lundi 17 février 2020

Paréidolie 2019 – Retour au Château de Servières à Marseille


Après une édition 2018 au J1 à l’ombre d’Art-o-rama et dans les scintillements lumineux renvoyés par les bassins du port, Paréidolie 2019 retrouvera les espaces du Château de Servières, « sur un temps plus long et avec de nouveaux aménagements ».
Le communiqué de presse annonce que pour cette sixième édition, placée sous la présidence de Jean de Loisy, « Paréidolie évolue et innove dans deux directions : l’émergence et la reconnaissance ».

On attend donc avec impatience et curiosité ces nouveautés qui seront présentées sur trois jours du vendredi 30 août au dimanche 1er septembre.

Côté « émergence », les visiteurs du salon découvriront « l’invitation pour la première fois d’une galerie en ligne, mais aussi la demande faite à chacune des galeries sélectionnées de présenter un nouveau talent ».
La « reconnaissance » devrait être marquée par « la création de deux prix destinés à récompenser le travail des artistes et à travers eux celui de leurs galeries et un Prix Indépendant Point contemporain ».

 

Les 14 galeries sélectionnées sont :

Le comité de pilotage a choisi d’offrir deux Cartes Blanches au galeries Jeune Création/Cabane Georgina (Paris – Marseille) et Asphodèle – espace pour l’art (Arles).

Il invite également un artiste du territoire (Gilles Pourtier, Marseille) et un commissaire pour l’Espace Vidéo (Emilio Àlvarez, directeur Àngels Barcelona Gallery/Loop Fair, Barcelone).

On attend avec intérêt de découvrir les nouveaux aménagements annoncés pour les espaces d’exposition et la scénographie du salon qui était déjà confiée à l’architecte Harald Sylvander l’an dernier.

Paréidolie 2019 poursuit son partenariat avec le FRAC Provence-Alpes-Côte-d’Azur et les Musées de Marseille.
Nicolas Daubanes, Prix des Amis du Palais de Tokyo 2018 sera exposée au FRAC Provence-Alpes-Côte d’Azur et Samuel Rousseau, sélection du Prix Marcel Duchamp 2011, sera présent au musée des Docks Romains.

Depuis plusieurs éditions, Paréidolie ouvre la Saison du Dessin en partenariat avec les Musées de Marseille, les Galeries et institutions du réseau Marseille-Expos et les centres d’art de la région. Les amateurs de dessins pourront parcourir cet automne une vingtaine de lieux partenaires à la découverte des meilleures feuilles :

À Marseille :
Vidéochroniques / Musée des Docks romains / Galerie Porte Avion / OÙ lieu d’exposition pour l’art actuel / Look & Listen / Galerie Territoires Partagés / FRAC Provence-Alpes-Côte d’Azur / Atelier Cadratem / Château de Servières

Dans la région :
Musée Estrine — Saint-Rémy-de-Provence / Artothèque intercommunale — Miramas / Centre d’Arts Plastiques Fernand Léger — Port-de-Bouc / Voyons Voir | art contemporain et territoire — Saint-Chamas / ARTEUM — musée d’art contemporain — Châteauneuf-Le-Rouge / Galerie Jean-Louis Ramand — Aix-en-Provence / Centre d’art contemporain intercommunal — Istres / Pavillon de Vendôme — Aix-en-Provence / Centre d’art contemporain Les Pénitents Noirs — Aubagne

Comité artistique de Paréidolie 2019 :
Sous la présidence de Jean de Loisy, Directeur de l’École nationale supérieure des beaux-arts de Paris, ce comité rassemblait : Julie Crenn, docteure en histoire de l’art, critique d’art et commissaire d’exposition indépendante • Thierry Forien, collectionneur • Josée Gensollen, collectionneur • Laurent Godin, galerie Laurent Godin Paris • Pascal Neveux, directeur du FRAC Provence-Alpes-Côte-d’Azur • Marine Pages, artiste et co-fondatrice de la revue Roven • Chiara Parisi, commissaire à l’Académie de France à Rome – Villa Médicis • Michèle Sylvander, artiste • Gérard Traquandi, artiste.

La direction du salon est assurée par Martine Robin. Le comité de pilotage reste composé de Martine Robin, Françoise Aubert, Lydie Marchi et Michèle Sylvander.

Compte rendu de visite à suivre après l’ouverture de Paréidolie 2019.

En savoir plus :
Sur le site de Paréidolie
Suivre l’actualité de Paréidolie sur Facebook et Instagram

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles récents

Le Cirva à Marseille / Les résidences d’artistes (épisode 1)

Le Cirva (Centre international de recherche sur le verre et les arts plastiques) est la structure avec laquelle débute cette série d’articles à propos...

Bientôt : Les sources du geste / Beijing-Nîmes #2 au Colisée 1 de Nîmes Métropole

Du 20 février au 20 mars 2020, Nîmes Métropole en partenariat avec le CACN (Centre d’Art Contemporain de Nîmes) propose « Les sources du geste...

Lisa Milroy – Ensemble/Together au Frac Occitanie Montpellier

Du 15 février au 11 avril 2020, Frac Occitanie Montpellier invite l’artiste anglo-canadienne Lisa Milroy pour une première exposition monographique qui rassemble des œuvres...

Mondo Dernier Cri ! Une internationale sérigrafike au MIAM

Jusqu’au 20 septembre 2020, « Mondo Dernier Cri » envahit littéralement les espaces du MIAM (Musée International des Arts Modestes) à Sète avec une rétrospective sur...

La Relève II à Marseille

Jusqu’au 8 février 2020, dans le cadre de la 10e édition du festival international des pratiques émergentes, Parallèle s’associe à art-cade, Coco Velten et...

Amorce – Maupetit, côté galerie à Marseille

Jusqu’au 15 février 2020, Maupetit, côté galerie propose « Amorce » une intéressante exposition qui repose sur l’idée de « première fois ». Une première fois...

Jean Ranc, un Montpelliérain à la cour des rois au Musée Fabre – Montpellier

Du 25 janvier au 26 avril, le Musée Fabre présente la première exposition consacrée à Jean Ranc, peintre né à Montpellier en 1674 et...

Permafrost – Les formes du désastre à La Panacée

Jusqu'au 3 mai 2020, Le MO.CO. Montpellier Contemporain - Panacée propose « Permafrost - Les formes du désastre », une exposition collective qui « se présente comme...

gethan&miles – Essor / Anatomie de la joie collective au Tiers QG – Manifesta 13

Jusqu'au 15 février 2020, gethan&miles et Les Excursionnistes Marseillais présentent « Essor / Anatomie de la joie collective » au Tiers QG. Cette proposition...

Mathias Poisson – Vastes Parages au Centre d’Art de Châteauvert

Du 15 février au 28 juin 2020, le Centre d’Art de Châteauvert présente « Vastes Parages », une proposition de Mathias Poisson qui s’inscrit dans le...

Partagez
Tweetez
Enregistrer
%d blogueurs aiment cette page :