènes magiques de l’antiquité et ceux contemporains de formes volantes non identifiées.

Abdelkader Benchamma, qui aime naviguer entre les frontières troubles de la science et de l’ésotérisme, s’en inspire pour dresser sa propre mythologie visuelle fascinante où les jeux de strates, de couches – autant celles de sens que celles de matières géologiques – semblent se propager sur les murs de la galerie, hors du papier, et a l’intérieur du papier, multipliant les sens, les histoires, pour finalement questionner notre rapport à la croyance et au magique, toujours par ce biais de l’émerveillement du dessin (…) ».

Abdelkader Benchamma - La rumeur des cercles (1) à la Galerie chantiers BoiteNoire
Abdelkader Benchamma – La rumeur des cercles (1) à la Galerie chantiers BoiteNoire

On attendait avec beaucoup de curiosité de découvrir cette nouvelle proposition. L’exposition est à la hauteur de nos espérances.

Dans la salle voûtée d’ogives qui ouvre sur la cour de l’Hôtel Baudon de Mauny, Abdelkader Benchamma présente un accrochage spectaculaire sur une superbe fresque qui couvre trois des deux murs de cet espace. S’asseoir sur les marches de l’escalier et laisser divaguer son regard est une expérience envoûtante, un rare moment de délectation… Ce lieu intime est occupé avec une force étonnante par Benchamma. Il y réussit là quelque chose de peut-être plus puissant que sur les vastes espaces où il est régulièrement invité…

La deuxième salle propose un accrochage plus classique, mais réalisé avec beaucoup de soin, de justesse et d’équilibre. On y découvre de très belles feuilles. ChantiersBoîteNoire est sans aucun doute un lieu avec lequel le travail d’Abdelkader Benchamma s’accorde parfaitement…

C’est absolument incontournable. On attend avec intérêt le deuxième volet de « La rumeur des cercles » !

La galerie chantiersBoîteNoire accompagne Abdelkader Benchamma depuis de nombreuses années. Elle l’a accueilli pour plusieurs expositions personnelles ou collectives et a souvent présenté son travail dans le cadre de salons comme Drawing room à Montpellier, Slick à Bruxelles ou Pareidolie à Marseille.

Abdelkader Benchamma, Le Soleil comme une plaque d'argent mat au Carré Sainte-Anne, 2014 - Slide_1
Abdelkader Benchamma, Le Soleil comme une plaque d’argent mat au Carré Sainte-Anne, 2014

À Montpellier, nombreux sont ceux qui gardent un souvenir fort de sa proposition « Le soleil comme une plaque d’argent mat » au Carré Sainte-Anne

Artiste reconnu, Abdelkader Benchamma a récemment produit deux expositions remarquées à Paris, L’horizon des événements au 104 et L’écho de la naissance des mondes au Collège des Bernardins.

Premier lauréat du Prix Occitanie – Villa Medicis, il sera l’invité du MRAC à Sérignan pour « Retour de la Villa Medicis » dans les prochains mois.
Il participe également à « Un autre monde///dans notre monde », une évocation contemporaine du réalisme fantastique présentée par le Frac PACA du 23 mars au 2 juin 2019.

Un autre monde dans notre monde - Frac Provence-Alpes-Côte d’Azur - Plateau 2 - Vue de l'exposition - Photo En revenant de l'expo !
Un autre monde dans notre monde – Frac Provence-Alpes-Côte d’Azur – Plateau 2 – Vue de l’exposition – Photo En revenant de l’expo !

Abdelkader Benchamma est aussi un des artistes annoncés pour « 100 artistes dans la ville », la manifestation très attendue que Nicolas Bourriaud proposera pour accompagner l’ouverture du MO.CO à Montpellier en juin prochain.

En savoir plus :
Sur le site de la galerie chantiersBoîteNoire
Suivre l’actualité de la galerie chantiersBoîteNoire sur Facebook

« La rumeur des cercles » est une phrase tirée d’un ouvrage assez peu connu « Un mythe moderne » de C.G. Jung. Jung y étudie les manifestations célestes à travers les époques et dresse de nombreux parallèles entre les phénomènes magiques de l’antiquité et ceux contemporains de formes volantes non identifiées.

Abdelkader Benchamma - Wrong memories 1, 2018 - La rumeur des cercles à la Galerie chantiers BoiteNoire
Abdelkader Benchamma – Wrong memories 1, 2018 – La rumeur des cercles à la Galerie chantiers BoiteNoire

Abdelkader Benchamma, qui aime naviguer entre les frontières troubles de la science et de l’ésotérisme, s’en inspire pour dresser sa propre mythologie visuelle fascinante où les jeux de strates, de couches – autant celles de sens que celles de matières géologiques – semblent se propager sur les murs de la galerie, hors du papier, et a l’intérieur du papier, multipliant les sens, les histoires, pour finalement questionner notre rapport à la croyance et au magique, toujours par ce biais de l’émerveillement du dessin (…) »

Abdelkader Benchamma - Airship 2, 2016 - La rumeur des cercles à la Galerie chantiers BoiteNoire
Abdelkader Benchamma – Airship 2, 2016 – La rumeur des cercles à la Galerie chantiers BoiteNoire

À la galerie chantiersBoîteNoire, l’artiste offre un condensé de sa palette et de ses recherches, certains dessins sont éphémères immenses et jetés à même le mur, d’autres pérennes, un papier, une gravure ancienne revisitée, de grands dessins ciselés avec obsession et élégance.

Tantôt magicien, tantôt savant, Benchamma mêle documentation et archives authentiques à des représentations fantasmées afin d’offrir un voyage initiatique à travers la porosité des sciences, des croyances, des cultes et des mythes anciens et contemporains. Il décompose les images, perturbe les séquences et présente une cartographie de liens insoupçonnés qui réconcilient notre obsession pour la science et la technologie et notre quête d’une spiritualité renouvelée.

Abdelkader Benchamma - Airship 3, 2016 - La rumeur des cercles à la Galerie chantiers BoiteNoire
Abdelkader Benchamma – Airship 3, 2016 – La rumeur des cercles à la Galerie chantiers BoiteNoire

Abdelkader Benchamma imagine et dessine des états de matière, des évènements, des éclats des fusions. Le dessin s’aventure alors dans des zones troubles, hésite, entre sculpture et liquéfaction, figure ou abstraction.

Jouant de la confusion entre la connaissance réelle et ses simulacres, Benchamma réactive d’anciennes traditions et mythes, autant de matière noire qui vient engloutir les visiteurs de l’exposition. Il donne ainsi accès à des univers parallèles dans lequel nous devons accepter de nous perdre, abandonner notre vision univoque de la réalité pour en embrasser de multiples, aussi déroutantes ou angoissantes soient-elles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles récents

Adrien Vescovi – Slow Down Abstractions au Studio Fotokino – Marseille

Jusqu’au 27 septembre 2020, Adrien Vescovi présente au Studio Fotokino plusieurs pièces récentes sous le titre « Slow Down Abstractions ».

Paul Valéry et les peintres – Musée Paul Valéry à Sète

Dans le cadre de la célébration de son 50e anniversaire, le Musée Paul Valéry présente « Paul Valéry et les peintres ». Du...

Requiem pour un centaure – Exposition des diplômés de MO.CO. Esba

Du 26 septembre au 1er octobre 2020, le MO.CO. Esba présente « Requiem pour un centaure », une exposition des diplômés de l’École...

Agnès Fornells – Cielo & Suelo à Pierresvives

Jusqu’au 3 octobre 2020, le balcon de Pierresvives accueille « Cielo & Suelo » une proposition d’Agnès Fornells. Pour...

Bientôt : The New York School Show au Pavillon Populaire – Montpellier

Du 7 octobre 2020 au 10 janvier 2021, le Pavillon populaire à Montpellier présente « The New York School Show, les photographes...

Possédé·e·s au MO.CO. Panacée

Du 26 septembre 2020 au 3 janvier 2021, le MO.CO. Panacée présente « Possédé·e·s », une exposition qui rassemble plus de 25 artistes....

Flore Saunois – « Meridional Contrast » à La Friche et « Liminal » à art-cade

Flore Saunois est sans doute une des artistes qui se sont affirmés avec force à l'occasion du 12e Printemps de l'art...

Wilfrid Almendra – So Much Depends Upon a Red Wheel Barrow – Atlantis à Marseille

Jusqu’au 28 novembre 2020, Wilfrid Almendra présente « So Much Depends Upon a Red Wheel Barrow », dernière exposition proposée par Atlantis au...

Amandine Simonnet & Gilles Pourtier – Does the angle between two walls have a happy ending? à La Cartine

Jusqu’au 27 septembre 2020, Amandine Simonnet et Gilles Pourtier présentent avec « Does the angle between two walls have a happy ending? »...

Retour sur le premier week-end du PAC 2020 (Printemps de l’Art Contemporain) à Marseille

Du 28 au 30 septembre, le réseau PAC/Provence Art Contemporain inaugurait la douzième édition du PAC – Printemps de l’Art Contemporain...
Partagez
Tweetez
Enregistrer