dimanche 27 septembre 2020

Etel Adnan, « Tout ce que je fais est mémoire » au Château la Coste

Après JR et ses trains électriques installés dans le pavillon Renzo Piano, Château La Coste annonce « Tout ce que je fais est mémoire », une proposition de Etel Adnan.

Du 3 mars au 15 avril, l’auteure, poète et artiste, née à Beyrouth en 1925, présentera une sélection de peintures récentes.

Face à ces œuvres, deux immenses tapisseries seront exposées pour la première fois. Le communiqué de presse précise : « Travaillant avec un tisserand de la région d’Aubusson, Adnan continue la tradition d’Henri Matisse, Fernand Léger et d’autres artistes de transférer leur composition sur ce support ».
On suppose que ces tapisseries inédites seront dans le prolongement de celles que l’on peut voir à la galerie Lelong à Paris, depuis le 25 janvier et jusqu’au 10 mars prochain.

On attend avec beaucoup d’intérêt cette proposition de Etel Adnan dont on a pu voir l’an dernier quelques petits formats à Carré d’Art et que l’on retrouve actuellement pour un dialogue captivant avec Joana Hadjithomas dans le film « Ismyrne » à la Galerie de la Méditerranée au Mucem dans l’exposition « Connectivités ».
À l’automne 2016, l’Institut du monde arabe avait consacré une importante exposition personnelle à Etel Adnan. Cet événement avait reçu un accueil chaleureux.

Etel Adnan, « Tout ce que je fais est mémoire » au Château la Coste
Etel Adnan, « Tout ce que je fais est mémoire » au Château la Coste

On revient sur cette proposition après un prochain passage par le Château la Coste.

À lire, ci-dessous, une brève présentation de Etel Adnan par Carré d’Art et quelques repères biographiques extraits du site de sa galerie parisienne.

À voir, cette conversation avec Hans Ulrich Obrist, dans le cadre de l’exposition « Mémoires Vives » à la Fondation Cartier, en 2014.

À écouter cet entretien avec Laure Adler pour l’émission Hors-Champs sur France Culture, en 2015.

À noter que jusqu’au 2 avril, Château la Coste présente « In Position » de l’artiste écossais Callum Innes.

En savoir plus :
Sur le site Château la Coste
Suivre l’actualité de Château la Coste sur Facebook, Twitter et Instagram
Sur le site de Etel Adnan
Etel Adnan sur les sites de la galerie Lelong & Co, de la Galleria Continua et de la galerie Sfeir
Etel Adnan sur le site de l’Institut du monde arabe

Etel Adnan : Présentation par Carré d’art

Etel Adnan vit entre la Californie, la France et le Liban.
Etel Adnan est une auteure poète, artiste née à Beyrouth en 1925. Elle quitte le Liban pour Pa-ris en 1949 avant de partir en Californie en 1955 où elle rencontre les auteurs de la Beat Generation. Personnellement marquée par l’exil et le traumatisme de la guerre civile liba-naise elle travaille en traversant les langues et les continents pour être aujourd’hui une des voix essentielles du Moyen Orient.
Elle peint des paysages dans une palette colo-rée qui tend vers l’abstraction. Elle a commen-cé à peindre pendant son séjour à San Francis-co face au Mont Talmapaïs. A la manière d’Hokusai ou de Cézanne revenant sans cesse sur le motif sous différentes perspectives.
La peinture, toujours de petits formats, est res-tée centrale dans sa pratique artistique. Ces dernières séries réalisées à Beyrouth ou à Paris ont des compositions de plus en plus abstraites. Les couleurs vives sont associées à des formes géométriques par la suggestion d’horizon, du soleil, de paysages maritimes.
Ses livres sont traduits en plus de dix langues. Ses peintures ont été exposées récemment à la Documenta de Kassel.

Etel Adnan
Etel Adnan

Etel Adnan : Repères biographiques par la Galerie Lelong

Etel Adnan est née le 24 février 1925 à Beyrouth. Artiste et écrivain américano-libanaise, elle écrit en anglais et en français. Elle vit et travaille à Paris. Elle peint depuis les années soixante et son œuvre a connu une reconnaissance internationale depuis la Documenta13, en 2012. Ses œuvres récentes ont été remarquées à la dernière (2014) biennale du Whitney Museum à New York et le musée d’art moderne du Qatar, le Mathaf, lui consacre une rétrospective en 2014, organisée par Hans Ulrich Obrist.

Les oeuvres d’Adnan figurent dans de nombreuses collections, dont le Centre Pompidou, Paris, Mathaf, Doha, Qatar, Royal Jordanian Museum, Tunis Modern Art Museum, Sursock Museum, Beirut, Institut du Monde Arabe, Paris, British Museum, London, World Bank Collection, Washington D.C., and National Museum for Women in the Arts, Washington D.C, ainsi que dans de nombreuses collections privées.

Expositions
2018
Galerie Lelong & Co., Paris – FRANCE
2017
Biblioteca Central of the Universidad Nacional Autónoma de México – MEXIQUE
MUCEM, Marseille – FRANCE
The Flag Art Foundation, New York – USA
Gairloch Gardens, Oakville – CANADA
Institut du Monde Arabe, Paris – FRANCE
2016
Galerie Lelong & Co. , Paris – FRANCE
Moderna Museet, Malmö – SUEDE
Sepentine Sackler Gallery, London – UK
Fundación Banco Santander, Madrid – ESPAGNE
Galerie Lelong, Paris – FRANCE
2015
Mana Contemporary, Jersey City, New Jersey – USA
IMMA, Dublin – IRLANDE
Galerie White Cube, Hong Kong.
Biennale de Sharjah, Sharjah art Museum – E.A.U.
Galerie Lelong, New-York -USA
Museum der Moderne, Salzburg-AUTRICHE
2014
New Museum, New York – USA
Centre Européen d’actions artistiques contemporaines, Strasbourg – FRANCE
Mathaf, Doha – QATAR
Whitney Biennale, New-York – USA
Whitney Museum of American Art – USA
2013
Museum of Cycladic Art, Athens – GREECE
Wattis Institute for Contemporary Arts, San Francisco – USA
Sfeir-Semler Gallery, Beirut – LIBAN
Galleria Continua, San Giminiano – ITALIE
2012
Documenta 13, Kassel – ALLEMAGNE
Sfeir-Semler Gallery, Hamburg – ALLEMAGNE
2010
Europie Gallery, Paris – FRANCE
Sfeir-Semler Gallery, Beirut – LIBAN
2009
Bonnafont Gallery, San Francisco – USA
2007
Eileen Curtis Museum, Sausalito, California – USA
Janine Rubeiz Gallery, Beirut – LIBAN
2006
British Museum, London – UK
2004
Janine Rubeiz Gallery, Beirut – LIBAN
2003
Musée Municipal de Thionville – FRANCE
2001
« L’art du livre arabe », BNF, Paris – FRANCE
1998
Darat al Funun, Amman – JORDANIE
1992
Gallery 50×70, Beirut – LIBAN
1990
Kufa Gallery, London – UK
1988
Administration Bldg, Fort Mason, San Francisco – USA
1987
Samy Kinge Gallery, Paris – FRANCE
1985
Perception Gallery, San Francisco – USA
1983
Alif Gallery, Washington – USA
1983
Perception Gallery, Fort Mason, San Francisco – USA
1978
Galerie L’Atelier, Rabat – MAROC
1977
Galerie La Roue, Paris – FRANCE
1973
Dar el Fan, Beirut – LIBAN
1971
Sight & Insight, the Cannery, San Francisco – USA
1969
Dominican College Gallery, San Rafael, California – USA
1965
Mount Angel College Gallery, Mount Angel, Oregon – USA
1965
Karamanduca Gallery, San Francisco – USA
1964
Karamanduca Gallery, San Francisco – USA
1963
Dominican College Gallery, San Rafael, California – USA
1961
O’Hanlon Gallery, Mill Valley, California – USA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles récents

Adrien Vescovi – Slow Down Abstractions au Studio Fotokino – Marseille

Jusqu’au 27 septembre 2020, Adrien Vescovi présente au Studio Fotokino plusieurs pièces récentes sous le titre « Slow Down Abstractions ».

Paul Valéry et les peintres – Musée Paul Valéry à Sète

Dans le cadre de la célébration de son 50e anniversaire, le Musée Paul Valéry présente « Paul Valéry et les peintres ». Du...

Requiem pour un centaure – Exposition des diplômés de MO.CO. Esba

Du 26 septembre au 1er octobre 2020, le MO.CO. Esba présente « Requiem pour un centaure », une exposition des diplômés de l’École...

Agnès Fornells – Cielo & Suelo à Pierresvives

Jusqu’au 3 octobre 2020, le balcon de Pierresvives accueille « Cielo & Suelo » une proposition d’Agnès Fornells. Pour...

Bientôt : The New York School Show au Pavillon Populaire – Montpellier

Du 7 octobre 2020 au 10 janvier 2021, le Pavillon populaire à Montpellier présente « The New York School Show, les photographes...

Possédé·e·s au MO.CO. Panacée

Du 26 septembre 2020 au 3 janvier 2021, le MO.CO. Panacée présente « Possédé·e·s », une exposition qui rassemble plus de 25 artistes....

Flore Saunois – « Meridional Contrast » à La Friche et « Liminal » à art-cade

Flore Saunois est sans doute une des artistes qui se sont affirmés avec force à l'occasion du 12e Printemps de l'art...

Wilfrid Almendra – So Much Depends Upon a Red Wheel Barrow – Atlantis à Marseille

Jusqu’au 28 novembre 2020, Wilfrid Almendra présente « So Much Depends Upon a Red Wheel Barrow », dernière exposition proposée par Atlantis au...

Amandine Simonnet & Gilles Pourtier – Does the angle between two walls have a happy ending? à La Cartine

Jusqu’au 27 septembre 2020, Amandine Simonnet et Gilles Pourtier présentent avec « Does the angle between two walls have a happy ending? »...

Retour sur le premier week-end du PAC 2020 (Printemps de l’Art Contemporain) à Marseille

Du 28 au 30 septembre, le réseau PAC/Provence Art Contemporain inaugurait la douzième édition du PAC – Printemps de l’Art Contemporain...
Partagez
Tweetez
Enregistrer